Une journée à Reykjavik: la ville est parfaite pour les city-trips

Après mon road-trip islandais, je suis arrivée à Reykjavík sous des trombes d’eau. La ville ne se montrait vraiment pas sous son meilleur jour et je restais donc à l’auberge de jeunesse de Reykjavik à regarder la pluie tomber depuis ma chambre et sa vue sur la cathédrale ou depuis le salon et sa vue sur le port. Quoi de plus paisible que de regarder le mauvais temps depuis l’intérieur d’une pièce chaude et confortable?

Street art à ReykjavikAprès une nuit reposante et un excellent petit-déjeuner, je me lançais donc à l’assaut de la ville. Une journée pour visiter la ville c’est bien peu, mais ma courte semaine ne me permettait pas plus. Je partais donc à la découverte de la ville dans l’idée d’explorer le centre-ville et de sentir l’atmosphère de la ville. Il faisait froid ce matin-là et une bruine désagréable frappait le visage des passants. Alors que je m’emmitouflais dans mon manteau, les islandais marchaient dans la rue en T-shirt et la tête découverte. Question d’habitude, sans doute… Une chose est sûre, les habitants de la capitale sont très stylés. Au hasard des rues, la première chose sur laquelle je tombe est un squat coloré qui n’est autre que celui dans lequel Nans et Moults de l’émission Nus et culottés ont dormi! Le squat est entouré de travaux et semble inoccupé. Je poursuis donc ma route vers le centre-ville à la découverte de petites maisons colorées et de jolies boutiques. Mes pas me mèneront ensuite vers le port, ses bateaux et guérites qui sentent bon la mer, la vue imprenable sur les collines, et son agréable balade le long du front de mer. C’est là également que se trouve Harpa, la nouvelle salle de concert de Reykjavik, un bâtiment carré entièrement fait de verre dont l’architecture intérieure et extérieure en fascinera plus d’un.

Squat Reykjavik

Le fameux squat à Reykjavik

Harpa

L’après-midi, je montais sur les hauteurs de la ville pour aller rendre visite à la Cathédrale de Reykjavik. D’extérieure, la cathédrale est très surprenante, mais l’intérieur n’a rien de très intéressant. Je visitais ensuite le Musée National de l’Islande, très complet pour en savoir plus sur l’histoire de l’Islande des débuts à nos jours. Je me dirigeais ensuite vers The settlement exhibition, une exposition qui raconte la vie à Reykjavik à l’époque Viking en se basant sur des fouilles archéologiques qui ont découvert les traces les plus anciennes d’habitation à Reykjavik. L’exposition reconstruit cet habitat et est situé sur le lieu des fouilles.

Sur les hauteurs de Reykjavik Après un excellent repas à Tapas Barinn, je retrouvais deux blogueuses amoureuses de l’Islande, Sophie et Cécile et une autre voyageuse autour d’un bon verre au très sympathique Laundromat Café pour une excellente soirée à discuter blogging et Islande.

Front de mer à ReykjavikUne courte, mais excellente journée qui m’a montré que Reykjavik a beaucoup à offrir et serait une ville parfaite pour un city-trip. C’est une ville un peu folle, avec beaucoup de street art, de style et de cool attitude. D’excellents restaurants et bars, de quoi faire du shopping, la facilité de partir en excursion pour une journée à l’extérieur, une importante vie culturelle, une vie nocturne active…. Pourquoi s’en priver, surtout qu’Easyjet dessert désormais la ville ou que vous pouvez facilement y obtenir une escale lors d’un voyage en Amérique du Nord?

N’oubliez pas de réserver à l’avance votre logement à Reykjavik, les bons plans partent vite! C’est par ici pour les meilleurs prix!

Je tiens à remercier l’Office du Tourisme de Reykjavik et l’Office du Tourisme d’Islande pour leur accueil chaleureux lors de mon séjour dans la ville.

Connaissez-vous Reykjavik? Seriez-vous tenté par un city-trip dans cette ville?


Partage et épingle cet article sur Pinterest:

Que faire en une journée à Reykjavik? Préparer son city-trip en Islande

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog