Benjamin Australie

Entretien avec Benjamin après son voyage d’un an en Australie

En ce jour de fête nationale australienne, nous accueillons à nouveau Benjamin du blog Partir Voyager pour nous parler de son livre qui vient tout juste de sortir, Le Voyage d’Ozcar, qui raconte une épique aventure en van tout autour de l’Australie.

Bonjour Benjamin ! Peux-tu te présenter et nous parler un peu de ton blog Partir Voyager ?

Bonjour à tous, j’ai 22 ans et depuis 6 mois, je suis auto-entrepreneur sur le web.
Mon blog de voyages rassemble tous mes récits de voyage ainsi que mes bons plans et conseils pour montrer à tous, qu’il est possible de voyager sans se ruiner.  J’ai pris goût au voyage suite à mon aventure australienne entre 2010 et 2011. Depuis, j’essaie de repartir sur la route dès que l’occasion se présente !

Ton livre, Le Voyage d’Ozcar, vient tout juste de sortir au format numérique. Est-ce que tu peux nous parler un peu de la genèse de l’ouvrage ?

Avant de partir en Australie, mes amis m’ont offert un carnet retraçant toute ma jeune vie. C’était un magnifique cadeau ! Ils m’ont fait promettre d’écrire la suite, en racontant mon aventure jour après jour. Je ne voulais pas les décevoir !
Alors pendant 8 mois, j’ai écrit mes moments de joie, de doute, de découverte sur ce même carnet. Puis, en rentrant en France, je l’ai en quelque sorte laissé de côté, pendant 1 an. Mais avec le développement de mon blog, c’était évident : je voulais faire partager au plus grand nombre mon voyage qui avait totalement changé ma vie. J’ai donc repris ce carnet, et repris toutes mes notes pour en faire ce livre.

Un rêve de gosse de publier un livre ?

J’ai toujours bien aimé écrire, depuis mon plus jeune âge et comme beaucoup d’autres personnes, il est vrai que je rêvais secrètement un jour d’écrire mon propre livre. C’est maintenant chose faite !

Pourquoi avoir décidé de partir vivre un an en Australie ? Pourquoi l’Australie et pas ailleurs ?

L’Australie me faisait tellement rêver ! Il faut dire que c’est une destination très à la mode en ce moment. La facilité avec laquelle on peut partir là-bas, grâce au visa Working Holiday y est pour beaucoup.
De plus, je voulais absolument améliorer mon niveau d’anglais qui était très faible à cette époque. N’ayant pas envie de me retrouver sous la pluie londonienne, l’Australie est très vite apparu comme une évidence. De plus, je voulais vivre quelque chose de totalement différent, découvrir une nouvelle culture et partir hors de l’Europe était la meilleure solution.

Benjamin Australie

Quel est le souvenir le plus marquant de ce voyage ?

Notre jour de Noël ! À 20 ans, c’était notre premier réveillon loin de notre famille avec mon compagnon de voyage et il faut bien avouer que c’était un peu dur…
Mais nous nous sommes motivés pour aller au restaurant puis au casino de la ville. Et c’est ici que tout a changé ! En rencontrant un australien aux machines à sous, notre réveillon a basculé… Après une soirée bien plus arrosée que prévue, il nous a invité dans sa famille le lendemain. Nous nous sommes donc retrouvés dans une grande famille australienne le jour de Noël, c’était magique ! Et le mieux c’est qu’en repartant, ce n’était pas fini… mais je laisse un peu de suspense quand même !

Tu as fait le tour complet de l’Australie en van… Quel est ton coin préféré ?

Il y a en a tellement ! Je retiens surtout la Tasmanie, qui est vraiment une île incroyable notamment pour les amoureux de la nature.
La côte Ouest est également superbe à découvrir. Elle est beaucoup moins touristique que la côte Est et donc plus authentique.

Durant ton voyage, tu as rencontré une galerie de personnages épatants, tous différents les uns des autres, locaux et routards, riches et moins riches… Comment ces rencontres ont-elles influencé ton voyage ?

Chaque personne nous a apporté quelque chose et a marqué notre voyage !Benjamin Australie
Pendant les deux premiers mois, nous sommes restés dans une famille australienne via le Help Exchange. Elle a été fantastique avec nous et a été très importante dans la réussite de notre voyage.
Nous avons également rencontré un riche architecte à Melbourne qui nous a hébergé pendant 2 semaines et permis de renflouer nos comptes… Bref, chaque rencontre nous a réservé son lot de surprises et c’est bien grâce à chacune d’entre elle que nous avons vécu une incroyable aventure.

Peux-tu nous en dire un peu plus sur le « dumpster-diving » (*récupération de nourriture encore utilisable dans les poubelles de supermarchés) qui semble avoir également beaucoup marqué ton voyage ?

Ce sont d’autres backpackers, rencontrés sur la route qui nous ont fait découvrir cette pratique.
Il faut bien reconnaître qu’au début, c’était très spécial, notre fierté en prenait un coup. Puis, au fur et à mesure, nous étions de plus en plus impressionnés (et surtout dégoûtés !) par ce que nous trouvions ! Finalement, nous avons fait cela pendant plus de 3 mois. Ce qui est curieux, c’est que nous mangions mieux qu’en achetant nos propres courses, c’est pour dire…

Ton ouvrage est écrit sans aucun tabou. Un choix courageux qu’il n’a pas dû être facile de faire?

Je voulais avant tout que mon récit soit authentique afin que mes lecteurs puissent s’imprégner au maximum de mon aventure, alors autant ne rien cacher !
Si j’avais dû cacher la moitié des choses de ce récit, il n’aurait sans doute pas eu le même charme et aurait même perdu de son intérêt.

Le voyage d'OzcarTon ouvrage est bien plus qu’un récit de voyage. Il comporte de nombreuses photos, mais aussi beaucoup d’informations pratiques qui aideront tout voyageur en partance pour l’Australie. A qui se destine ce livre?

À tous les globe-trotters en herbe, qui rêvent de se lancer dans un voyage au long cours, peu importe la destination, seul ou accompagné. Je souhaite que ce livre soit une véritable invitation au voyage ! De plus, à travers les bons plans et conseils que je propose tout au long du récit, je veux montrer à tout le monde qu’il est beaucoup facile qu’on ne le croit de voyager. En effet, beaucoup de gens ont peur de se lancer, et se posent des questions souvent inutiles. Finalement, le plus dur dans un voyage, c’est de faire le premier pas et de se lancer ! J’espère que ce récit y aidera beaucoup de personnes !

Peut-on demander où en est Nico (ton partenaire de voyage) désormais ? Et as-tu l’occasion de recroiser des personnages du récit ?

Mon compagnon de voyage s’est également lancé en tant qu’auto-entrepreneur sur le web (notre domaine d’étude). L’Australie y est pour beaucoup, ce voyage a totalement changé notre vision des choses.
Sinon nous n’avons recroisé aucune personne du récit et c’est bien dommage ! La distance y est sans doute pour beaucoup. Cependant, nous avons pendant très longtemps gardé des nouvelles de notre première famille d’accueil tant elle a été géniale avec nous.

Après la sortie de l’ouvrage et tout le travail accompli, j’imagine qu’un peu de repos bien mérité s’impose ? Quels sont tes futurs projets de voyage et pour le blog ?

Oui c’est vrai que j’ai pas mal travaillé ces 6 derniers mois et je ne dis pas non à un peu de vacances !
Je repars dès février aux États-Unis, plus précisément New-York. J’y passerai au minimum une semaine avant de prendre la direction du Sud et sûrement celle du Costa-Rica voir plus…

Un dernier mot ?

N’oubliez pas, le voyage est l’une des meilleures écoles  de la vie, alors il serait dommage de s’en priver !
Merci Lucie pour cette interview et à très bientôt !

Mon avis sur le Voyage d’Ozcar en Australie

 J’ai lu Le Voyage d’Ozcar d’une seule traite. L’Australie n’avait jamais vraiment été au top de ma liste, mais à cette lecture, j’ai complètement changé d’avis. Les aventures de Benjamin et de Nico sont plus extraordinaires les unes que les autres et en font un carnet de voyage unique. Bien plus qu’un carnet de voyage, c’est aussi un carnet pratique pour tous les aspirants voyageurs en Australie ou ailleurs. Un livre plein de bons plans et d’astuces, mais aussi un livre pour vous faire rêver, pour vous évader et peut-être à votre tour prendre la route. A lire absolument!

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog