Voyager en Colombie: pourquoi Carthagène des Indes m’a déçue?

Après une parenthèse complètement hors du temps à Mompox et avoir vécu l’un des moments les plus forts de mon voyage en Colombie, il était temps de me diriger vers Carthagène des Indes.Les mures de la citadelle de Carthagène, voyage en Colombie, Carthagène des Indes

Carthagène des Indes, c’est la perle de la côte Caraïbe colombienne, la belle enchanteresse qui attire des touristes du monde entier, la ville où les touristes n’ont absolument pas peur d’aller. Et oui, même s’il y a encore de nombreux préjugés sur la sécurité lors d’un voyage en Colombie, les touristes n’ont pas peur de s’arrêter à Cartagena, tout du moins dans le vieux centre. Les policiers sont partout et la sécurité semble un peu plus renforcée qu’ailleurs dans le centre historique, même si personnellement, je me suis sentie plus en sécurité dans d’autres endroits du pays. Des bateaux de croisière s’arrêtent en ville, de nombreux touristes l’ajoutent à leur grand tour d’Amérique du Sud, des hommes d’affaires Américains y viennent en week-end pour faire la fête, etc. Forcément, cela ne me correspond pas vraiment… Après plus de trois semaines à découvrir la Colombie et à en tomber amoureuse, j’attendais beaucoup de Carthagène et la ville m’a beaucoup déçue.

Pourquoi visiter Carthagène des Indes lors d’un voyage en Colombie?

Carthagène est à la bouche de tous les voyageurs, Carthagène est une ville légendaire, une de ces villes qui évoquent mille merveilles et mille aventures. On imagine les temps coloniaux, les saveurs, les couleurs et les odeurs, on imagine y trouver l’essence de la Colombie. C’est en partie vrai.Carthagène des Indes, voyage en Colombie, les couleurs du vieux centre de Cartagena

La vieille ville est magnifique et chaque ruelle est un bonheur de couleurs, un spectacle enchanteur de fleurs, de fruits, de murs colorés, de jolies et anciennes portes. Chaque rue mène à une nouvelle découverte, chaque recoin de la ville garde un secret. Il y a de jolies places où vous trouverez des marchés, des églises par centaines, des remparts très bien conservés qui entourent tout la ville, une citadelle, des murailles,  des musées, des parcs… Le soir la ville est tout aussi charmante à la lumière des lampadaires et aux sons de la salsa. Je me souviens encore d’une soirée mémorable sur le parvis de l’église San Roque qui a commencé par un cours commun de Zumba et a fini par une fête spécial salsa!

Carthagène des Indes, voyage en Colombie, Cartagena, Une place colorée dans le vieux centreCarthagène des Indes, voyage en Colombie, une place ombragée dans le vieux centre de Cartagena

Carthagène des Indes, voyage en Colombie, Eglise San Roque dans le quartier Getsimani à Cartagena

Le centre-ville historique est situé en bord de mer et vous pouvez marcher le long des murs de la citadelle pour sentir les embruns. Les plages sont accessibles en prenant bus, bateau, excursion ou en marchant un bout de temps le long de la route.

 

De nombreux voyageurs et étudiants en espagnol se retrouvent à Carthagène et y restent un petit bout de temps et c’est donc un excellent lieu pour rencontrer d’autres routards et se relaxer. J’y ai retrouvé des amis rencontrés ailleurs, j’y ai rencontré d’autres amis… bref, c’est un endroit très festif et amical.

Entre amis à Carthagène des Indes, voyage en ColombieEntre amis à Carthagène des Indes, voyage en Colombie

Pourquoi Carthagène m’a déçue?

Je l’ai déjà mentionné Carthagène est très touristique. Trop touristique en fait. Et dans le mauvais sens du terme. Lorsque vous rencontrez deux Américains sympas, que vous sympathisez et allez manger ensemble pour finir la soirée à presque s’engueuler parce qu’ils ont des vues très différentes de vous sur la prostitution et la drogue, cela donne un peu la couleur des choses. Nulle part ailleurs lors de mon voyage en Colombie, je n’ai vu un tel spectacle, simplement exacerbé à Carthagène par la présence de touristes venus spécifiquement pour cela. Drogue à nombreux coins de rues, jeunes prostituées dans nombreux bars, touristes très irrespectueux du pays, etc.

Sur les mures de la citadelle de Carthagène des Indes, voyage en Colombie

Sur les murs de la citadelle de Carthagène des Indes, voyage en Colombie, statue indigène sur fond de ciel gris

Alors que je marchais en pleine journée sur les murs de la citadelle, on m’a proposé de la drogue. Aucune idée de ce que c’était, cela ne m’était jamais arrivée auparavant et cela ne m’est pas arrivé après (je ne dois pas avoir la tête pour). Il ne manquerait plus que l’on m’ait proposé une prostituée…

Par ailleurs, la ville est chère, très chère, pour les excursions et pour le logement, même s’il est tout à fait possible de trouver de la bonne nourriture locale à petit prix. Il y a également pas mal de pièges à touristes et d’arnaques à éviter et je ne crois pas m’être autant faite abordée en Colombie qu’à Carthagène, que ce soit pour la drague ou pour me vendre des bijoux….

Cette mauvaise ambiance touristique m’a déçue, j’ai eu l’impression d’être bien loin de cette Colombie que j’ai apprise à connaître et à aimer. Même si j’appréciais la beauté de la ville, j’étais toujours un peu mal à l’aise dans cette ambiance malsaine et assez peu authentique. Peut-être y suis-je allée au mauvais moment, peut-être aurait-il fallu commencer par Carthagène, peut-être était-ce un trop gros choc après Mompox et son ambiance surréelle, peut-être aurais-je dû aller découvrir la « vraie » ville… Quoi qu’il en soit allez-y faire un tour et dites-moi ce que vous en pensez!

Que faire à Carthagène des Indes lors d’un voyage en Colombie?

  • Rue colorée de Carthagène des Indes, voyage en Colombie, CartagenaMarcher dans les rues, admirer la beauté de la ville et se laisser transporter par ses couleurs. Faire le tour des murs de la citadelle (même si certaines parties sont un peu moins touristiques…)

 

  • Visiter le Musée de l’Or. Même s’il n’est pas aussi développé que celui de Bogotá, il y a tout de même des pièces intéressantes à y voir et c’est gratuit.
  • Faire le plein d’histoire avec la citadelle, le couvent, les églises, les musées et les plaques dans les rues!

Rue colorée de Carthagène des Indes, voyage en Colombie, vieux centre de Cartagena

  • Faire la fête et danser la salsa en bonne compagnie!
  • Aller à la plage. Beaucoup de touristes se rendent à Playa Blanca. Comme je voulais éviter le plan trop touristique et que je ne suis pas non plus une fan des plages, j’ai été à La Boquilla. Il suffit de prendre un collectivo depuis India Catalina ($COP 1500 (prix 2013)) pour s’y rendre. Il s’agit d’un petit village de pêcheurs tranquille avec une longue plage plutôt désertée des touristes. La baignade y est possible et vous serez à peine embêté par les vendeurs… Le collectivo s’arrête et se prend sur la plage!

enfants qui jouent sur la plage de La Boquilla à Carthagène des Indes, voyage en Colombie

  • Manger de tout: des jus, des fruits, des plats traditionnels, de la cuisine raffinée… il y a de quoi tester et déguster à Carthagène!
  • Aller au marché central pour sortir un peu de la Carthagène aseptisée et découvrir un vrai marché colombien.
  • Prendre un bain de boue dans un volcan. Oui, oui, vous m’avez bien lue. Le volcan de Lodo El Totumo est accessible en indépendant ou en tour organisé à environ 50 km de la ville. C’est un petit mont, une sorte de volcan miniature qui contient de la boue. Cela n’est sans doute pas l’expérience d’une vie, mais c’est très fun entre amis. Vous descendez dans le volcan, on vous masse de manière inexperte et puis vous pouvez batifoler quelques minutes en faisant attention de ne pas vous mettre de la boue dans les yeux! Vous vous rincerez à la rivière juste à côté. L’expérience coûte $COP5000, mais penser à amener des petits billets pour les pourboires photos, massage et cie.

Dans le volcan de boue, voyage en Colombie, Carthagène

Dans le volcan de boue, voyage en Colombie, Carthagène des Indes

Où dormir à Carthagène des Indes?

Comme je ne savais pas à quelle heure j’arriverai de mon épopée à Mompox, j’ai voulu réservé à l’avance et il n’y avait pas grand chose de libre pas cher. Je me suis retrouvée à l’auberge de jeunesse El Viajero. J’avais peur que cela soit trop fêtard, mais cela allait, c’était propre, assez confortable, le petit-déj’ et Internet sont compris et c’est une super auberge pour faire des rencontres. En plus, le personnel est très sympa.

Pour trouver d’autres logements intéressants et à bon prix, quelque soit le type de logements, je vous conseille de faire vos recherches sur Hostelworld et Booking. Pensez à réserver à l’avance, c’est une ville populaire!

Connaissez-vous Carthagène des Indes? Qu’en avez-vous pensé?


Partage et épingle cet article sur Pinterest:

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog