Cela fait plus d’un an que j’attends les Jeux Olympiques. Plus d’un an aussi que j’essaye d’acheter des billets. Malheureusement, pour la cérémonie d’ouverture, j’ai été plutôt malchanceuse. Et malgré plusieurs tentatives, je n’ai pas réussi à avoir un ticket. Comme c’était l’évènement le plus demandé de ces 15 jours, il ne fallait pas être surpris. Mais, je n’allais pas m’en tenir à cet échec. Les JO, c’était l’occasion pour moi de tester la méthode de Sarah.

Le concept de Sarah

Je vous ai déjà beaucoup parlé de Sarah, une blogueuse qui a fait le tour du monde et dont j’apprécie énormément le blog: Le blog de Sarah. Sarah a donc inventé un concept unique. Lors d’un concert de Coldplay, fauchée, elle décide de dégoter un ticket gratuit. Ni une, ni deux, elle crée une pancarte « Cherche place gratos en échange d’un sourire »! Et cela a marché. Depuis, elle a fait le tour du monde avec ce concept, a vu des concerts extraordinaires et même la finale de la Coupe du Monde de Football en Afrique du Sud, le tout gratuitement. Pour un récapitulatif de ses aventures, allez lire son bilan par !

« French girl gives a smile for a free ticket »

J’ai donc décidé de tester le concept pour les JO. Armée de crayons et feutres, je me suis amusée comme une petite folle à créer ma première pancarte « French girl gives a smile for a free ticket ». Cela m’a rappelé l’époque où j’avais un peu plus la fibre artistique et prenais des cours de dessin (bon d’accord, j’ai perdu tout talent depuis).

Le vendredi, j’avais pris mon après-midi, pour me laisser le temps de partir à la chasse aux ticket gratuit. Pour un évènement d’une tel ampleur, les tickets allaient être rares. Mieux valait prévoir de la marge. Je suis donc arrivée sur le site vers 14h30, pour un début de spectacle à 19h30. Aucun problème de transport à signaler, l’organisation est jusqu’ici impeccable. Les entrées du parc olympique se font par le centre commercial Westfield. Ce qui ne facilite pas mon affaire ce jour-là. A cette heure-ci, il y a gens qui errent en attendant de pouvoir rentrer. Des gens avec des tickets, des badauds, énormément de personnes avec des pass VIP, et beaucoup d’athlètes qui sont juste venus passer le temps.

L'entrée du parc olympiqueIl y a une sacrée ambiance. Des fans demandent des autographes, les gens dansent et font de la musique, les supporters affichent clairement leurs couleurs, des gens du monde entier se retrouvent dans ce centre commercial à attendre l’ouverture des portes. Une atmosphère unique. Après un petit tour des lieux, je commence à demander un ticket gratuit à des groupes autour de moi et leur fait mon plus beau sourire! L’idée est donc de demander aux gens s’ils n’ont pas un ticket en plus dont ils ne savent pas quoi faire en affichant fièrement ma pancarte. Les résultats que j’obtiens avec cette technique ne sont pas prometteurs. Les gens me regardent bizarrement et j’obtiens à peine quelques sourires amusés. Quoi, il est pas beau mon sourire? Je crois que les gens ne comprennent pas trop le concept. Oups! Pas facile non plus de distinguer les gens qui ont un billet, les badauds et ceux qui cherchent à acheter un billet! Il y a de la concurrence! Il y a même un groupe d’américains qui cherchent 21 billets… Quelle ambition!

17h, les portes ouvrent. Je change d’approche et décide de me poster bien en vue de l’entrée. Les gens rigolent en me voyant, mais il y a de la concurrence autour de moi. Et puis, ces JO sont trop bien organisés. Les gens sont à peine arrivés sur le site qu’ils sont dirigés vers la porte d’entrée. Personne ne s’arrête pour flâner et papoter et j’ai donc du mal à aborder les gens. Le site se vide peu à peu, il ne reste plus que les gens avec des Pass VIP. En plus, la sécurité à repérer mon petit manège et n’apprécie pas du tout. On me demande sans cesse si j’ai un ticket et on me dit que je dois partir du site si je n’en ai pas. Je dis que j’en ai un, que j’attends quelqu’un, mais mes allées venues et mon regard perdu m’ont sans doute démasquée. La sécurité est partout et ne me laisse pas tranquille. Il devient difficile de sortir ma pancarte et d’aborder quelqu’un.

Changement de stratégie

18h30, blasée par la sécurité je décide de sortir du site et d’aller me poster à l’entrée en espérant trouver du monde. Il yJe ne perds pas espoir! a beaucoup de monde à l’entrée. Les badauds sont venus nombreux et ceux qui veulent acheter des tickets sont féroces. Les tickets se vendent à la sauvette dans les 2000 pounds pour des mauvais tickets. Les bobbies essayent d’empêcher les gens d’afficher leur pancarte pour acheter des billets. J’affiche bien ma pancarte bien en vue et les bobbies ne disent rien. Eux, à l’inverse de la sécurité, ont compris le concept et me laisse tranquille. Enfin, je reçois un peu plus de retour positif sur ma pancarte. Les gens sourient lorsqu’ils la lisent, beaucoup me prennent en photo… Beaucoup me souhaitent bonne chance sans y croire et plusieurs personnes viennent papoter avec moi. Enfin, l’ambiance est sympathique et je profite pleinement de ma chasse aux billets. Une famille française cherche à acheter des tickets. Ils ont déjà fait les JO de Pékin et comptent bien continuer ainsi leurs voyages grâce aux JO! Un mexicain a fait le voyage rien que pour la cérémonie, mais n’a pas de ticket. Un jeune homme lui, échange un baiser contre un ticket… Beaucoup de gens viennent de me demander des bons plans. Voilà que ma pancarte me transforme en experte. Et des françaises m’abordent en me demandant ce qui se passe et pourquoi il y a tant de monde! Hahahaha!

19h30, les espoirs commencent à faiblir. Le show va commencer et il ne semble plus y avoir de tickets à acheter. Ma pancarte est toujours bien en vue, mais plus personne ne rentre. Les spectateurs semblent déjà être tous dans le stade. Une journaliste américaine vient me prendre en photo et je continue de papoter avec les passants. Je n’ai pas encore perdu espoir, et il faut dire que je m’amuse comme une petite folle et ne suis donc pas encore décidée à partir. Et puis, je vois un groupe de jeune qui me regarde intensément et me fait signe d’approcher discrètement. Je leur demande s’ils ont un billet. L’air énigmatique, ils me posent quelques questions. Suis-je seule? Suis-je française? Est-ce que je le veux vraiment ce billet? Bien sûr, que je le veux vraiment. « Please, please, please » avec mon plus beau sourire! Et juste comme ça, ils me tendent ce fameux ticket doré. Ils me disent de le cacher, de ne le dire à personne et de ne pas dire merci. Décidément, quelle discrétion! Ils ont tous des pass VIP. Je leur demande s’ils font partie du staff. « C’est un secret », me disent-ils. Et ils partent. Que de mystère! Je ne saurai jamais si mes bienfaiteurs étaient des bénévoles, des officiels, des athlètes, le staff… aucune idée! Quoiqu’il en soit un énorme merci à eux!

J’ai un ticket gratuit!!!!!!!!!

Je cours vers l’entrée pour ne pas manquer le show! J’ai le sourire jusqu’aux oreilles, je suis aux anges! J’ai encore du mal à croire que cela ait ainsi marché à la dernière minute!!! Je me décide enfin à regarder en détail le fameux billet. C’est bien le bon billet. Mais surtout, c’est un billet de catégorie A, d’une valeur de £1600 ! Waouh! Je vais être super bien placée en plus! Pour une première chasse au billet, c’est un énorme succès!

Toute excitée, j’entre dans le parc olympique, prête à commencer ces jeux en beauté. A suivre…

Merci mille fois à Sarah pour le concept. Sans elle, je n’aurai pas vécu cette soirée unique. Sarah du blog de Sarah et Emily du blog Travel and Film étaient aussi là ce soir-là et ont aussi eu leur ticket gratuit! Bravo à elles.

Quant à moi, je compte bien recommencer, cette chasse au ticket gratuit était hyper fun!!!

Chasse au ticket gratuit : 1/1

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog