Un rêve d’Antarctique en vidéo

Une vidéo de l’Antarctique

Certains d’entre vous voulaient que je mette à la vidéo. J’avoue que je n’étais pas trop partante au départ, tout simplement parce que j’aime écrire, que j’aime les mots et que c’est comme ça que le blog a commencé. Aussi, parce que je commence à peine à apprivoiser la photographie et que je me voyais mal me lancer dans ce type d’aventures techniques.

Un rêve d'AntarctiqueEt finalement, je me suis laissée tentée… Il faut dire que les paysages d’Antarctique s’y prêtaient bien, car je savais que les mots et images ne suffiraient pas pour vous retranscrire ce lieu. Bien sûr, je n’avais pas l’équipement nécessaire. J’ai donc filmé une partie de mon voyage avec mon appareil photo, mon Sony RX 100 et c’est tout. Ce n’est pas idéal, surtout dans ce type de voyage, où il fait froid, où les aventures ne sont pas « stables », où le vent souffle fort… vous vous en rendrez compte en regardant la vidéo. Je suis mal partie également, car je n’ai commencé à filmer qu’après quelques jours de voyage et que dans l’excitation, j’ai carrément oublier de filmer certains moments. Ah la la, quand je vous dis que je n’ai rien d’une cinéaste en herbe…

Ensuite, il m’a fallut trouver le temps de faire le montage et de trouver le logiciel. Le temps, je l’ai trouvé quand l’automne est arrivé en Nouvelle-Zélande et que quelques jours de pluie se sont succédés. J’ai tenté de faire un peu de montage avec le logiciel Windows, mais j’ai vite abandonné. Je me suis laissée tenter par le logiciel gratuit Lightworks, mais mes fichiers n’étaient pas compatibles. Je me suis donc rabattue sur la version d’essai d’Adobe Premiere Pro. J’ai vraiment adoré travailler avec ce logiciel et j’aimerai beaucoup prendre un cours pour mieux comprendre les différentes fonctions, même si les bases sont assez simples. J’ai dû faire le montage en une vingtaine d’heures, mais les problèmes techniques m’ont poursuivi. Forcément, mon ordinateur n’est pas hyper puissant et a ses limites et j’ai eu plusieurs crash durant le montage et durant l’exportation.

Mais ouf, j’ai enfin réussi et c’est avec plaisir que je vous livre ma première vidéo. C’est une vidéo de 20 minutes, une vidéo longue, mais conçue comme un journal, dans laquelle je parle beaucoup. J’espère qu’elle vous plaira, vous donnera un joli aperçu de l’Antarctique et surtout vous permettra d’en savoir un peu plus sur le déroulement d’une croisière en Antarctique. La vidéo a de nombreux défauts, j’en suis clairement consciente, mais l’on commence tous quelque part.

Alors je vous laisse apprécier et si vous voulez découvrir mes futures vidéos, n’hésitez pas à vous inscrire à ma chaîne Youtube. Je ne sais quand je m’y remettrais, il faut du temps et du matériel, ce que je n’ai pas. Vu mon matériel, je ne suis pas encore prête à investir dans un logiciel de montage vidéo. Mais qui sait quand viendra la prochaine vidéo et la prochaine inspiration!

Bon voyage!

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog