La fin du voyage en AntarctiqueAprès l’excitation du plongeon polaire et de cette magnifique dernière journée, nous nous attendions à ce que la fin du voyage soit ennuyeuse. Deux jours de traversée non-stop, seule la mer pour horizon, et le Passage de Drake.

Ce soir-là, plusieurs d’entre nous se retrouvèrent à l’observatoire pour discuter et partager nos histoires d’Antarctique. Nous voulions dire adieu au continent blanc en bonne et due forme. Le soleil se couchait et nous voyions les derniers icebergs et les derniers morceaux de terre. Vers 2h du matin, il n’y avait plus que la mer en vue et la prochaine terre que nous verrions serait l’Amérique du Sud.

Ces deux jours se passèrent tranquillement au rythme des conférences, des repas, des discussions entre amis, des soirées et des siestes pour récupérer de ce voyage intense. Le premier jour en pleine mer nous réserva cependant une dernière belle surprise. Nous étions en train d’écouter une conférence sur les manchots, lorsque Shane fît une annonce au haut-parleur. Il y avait des baleines à bâbord. Ayant déjà vu beaucoup de baleines, moi et beaucoup d’autres rechignâmes à nous lever pour aller dans le froid. Mais, quelques minutes plus tard, Shane fît une autre annonce disant que les baleines étaient juste à côté du navire. Nous nous débarrassâmes donc de notre flemme pour aller voir ces fameuses baleines.

Baleine à bosse

Et quel spectacle! Il y avait cinq ou six baleines à bosse tout près du navire qui sautaient et qui jouaient avec nous. L’eau était si claire que nous pouvions même les voir lorsqu’elles plongeaient à plusieurs mètres de profondeur. Le pilote avait coupé le moteur du navire et le seul mouvement du bateau était dû aux passagers qui couraient d’un côté à l’autre du navire lorsqu’une baleine plongeait en-dessous du bateau pour apparaître de l’autre côté. Le silence régnait et nous entendions seulement quelques exclamations de bonheur et le souffle des baleines. Les baleines jouèrent avec nous plus d’une heure sans s’arrêter. Mais au bout d’un moment, nous dûmes partir et reprendre la route. Merci au capitaine de nous avoir tout de même laisser profiter de ce très beau moment.

Baleine à bosse Baleine à bosseCe fût un moment magique et unique; un adieu mémorable au continent. Merci chères baleines…

Lucie dans la cabine de pilotage

Lucie dans la cabine de pilotage

Et comme ça, tout d’un coup, presque sans prévenir, nous étions de retour à Ushuaïa. Je cherchais un moment à me cacher quelque part dans le bateau pour repartir immédiatement. Les adieux furent difficiles, je ne voulais pas que ce voyage se termine. Par les lieux visités, la faune rencontrée, les aventures vécues et les amitiés créées, ce fût le plus beau voyage de ma vie et je voulais continuer à vivre cette aventure encore et encore.

Avec Sally et Michal

Avec Sally et Michal

Sur la terre, dans mon auberge de jeunesse cosy, j’étais déprimée et assez peu motivée. La terre tanguait dès que je restais immobile trop longtemps ou dès que je m’allongeais. Le mal de terre est quelque chose d’assez étrange. Le soir même, je retrouvais quelques passagers dans un pub irlandais, pour partager une dernière fois les bons moments et se dire au-revoir. Et puis, chacun repris la route vers d’autres aventures. Sally prenait un vol pour Buenos Aires, Markus et Thomas reprenaient leur van et conduisaient à toute allure vers Santiago, Barbara partait pour El Calafate, etc. Je restais pour ma part quelques jours à Ushuaïa, pour me reposer, fêter le Nouvel An au bout du monde et repartir de plus belle.

Dernière soirée sur le bateau avec Markus, Sally, Thomas et Barbara

Dernière soirée sur le bateau avec Markus, Sally, Thomas et Barbara

Certains jours, je dois me pincer pour réaliser que cette aventure était bien réelle et que j’ai bien vécu cette aventure extraordinaire. D’autres jours, je suis encore là-bas à gambader sur les collines du continent blanc au milieu des manchots. Une chose est sûre, j’ai laissé un petit bout de moi là-bas, au bout du monde et je reviendrais…

Alors, chers amis lecteurs, après tous ces beaux récits, êtes-vous tentés par un voyage en Antarctique?

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog