Utrecht est une destination culturelle qui accueille chaque année de nombreux festivals. Lors de mon séjour à Utrecht, j’ai eu l’occasion d’assister à un tout nouveau festival, le Spring Performing Arts Festival. Né de la fusion d’autres festivals, résolument moderne et innovant, cette première belle année lui promet un avenir intéressant. Durant 10 jours, des artistes du monde entier à la tête de représentations variées et originales ont pris le devant de la scène à Utrecht. Le programme de cette année avait la vocation de provoquer la rencontre, de parler de communautés et de collectivités… Un programme ambitieux avec des performances qui mélangent différents arts (danse, musique, théâtre, cuisine, chanson…). Les artistes sont complets et bluffants.

Spring festivalNotre première rencontre avec le festival Spring s’est faite au hasard des rues, sans que nous le sachions. Dans une boîte en verre un homme ou une femme (on ne sait toujours pas vraiment) se balance au milieu de plumes oranges. Son regard est menaçant et le personnage inspirera beaucoup de discussions parmi notre petit groupe…

Spring festivalNous avons ensuite passé une soirée complète à ce festival à profiter de l’ambiance et à découvrir différentes performances. Arrivés sur les lieux, il pleut et le cœur névralgique du festival est quelque peu déserté. C’est bien dommage, car la décoration est chaleureuse et le bar et le DJ nous appellent. Courageux, mais pas téméraires, nous passons notre tour pendant que quelques néerlandais bravent les éléments. Nous sommes d’abord conduits dans une pièce sombre et assis autour d’une table. Nous ne savons presque rien du festival et ne savons pas à quoi nous attendre. La table en bois se met à trembler. Elle s’arrête parfois et repart de plus belle. Parfois de manière très violente. Comme un tremblement de terre. Nous montons sur la table et il est presque impossible de tenir dessus. Après réflexion, nous comprendrons qu’il s’agissait de montrer toutes les émotions contenues lors de réunions officielles autour de ces grandes tables, où tout le monde agit de manière retenue alors que certains auraient probablement envie de hurler, de sauter sur les tables ou de faire savoir que trop c’est trop…

The Kitchen Project

The Kitchen Project, bien plus qu’un simple cours de cuisine

A 19h, nous nous dirigeons sous une tente pour la prochaine performance. C’est une performance encore plus particulière cette fois-là car nous y participons. Cours de cuisine chinoise, théâtre, vidéo, karaoké, mulitmédia… un concept très intéressant avec pour thématique l’identité, présentée par un couple, l’une étant Chinoise-Américaine, l’autre Chinois. Le concept était excellent, mais je pense qu’ils auraient pu aller un peu plus loin dans l’exécution et le théâtral et dans l’idée de nous faire participer. Nous avons donc cuisiner ce délicieux repas tout en participant à la performance, pendant que quelques badauds nous regardaient et nous avons ensuite savourer notre délicieux repas.

Kitchen project

Alors, suis-je une actrice ou une apprentie cuisinière?

Kitchen projectCe fût plus tard l’heure de notre dernière performance de la soirée, Late Night, une représentation de la troupe grecque Blitz Theater Group. En anglais et en grec, parfois avec des sous-titres, j’ai énormément appréciée cette performance qui m’a beaucoup marquée. Late Night parle de l’Europe, même si l’on ne le sait pas. Late Night parle du futur, mais se situe dans le passé. Il parle d’espoir et de désespoir. Six acteurs dansent, bougent, font des gestes absurdes et parlent dans un décor délabré. On croit reconnaître la Seconde Guerre mondiale, avant de réaliser que c’est autre chose… l’Europe, une prochaine guerre mondiale, la crise peut-être. Personne ne le sait vraiment, mais l’œuvre est touchante, absurde, désespérante, déprimante et belle à la fois. On parle d’histoire, de répétition, de fin du monde et de recommencement. Laissez-moi vous livrer quelques citations extraites de la pièce:

History is freedom. History is imprisonment.

What is memory? It is what liberates us from our past. And our future.

It was too late for revolution.

La troupe est en tournée et passe en France à l’automne et cet hiver. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Blitz, Late Night

©Vassilis K. Makris

Un festival hors du commun qui m’a fait découvrir de nouveaux artistes et de nouveaux horizons artistiques. Si vous êtes dans le coin l’année prochaine, n’hésitez pas à visiter le Spring Festival d’Utrecht, vous ne le regretterez pas.

J’étais l’invitée durant ce voyage de l’Office de Tourisme d’Utrecht et je les remercie pour leur accueil. Cependant, toutes opinions et photographies me sont propres.

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog