Je n’ai pas le vertige. Au contraire, je suis fascinée par les hauteurs et en voyage j’essaye toujours de prendre de la hauteur. Je monte en haut d’une colline, en haut d’une montagne, en haut d’une tour, sur un banc… en essayant de toucher le ciel et de me retrouver la tête dans les nuages. Les vues d’en haut sont toujours fascinantes et attirantes. Cela nous donne une perspective différente sur le lieu ou la ville et permet de remarquer des choses invisibles depuis la terre ferme. Qui aurait pu imaginer que Bologne comptait tant de tours et tourelles, sans avoir escaladé la tour Asinelli? Comment prendre conscience de l’immensité de Londres sans monter en haut du Shard ou de tout autre point de vue? Quelle meilleure manière que d’admirer l’architecture new-yorkaise qu’en haut de l’Empire State Building?

Vue sur Bologne depuis la Tour Asinelli

Vue sur Bologne depuis la Tour Asinelli

Prendre l’avion et voler au milieu ou au-dessus des nuages est à chaque fois pour moi un rêve éveillé. Un de mes plus grands rêves d’ailleurs serait de voir la Terre depuis l’espace… Quelle meilleure vue d’en haut?

Up in the air

La tête dans les nuages

Lors de mon tour du monde, j’ai donc résolu de prendre de la hauteur à chaque fois que je le peux. Escalader une montagne pour avoir une vue imprenable sur la vallée, monter en haut d’une tour, voler en montgolfière, monter sur les meubles… toujours dans le but d’avoir une perspective différente.

Jusqu’alors j’ai escaladé la Tour Eiffel, survolé les Alpes enneigées en avion, je suis montée avec difficulté et sous la pluie en haut de la DomToren à Utrecht, j’ai admiré Berlin depuis le Reichstag, escaladé le CN Tower à Toronto et l’Empire State Building à New York et j’ai vu Londres d’en haut sur toutes les angles (du Shard, du London Eye, du Tate Modern, du Monument, de Greenwich, d’Hampstead Heath…). J’ai d’ailleurs passé plusieurs heures en haut du Shard, fascinée par la ville et son mouvement, attendant avec impatience le coucher du soleil et la nuit. Je suis en montée en haut de nombreuses structures, mais je ne pourrais toutes les lister ici. Quoiqu’il en soit, à chaque fois, ce fût des moments hors du temps, des instants précieux et fascinants.

Vue nocturne depuis le Shard à Londres

Vue nocturne depuis le Shard à Londres

J’ai donc besoin de vous pour rendre ce tour du monde le plus vertigineux possible!! Donnez moi des idées de choses à escalader, suggérez-moi vos meilleures vues d’en haut ou vos cauchemars de hauteur si vous avez le vertige et j’essaierai de les réaliser lorsque je passerais dans le coin. Alors qui réussira à me donner le vertige?

Toucher le cielSuivez l’aventure Toucher le ciel sur Facebook, Twitter, Google +, Pinterest et Instagram avec les hashtags #toucherleciel et #touchingthesky.

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog