San Agustin et ses mystérieuses statues pré-colombiennes

Après mon coup de cœur à Salento, je n’avais pas envie de partir. Un peu malade, très déprimée, j’ai un peu traîné dans l’ombre de ce qui n’était plus, en repensant aux bons moments. Il ne me restait donc plus que quelques jours avant de m’envoler pour l’Argentine et l’Antarctique et le temps de visiter un nouveau coin. A peu près sur la route du retour vers Bogotá, j’ai choisi de découvrir San Agustin, son histoire et les mystérieuses statues précolombiennes.

San Agustin

Je ne me souviens plus très bien de ce voyage en bus, qui n’a pas dû être extraordinaire. Il n’y avait pas de touristes dans le bus et je fût vite repérée à mon arrivée en ville. Je prends un taxi pour aller à l’auberge que j’ai réservée et qu’une amie m’avait conseillée et un jeune homme me suit en mobylette. Il est guide et veut m’expliquer les options de visite. Après tout, si cela l’amuse, pourquoi pas… A l’arrivée à l’auberge, nous discutons un peu, il m’explique tout et après maintes discussions je réussis à négocier un prix qui me convient. J’explorerais donc la région en trois jours et de trois manières différentes: à cheval, en jeep et à pied par moi-même. De quoi avoir un bon aperçu de San Agustin en quelques jours.

San Agustin à cheval

La petite ville est bien paisible et il n’y a pas grand chose à y faire ou à y voir en dehors des statues précolombiennes. L’ambiance est agréable, les environs jolis et il y a peu de touristes. Je suis dans une chambre privée dans une jolie oasis avec une propriétaire française et une équipe au top. Je me repose et profite de ces derniers instants en Colombie.

La Casa de Nelly à San Agustin

Le premier jour, je pars donc à cheval en compagnie de deux autres visiteurs. Ce petit groupe est fort appréciable et nous permet d’aller à notre rythme. Nous visitons plusieurs sites, plus ou moins éloignés et écoutons notre guide nous raconter les légendes et suppositions qui entourent les statues que nous découvrons. Le guide ne parle pas anglais et j’essaye de comprendre les explications avec mon espagnol balbutiant. Une chose est sûre, personne ne sait vraiment ce qu’il en est et chacun y va de son histoire ou de ses suppositions. San Agustin et ses environs ont soudainement un air bien mystérieux, entourés de légendes millénaires. Je trotte et je galope, les cheveux au vent (ou presque) sur ma fière monture sur les chemins de la Colombie et c’est libérateur, comme une idée de la liberté pure. Mon cheval ne paraissait pas si vivace, mais finalement il est fort et apprécie particulièrement le galop. Aïe aïe aïe mon fessier…

Ma première statue précolombienne à San Agustin

San Agustin

A cheval à San Agustin

Statue précolombienne

Les couleurs naturelles utilisées pour peindre les statues précolombiennes

Les couleurs naturelles utilisées pour peindre les statues précolombiennes

Le lendemain, c’est à 5 et en jeep que nous partons en exploration. D’autres lieux nous attendent, ainsi que d’autres statues, quelques cascades, une fabrique de sucre, un restaurant avec vue et des paysages incroyables. En jeep comme cela, on a parfois l’impression d’être en pleine jungle, ou même dans Jurassik Park. Les lieux que nous découvrons sont tous plus magiques les uns que les autres et notre guide y va de ses propres légendes.

Aux environs de San Agustin

Aux environs de San Agustin

Aux environs de San Agustin

Aux environs de San Agustin

Statue précolombienne

Aux alentours de San Agustin

Aux alentours de San Agustin

Statue précolombienne

Aux alentours de San Agustin

Aux alentours de San Agustin

La seconde cascade la plus haute en Amérique du Sud… paraît-il…

Aux alentours de San Agustin

Aux alentours de San Agustin

Aux alentours de San Agustin

Découvrez San Agustin en jeep

Le dernier jour, je n’en avais toujours pas assez. Fascinée par ces statues, je me dirigeais donc vers le Parc archéologique de San Agustin, tout près de la ville et de mon logement. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le parc abrite plus de 300 statues très bien conservées. Tout est très propret, l’herbe est tondue, il y a des petits chemins à suivre et des boutiques touristiques… on est loin de la jungle, des statues à moitié cachées et de la découverte à la Indiana Jones des jours précédents. C’est beaucoup plus touristique, mais cela reste tout de même assez calme et il est tout à fait possible d’éviter la foule. Les statues sont très bien conservées, il y a plusieurs panneaux d’explication en anglais et il y a de jolies points de vue sur la vallée alentours, des endroits parfaits pour pique-niquer et rêvasser à l’histoire des lieux. Le parc est un bon moyen de découvrir les lieux, de voir des statues très bien conservées et de passer une journée agréable.

Statue précolombienne à San Agustin

Statue précolombienne à San Agustin

Statue précolombienne à San Agustin

Statue précolombienne à San Agustin

Le parc archéologique de San Agustin

Il est difficile de choisir ma journée préférée. Chacune a ses avantages et ses inconvénients et je vous conseille vraiment de faire les trois si vous avez le temps. Si vous aimez le cheval, c’est sans doute la meilleure manière d’aller hors des sentiers battus, d’être au calme, de découvrir des lieux magiques et de vraiment ressentir l’histoire de la région.

Le parc archéologique de San Agustin

Informations pratiques

Mon voyage date d’il y a deux ans et je ne me souviens plus des prix négociés, qui ont sans doute changé de toute manière. Les prix indiqués dans le Lonely Planet Colombie étaient toujours pertinents et cela peut être un bonne base de négociation.

J’ai choisi de faire mes excursions avec Cristian Nunez. Vous pouvez lui écrire à sanagustintourmacizo @ yahoo.com. Je l’ai trouvé professionnel, ai eu un bon prix et j’étais très satisfaite des guides et des visites. Attention, ce n’est pas sûr qu’il ait des guides anglophones.

J’ai dormi à La Casa de Nelly, une petite oasis dans la jungle avec plusieurs types de chambres, dont des bungalows privés. Cuisine commune, WiFi gratuit, grand jardin et terrasse, superbes vues, accueil sympa, nourriture délicieuse. C’est difficile de demander plus. La Casa de Nelly est un peu à l’extérieur de la ville, mais c’est une marche plaisante. Pour les excursions, les guides sont toujours venus me chercher à mobylette, à cheval ou en jeep!

La Colombie est un pays riche et varié, où vous explorez des plages, la jungle, partir à la découverte de ses cultures. Bref, une vie ne suffirait pas! Pour vous reposer après vos excursions, n’hésitez pas à découvrir la Côte Caraïbe en Colombie.

Le parc archéologique de San Agustin

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog