Amsterdam m’avait surprise et enchantée l’année dernière. Mon voyage au Pays-Bas cette année m’a à nouveau convaincue de la beauté et des richesses du pays et je ne me lasserai pas d’y retourner et de découvrir le pays encore et encore. Utrecht fût certainement le point culminant de mon voyage et ma plus belle découverte. Je vais donc probablement vous en reparler, mais en attendant, voici un petit aperçu de cette ville méconnue.

Classée en 2012 par le Lonely Planet parmi les 10 villes les plus oubliées des visiteurs dans le monde, Utrecht mériterait largement une place touristique aux côtés de Amsterdam, Harlem ou Rotterdam. Pourtant, lors de mes trois jours là-bas je n’ai croisé que très peu de touristes. A tort, la ville ne semble pas faire partie dans l’itinéraire des visiteurs internationaux. Pourtant, croyez-moi, Utrecht mériterait un petit détour.

UtrechtQuatrième ville du pays, avec près de 400 000 habitants, située au cœur des Pays-Bas, Utrecht est très facilement accessible en train de tous les coins du pays, et plus particulièrement d’Amsterdam (à peine une demie heure de train). Il serait bien dommage de se priver de ce petit détour, le temps d’une journée ou même d’un week-end. Utrecht est une petite ville très dynamique et en plein essor. Une ville universitaire, une ville de shopping, mais aussi une ville d’histoire et de culture qui accueille chaque année de nombreux festivals et compte de nombreux musées. L’histoire de la ville est très riche; il suffit de lever les yeux et d’observer les façades des bâtiments pour s’en rendre compte. Toutefois, Utrecht n’est pas figée dans le temps: elle a su se moderniser et marie à merveille histoire et modernité, passé et renouveau. Rien de surprenant donc de croiser successivement au détour d’une rue, une église médiévale et un café branché.

Mairie d'Utrecht

Une partie de la mairie d’Utrecht réalisée par l’architecte Enric Miralles

La ville est une sorte de mini-Amsterdam (sans prendre en compte la débauche propre à cette dernière). Là où Amsterdam est sillonnée de nombreux canaux, Utrecht n’en a que deux, qui n’en restent pas moins charmants. Le vieux canal et le nouveau canal (Oude et  Nieuwe Gracht) traversent la ville qui a crû au rythme de l’eau et grâce à ceux-ci. Si les canaux étaient utilisés pour le commerce à l’époque médiévale, les caves sur les berges (un aspect architectural d’ailleurs unique à Utrecht) ont désormais été reconverties en boutiques, restaurants, cafés, etc. Qu’il doit faire bon de prendre un verre en terrasse sur les berges du canal lorsque le soleil brille… Une pensée qui restera dans mon imaginaire, car la ville nous a accueilli pendant trois jours sous la pluie. Trois jours gris, brumeux et pluvieux, qui n’ont pourtant pas rompu le charme de la ville.

Canal d'UtrechtCanalLes canaux et le centre historique sont très verts et paisibles et il fait bon s’y promener. Vous pouvez même faire une promenade en bateau d’une heure pour admirer la ville d’un autre angle. Quelques pas dans une ruelle cachée vous mèneront peut-être à un jardin secret ou une cour tranquille loin des regards et de l’agitation des rues commerçantes. Un bon moyen de voir la vie paisiblement s’écouler à Utrecht, en regardant les chats s’ébattre, les fleurs s’épanouir et les couples batifoler à l’ombre des arbres. Il fait bon vivre à Utrecht. La ville est authentique et néerlandaise jusqu’au bout des ongles (ou plutôt jusqu’au bout des canaux), au-delà des touristes et des clichés.

Chat utrechtUtrecht est surtout connue pour la Cathédrale de Saint Martin et pour sa tour, le Domtoren. Il s’agissait au Moyen-Age d’une grande et majestueuse cathédrale, mais une forte tempête en 1674 causa l’effondrement d’une partie du bâtiment, laissant l’église coupée en deux, la tour s’élançant désormais seule face au vent. N’hésitez pas à monter en haut de la tour pour écouter les anecdotes historiques du guide, pour admirer la vue et voir cette église coupée en deux si particulière d’en haut. Attention, la montée peut être assez rude (et glissante par temps pluvieux).

En haut de la DomTorenVue de la Domtoren

D’Utrecht, je me souviendrais de la douceur de vivre, de ses bons restaurants (on en reparlera) de la culture et de son histoire à chaque coin de rue et de la gentillesse de ses habitants. Une ville qui vous amènera hors des sentiers battus, à la découverte de la véritable Hollande.

Cathédrale Saint Martin

Informations pratiques

– Pour plus d’informations sur la ville, n’hésitez pas à visiter le site de l’Office du Tourisme d’Utrecht.
– Pour se rendre à Utrecht, prenez le train de n’importe quelle gare du pays en utilisant votre OV-chipkaart valable dans tout le pays. La carte coûte 7,5€ et il vous suffit ensuite de la recharger régulièrement. Pensez à amener de l’argent liquide, car il est probable  que votre carte ne fonctionnera pas pour la recharger.
– La visite du campanile, Domtoren coûte 9€. Pensez à réserver. Pour plus d’informations sur les horaires d’ouverture et la visite, cliquez ici.

J’étais l’invitée durant ce voyage de l’Office de Tourisme d’Utrecht et je les remercie pour leur accueil. Cependant, toutes opinions et photographies me sont propres.

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog