Provincetown, un petit coin de paradis à découvrir à Cape Cod

Il y a quelques mois, en planifiant mon road-trip dans l’est américain, j’avais plein d’idées d’itinéraire et pleins d’endroits à voir. Bien entendu, j’ai rapidement dû revoir mes intentions à la baisse, en raison de mon court mois et demi de voyage et de la taille du pays. Je voulais explorer le Maine, parcourir les côtes du Massachusetts et du Connecticut en détail et bien plus encore. Malheureusement, ce ne fût pas possible et j’ai dû faire des choix et finalement ne choisir qu’un endroit en plus de Boston en ce début de voyage, Provincetown.

Au vu des photos et de ce que j’en avais entendu, je me suis finalement décidée pour Provincetown, une petite ville à la pointe du Cape Cod. Pour s’y rendre, plusieurs heures de bus ou une option un peu plus coûteuse, mais bien plus amusante, une heure et demie en bateau. J’ai choisi la deuxième option, ayant hâte de me retrouver en mer. Deux compagnies procèdent à cette traversée l’été, mais hors saison, Bay State Cruise Company est la seule qui fonctionne.

Je me suis donc rendue de bon matin au port de Boston pour prendre le bateau. Il faisait un grand soleil et je marchais de bon pas, pensant que cela serait une bonne journée pour prendre le large. C’était sans compter avec le vent. Dès que j’arrivais au port, les employés de l’entreprise ont essayé de me convaincre de ne pas prendre le bateau et ont d’ailleurs réussi à persuader quelques touristes de faire demi-tour. “Vent fort et vagues hautes =  garantie de mal de mer”, nous sermonnait l’équipage. A l’américaine, ils en font souvent des tonnes pour pas grand chose et je décidais tout de même de prendre le bateau.

Queasy pop

Cela va swinguer!

Le trajet fût très rock’n’roll et les vagues étaient vraiment très hautes. Beaucoup des passagers se sont sentis mal très rapidement! Pour ma part, lors des premières vingt minutes, je me suis bien amusée de ce roulement de la mer, me croyant dans des montagnes russes. Au bout d’un moment, lassée, je m’endormis pour me réveiller une heure plus tard au port paisible de Provincetown.

Le port de ProvincetownProvincetown est un de mes coups de cœur aux Etats-Unis et a vraiment été ce dont j’avais besoin pour me remettre du jetlag. Provincetown est une mignonne petite ville américaine, dotée de jolies maisons colorées en bois, de boutiques, de galeries et de nombreux restaurants. La ville est entourée de plages et de dunes et est connue comme un lieu de villégiature pour les couples homosexuels et pour ses folles soirées d’été.

ProvincetownMaisons de ProvincetownY étant allée en fin de saison, la ville était très calme; un calme seulement troublé par quelques vacanciers retardataires et quelques bus qui déposaient des groupes de touristes américains pour la journée. Lors de mon séjour, les visiteurs se répartissaient également entre couples homosexuels et personnes âgées. C’est aussi d’ailleurs un vrai paradis pour les chiens, avec de nombreuses boutiques pour le meilleur ami de l’homme, ainsi que des gamelles d’eau disponibles dans toutes les boutiques et restaurants.

Paisible provincetownProvincetownJ’ai donc passé deux jours agréables à explorer les ruelles de la ville, ses boutiques et galeries et ses plages. C’est une ville où il fait bon être, ne rien faire, discuter avec son voisin et regarder les gens passer. J’ai passé un après-midi à la plage après avoir marché dans les dunes de sable. Malgré la chaleur, je ne me suis pas baignée, car des panneaux indiquaient la présence de requins près des phoques… et j’ai vu de nombreux phoques… Je me suis assise sur un banc et j’ai fait un peu de people watching, j’ai exploré les différentes plages de la ville et j’ai particulièrement apprécié profité de la plage privée de mon hôtel pour le petit-déjeuner, pour bouquiner, pour pique-niquer et pour regarder un magnifique coucher de soleil. J’ai aussi goûté un délicieux sandwich au homard.

La plage privée de l'hôtel

La plage privée de l’hôtel

La plage de ProvincetownLa bibliothèqueLes dunes de sableLe port

Sandwich au homard

Sandwich au homard

Bref, j’ai passé des jours paisibles dans cette petite ville alternative à me reposer et à profiter du beau temps et du calme. Ce fût bien difficile de refaire mon sac et de repartir à Boston pour la suite du voyage…

DSC05072_edited DSC05078_edited DSC05079_edited Coucher de soleil à Provincetown

Le voyage de retour a été beaucoup plus calme et j’ai pu profiter un peu plus pleinement du confort du bateau, ainsi que du pont. L’arrivée sur Boston, en tête de proue, les cheveux au vent et le vent vivifiant dans le visage m’a donné des ailes et un petit aperçu de ce que le reste du voyage allait être.

Retour à Boston Retour à Boston

Informations pratiques pour visiter Provincetown

Pour plus de renseignements sur les tarifs et les horaires de la traversée en bateau, rendez-vous sur le site de Bay State Cruise Company.

L’hébergement peut être cher à Provincetown, surtout en saison, j’ai donc choisi une des guesthouse les moins chères du coin, Cape Codder Guesthouse. Ce n’était pas franchement le grand luxe et il faisait un peu froid la nuit, mais cela m’a convenu et la plage privée est vraiment un grand plus. Il y a également à Provincetown, un camping, ou une auberge de jeunesse, qui semblent toutefois très sommaires.

Pour plus de facilités réservez votre excursion à la découverte de Cape Cod depuis Boston.

Je tiens à remercier Bay State Cruise Company pour leur accueil chaleureux et pour l’aller-retour offert. Cependant, toutes opinions et photographies me sont propres.

Découvrez le meilleur de Boston et toutes les bonnes adresses pour profiter de la ville, dans cet excellent guide sur Boston

Boston le nez en l'air ebook-5


Épingle cet article sur Pinterest :

Provincetown, un petit coin de paradis à découvrir près de Boston

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog