Yo hablo espanolJe n’ai jamais voulu apprendre l’espagnol. Dès la sixième, je voulais prendre allemand LV2. Pas question alors que j’apprenne l’espagnol, langue facile et cucul à souhait selon moi à l’époque. Je préférais déjà les sonorités du Nord et la grammaire compliquée. Dès mes débuts en allemand, j’étais ravie et passionnée. 15 ans pus tard, j’aime toujours l’allemand, la culture allemande et les sonorités nordiques. Mais, je me rends aussi compte que je suis loin de maîtriser la langue après toutes ces années et que de toute façon, j’ai peu d’occasions de l’utiliser…

Du coup, 15 ans plus tard, je reviens un peu sur ma position. Les sonorités latines me font toujours mal aux oreilles, mais il est bien temps que j’apprenne l’espagnol. Parlé par plus de 400 millions de personnes dans le monde, je pouvais difficilement passer à coté. Surtout, si j’ai l’intention de voyager dans quelques temps en Amérique Latine…

J’ai donc commencé en septembre dernier par le biais d’un logiciel. Ah, les joies d’apprendre une langue que l’on ne connaît pas du tout! C’est un sentiment jubilatoire, je trouve. La première fois que l’on comprend quelques mots dans un film en VO, que l’on comprend un article dans la presse, que l’on prononce ses premières phrases « complexes »… Bref, un pur bonheur malgré quelques frustrations. Certes, le cerveau vieillit et ce n’est plus aussi facile qu’avant. Cela donnerait presque envie de retourner à l’Université… oui, je sais, ça fait à peine trois ans que j’en suis partie!

Je prends en ce moment des cours de conversation, parce que c’est ce qui me manque vraiment lorsque j’apprends seule face à mon logiciel. J’ai beau parler à mon écran, il ne me répond jamais, et cela en devient frustrant… Cours de conversation donc à Wimbledon depuis trois semaines, par le biais du MAE = Merton Adult Education. Organisés par le council dans de super et modernes locaux, avec Margarita une prof géniale, ces cours m’ont coûtés £40 pour 10 heures. C’est-à-dire presque rien. Et je ne suis pas déçue. Nous sommes 5 dans la classe, l’ambiance est bonne et je ne regrette pas une seconde cet investissement!

Alors à tous les Londoniens, si vous souhaitez apprendre une nouvelle langue (ou autre d’ailleurs), tournez-vous vers les councils, ils offrent des cours défiant toute concurrence. L’occasion de se cultiver sans se ruiner…

Je vous laisse, j’ai des devoirs d’espagnol à faire pour la semaine prochaine…

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog