Pour les amoureux de trekking, il y a de quoi faire en Patagonie. Pour ma part, j’avais fait très peu de randonnées dans ma vie, mais j’apprivoisais cela peu à peu et j’appréciais beaucoup. Je ne pouvais donc pas passer à côté de El Chaltén, une des capitales mondiales du trekking.

El ChaltenOn m’en avait dit beaucoup de bien et tout le monde me conseillait ce village, surtout en comparaison avec El Calafate. Je me suis donc laissée tenter par l’aventure.

Le lama en face de mon auberge

Le lama en face de mon auberge

C’est sous la pluie que je suis arrivée et sous la pluie que je suis repartie. Je n’ai pas été gâtée durant mes quelques jours sur place. J’en ai donc profité pour me reposer à l’auberge, partager des bons moments avec des voyageurs et découvrir la microbrasserie locale. Le village est tout mignon, très agréable, entouré de montagnes et avec de nombreuses boutiques et restaurants sympathiques et des chalets. L’atmosphère est très montagnarde et il fait bon y passer plusieurs jours pour se reposer.

Vue sur le village depuis le Mirador des Condors

Vue sur les alentours depuis le Mirador des Aigles

Vue sur les alentours depuis le Mirador des Aigles

Malgré le mauvais temps, j’ai tout de même fait quelques randonnées. Il y en a plusieurs à faire autour du village pour tous les niveaux et aucun prix d’entrée de parc à payer. Ouf, cela change un peu. Plusieurs randonnées partent directement depuis le village, ce qui est très pratique pour se décider au dernier moment en fonction de la météo et des envies. J’ai donc fait la promenade des miradors qui est très courte et permet d’aller voir des condors et des aigles et d’avoir une belle vue sur le village et la Patagonie alentour. Il est normalement aussi possible de voir le Fitz Roy, une montagne de plus de 3 400 mètres. Malheureusement, je n’ai pas aperçu une seule fois le mont, les nuages étant toujours beaucoup trop bas.

Euh, c'est par où?

Euh, c’est par où?

Un matin, il faisait grand soleil dans la vallée et je me suis donc motivée pour la randonnée Fitz Roy, qui prend environ 8 ou 9h aller-retour. Malheureusement, beau temps dans la vallée ne veut pas dire beau temps en hauteur et j’ai été accueillie plus haut par des nuages bas, m’empêchant de voir quoi que ce soit, un vent glacial à décorner un bœuf, de la pluie torrentielle, de la grêle, etc. En raison du vent, je n’ai pas pu faire la dernière partie de la randonnée, car c’était trop dangereux, mais j’ai vraiment apprécié ces moments seule dans la nature et j’étais fière de ma randonnée de 8h en solo. Je suis rentrée épuisée, mais heureuse et je suis sûre que par beau temps, les paysages doivent être magnifiques.

Le Ftz Roy doit être là, quelque part derrière les nuages

Lucie à El ChaltenLe soleil dans la valléeValléeDans la vallée

Informations pratiques

Transport: Plusieurs bus partent dans la journée de El Calafate à El Chaltén. Si possible, ne faites pas le voyage sur une seule journée, vous n’aurez alors pas le temps de faire une longue randonnée ni de profiter du village.

Logement: J’ai dormi chez Kospi, probablement l’auberge de jeunesse la plus chère du coin, mais comme je n’avais pas réservé et que El Chaltén est compliqué à ce niveau-là en haute saison… Kospi est vraiment super confortable avec un très bon petit-déjeuner et le meilleur Internet de la ville. Seul hic, la manière de fixer les prix semblait très étrange.

Le petit truc en +: Aller tester la bière et la nourriture à la microbrasserie. Ambiance cosy, bonne bière et nourriture et on vous donne même du popcorn à volonté et une petite soupe en entrée.

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog