Alors que je rêve déjà de retourner dans les magiques Orcades, je vous propose aujourd’hui un guide pratique des îles Orcades qui vous aidera à planifier votre séjour là-bas. On se pose toujours des questions lorsque l’on va dans un endroit reculé et peu touristique comme celui-ci, alors j’espère par cet article répondre à quelques-unes de vos interrogations.

Se rendre dans les îles Orcades

Se rendre dans les Orcades, c’est déjà toute une histoire. Les îles se situent au Nord-est de l’Écosse, juste en dessous des Shetlands. Autant dire que même si vous habitez au Royaume-Uni, cela ne va pas être simple. Les habitants de l’île que j’ai rencontrés m’ont d’ailleurs dit qu’ils voyageaient assez peu, car c’est coûteux et un peu compliqué. Et pourtant ils ont des tarifs réduits spécifiques.

Aller dans les îles Orcades en avion

Si vous partez de France ou même du Royaume-Uni, il faudra probablement compter une ou deux escales et plusieurs heures d’attente, à Londres, Édimbourg, Aberdeen ou autre. Un aller-retour vaut à peu près £300.

En train

Vous pouvez également prendre le train à partir de Londres jusqu’à Thurso, au nord de l’Écosse, pour des prix allant de £100 à £300 en seconde classe et pour une durée de 13 heures environ. Il faut aussi compter qu’il vous faudra ensuite prendre le ferry à Thurso.

En ferry

Sur le ferry à destination des OrcadesSelon où vous atterrissez, vous pourrez prendre le ferry pour finir votre voyage. Vous pouvez prendre le ferry à Aberdeen, à destination de Kirkwall. La traversée dure 6h environ et un aller coûte £20. Cependant, cela sera plus cher si vous décidez de venir en voiture (£75 pour le véhicule + £20 pour chaque passager adulte). Vous pouvez aussi prendre le ferry à Thurso, à destination de Stromness cette fois-ci. Les départs sont plus fréquents et la traversée dure un peu plus d’une heure. La traversée d’une voiture coûte £50 et d’un passager £15. Pour plus de détails sur les tarifs et les horaires, vous pouvez consulter le site NorthLink Ferries.

En bus

C’est l’option la plus économique et la plus pratique à mon avis et c’est donc celle que j’ai choisi. Cependant, il faudra vous armer de patience. Mon voyage a duré en tout 24 heurs. J’ai pris un bus National Express de nuit (vous pouvez aussi vérifier les prix sur Megabus) de Londres à Inverness. Ensuite, à Inverness, j’ai pris une autre compagnie de bus (The Orkney Bus, qui circule quotidiennement, mais seulement l’été), qui cette fois nous a amené jusqu’à John O’ Groats, tout au Nord Est de l’Ecosse, au niveau du ferry piétonnier. Le voyage Inverness-John O’Groats vous fera traverser des paysages sublimes. La traversée en ferry dure une heure et ensuite un autre bus vous amène au cœur de Kirkwall. Le tout m’a coûté £80.

Se déplacer dans les îles Orcades

En voiture

Si vous êtes venu en voiture ou si avez loué une voiture, vous pourrez vous déplacer sans problème sur toutes les îles. Par contre, pensez au prix du ferry pour aller d’une île à l’autre et pensez à réserver votre place sur les ferrys inter-îles. Ce sont de tout petits ferrys et il y en a parfois seulement une fois par semaine.

En avion

Vous pouvez vous déplacer entre les îles en avion avec la compagnie Loganair dans de tous petits avions. Et vous pourrez peut-être prendre part au plus court vol en avion du monde, entre Westray et Papa Westray qui dure normalement 75 secondes !

En bus

Il y a plusieurs lignes de bus régulières, surtout sur l’île principale qui vous permettront d’aller d’un point à un autre. Il faut par contre être bien organisé, car les bus sont peu fréquents et certains endroits sont difficiles d’accès. Entre les arrêts prédéfinis, il suffit de vous mettre au bord de la route à un endroit sûr et de faire un signe au chauffeur du bus en question pour qu’il s’arrête. Si vous n’avez pas trouvé de ligne de bus correspondant à votre trajet, vous pouvez réserver l’Octobus un jour à l’avance qui vous amènera où vous le souhaitez sur l’île principale, au prix du bus normal.

A vélo

L’île se prête bien au ballades en vélo s’il n’y a pas trop de vent. Les vélos peuvent être loués à la journée ou pour plusieurs jours.

En autostop

Les gens sont charmants et accueillants sur l’île et ne se feront pas prier pour vous aider à vous rendre dans certains endroits. Pour ma part, je n’ai pas eu besoin de dégainer le pouce, qu’un monsieur m’a gentiment proposé de m’emmener jusqu’à destination.

A pied

Les îles sont propices à la marche. Attention, les routes principales sont dangereuses pour les piétons. En Écosse, les champs ne sont pas propriété privé et les marcheurs peuvent ainsi traverser tous les champs.

Vous pouvez aussi vous déplacer en taxi ou alors rejoindre un tour organisé pour visiter l’île principale en une journée par exemple.

Hébergement dans les îles Orcades

Il y a tous types d’hébergements possibles sur l’île. Campings, camping sauvage, auberges de jeunesse, hôtels,Petit déjeuner à Hyval Farm B&B… Cependant, certains lieux plus reculés disposent de peu d’infrastructure. Surtout l’été, il est conseillé de réserver à l’avance pour ne pas se retrouver sans toit.

Il y a aussi une toute petite communauté de couchsurfeurs, qui se fera un plaisir de vous accueillir. En une semaine, je crois que j’ai rencontré tous les couchsurfeurs de l’île que ce soit chez eux ou à une fête qu’un de mes hôtes avait organisé.

Mes bonnes adresses dans les îles Orcades

Hyval Farm and Bed and breakfast :  pour un accueil impeccable dans un B&B très confortable, un petit déjeuner royal et une vue imprenable sur la Baie de Skaill. 

Camping et auberge de jeunesse Ayre’s rock : pour un accueil convivial, un coin idyllique et un prix défiant toute concurrence : £15 pour un lit, le petit-déjeuner et un vélo pour la journée !

Ces adresses sont malheureusement fermées. Il ne me reste plus qu’à y retourner pour dégoter de bonnes adresses pour vous! Si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à nous en faire part. En attendant, découvrez et réservez des hôtels dans les îles Orcades sur mes sites préférés: Booking, Hostelworld et Airbnb.

Équipement

PréparatifsN’oubliez pas d’emporter:

– Vêtements chauds et plus légers car le temps est très variable tout au long de l’année. Il peut faire un temps magnifique, du brouillard pendant quelques jours ou pleuvoir des cordes. Les variations de température sont toutefois modérées.

-Des vêtements de pluie, si possible pantalon également, surtout si le vent souffle fort.

– Des chaussures de marche;

– Une boussole et des cartes des îles que vous allez visiter;

– Des jumelles: je n’en avais pas et j’ai un peu regretté pour l’observation des oiseaux (des macareux notamment).

– De l’argent liquide. Dans de nombreux lieux et notamment sur les petites îles, il est difficile de retirer de l’argent. Mieux vaut toujours avoir beaucoup de liquide sur soi.

Infos en vrac

Si votre téléphone captera sans problème dans la plupart des lieux de l’île principale, ce ne sera pas le cas sur les îles alentours et vous passerez probablement plusieurs jours sans pouvoir utiliser votre téléphone (et c’est tant mieux !)

Certains oiseaux peuvent être agressifs si vous rentrez sur leur territoire. Ils attaquent et plongent en piqué sur votre tête plusieurs fois de suite. Cela m’est arrivé et c’est vraiment effrayant. La seule solution pour se protéger contre une attaque d’oiseau est de s’éloigner au plus vite, de secouer quelque chose (foulard, sac, tout ce qui vous tombe sous la main) loin au-dessus de votre tête et de crier pour les effrayer.

Il y a de petites épiceries un peu partout dans les îles qui font également office de poste. Les horaires d’ouverture sont restreintes, alors pensez à vous renseigner à l’avance.

Pensez à acheter l’Explorer Pass (£16.50). Selon les lieux que vous souhaitez visiter, votre pass sera vite rentabilisé.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser et si vous pensez que des informations supplémentaires doivent être rajoutées, n’hésitez pas non plus !

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog