Je n’ai jamais été une grande aventurière, quoique l’on en pense et j’ai toujours été « raisonnable », à étudier un problème sous tous les angles avant de me lancer. Bien sûr le voyage m’a beaucoup changée et je suis désormais prête à faire beaucoup plus de choses… comme de l’auto-stop. Au point de devenir dans quelques jours une auto-stoppeuse en herbe…

Ma première fois en auto-stop

Sur la route dans les Iles OrcadesLa première fois que j’ai été prise en auto-stop, je n’en faisais même pas. Je marchais sous la pluie sur une île Ecosaisse et j’avais prévu de marcher toute la journée vu qu’il n’y avait pas de transports en commun en ce dimanche pluvieux. C’est un monsieur allant promener son chien matinalement qui décida de s’arrêter et de m’emmener à mon point de chute. Quelle gentillesse!

Auto-stoppeuse du dimanche

Avec Sarah, ma comparse d'auto-stop à La Nouvelle Orléans

De là, je ne suis pas devenue une auto-stoppeuse et je m’y suis mise très doucement. La Nouvelle-Orléans, un dimanche encore. Avec Sarah, mon amie allemande, et quelques autres passagers, nous attendons sans fin un bus qui ne vient pas. Nous allons être en retard à notre visite guidée. Ni une, ni deux, nous levons le pouce. En 5 minutes, un jeune nous prend et nous dépose au centre-ville. Nous sommes ses premières auto-stoppeuses nous dit-il, mais on avait pas l’air trop effrayantes, paraît-il… Ce soir-là, à l’auberge, plusieurs personnes nous ont traitées d’inconscientes… de l’auto-stop à La Nouvelle Orléans??!!! Sans doute sommes nous inconscientes. Me voilà devenue une auto-stoppeuse du dimanche.

De l’auto-stop en Amérique du Sud et ailleurs

Salento, Colombie. Nous sommes 5 européens à marcher vers une plantation de café. Nous sommes en retard. Nous levons le pouce et une jeep s’arrête et nous aide à avancer vers notre destination.

Faire du stop à 6 en Colombie, c'est possible

Frontière Argentine-Brésil à Iguazu. Le passage à l’aller en bus a été un supplice et a pris 3h d’attente et de bus. Au retour, je ne veux pas recommencer le même manège. J’attrape un Allemand qui attend un bus et nous partons faire de l’auto-stop. A ce stade-là, je ne veux pas en faire seule. 5 minutes plus tard et deux Brésiliens adorables nous aident à traverser la frontière sous les yeux ébahis des taxis.

Fox Glacier, Nouvelle-Zélande. Je suis avec un Anglais et nous avons marché toute la journée. Pour les derniers kilomètres, je n’en peux plus et je lève le pouce. Sans succès ce jour-là.

Auto-stop en Nouvelle-Zélande

Quelque part au milieu de nulle part en Uruguay. La pluie arrive. Je lève le pouce et un gentil Papa et sa fille me ramène à mon auberge.

La campagne en Uruguay

Argentine, El Bolson. Mon auberge est loin, loin du centre-ville et en montée. J’ai fait plusieurs fois du stop pour y retourner.

Auto-stoppeuse du dimanche, auto-stoppeuse opportuniste, jusque-là je n’ai levé le pouce que pour sortir de situations compliquées, pour raccourcir ma marche ou pour ne pas être en retard. J’ai fait de l’auto-stop seule ou à plusieurs, mais jamais avec tout mon barda. J’ai principalement fait du stop en Amérique du Sud. Aussi étrange que cela puisse paraître…

De Bariloche à Ushuaïa en auto-stop

Ce mois-ci cela va changer. C’était quelque chose que je rêvais de faire lors de mon premierL'histoire d'une auto-stoppeuse en herbe voyage en Patagonie, mais que je n’avais pas fait, n’ayant trouvé personne pour m’accompagner. Traverser la Patagonie en auto-stop. Sarah, ma comparse de La Nouvelle Orléans me rejoint dans une semaine et nous allons lever le pouce ensemble pour aller de Bariloche à Ushuaïa. Plus de 3000 km, sur l’une des routes les plus désertes de l’Argentine. Sacré challenge! J’ai hâte, j’appréhende et je me demande quelles aventures m’attendent au bout du chemin! Toute est parti d’un manque de budget pour traverser la région, d’une envie d’aventures, du souhait de voir des coins uniques… Ni une, ni deux, la décision a été prise.

En tout cas, je vous emmènerai avec moi dans mon apprentissage de l’auto-stop. Qui sait, peut-être y prendrai-je goût?

Avez-vous des conseils pour traverser la Patagonie argentine?

Apprentie auto-stoppeuse est devenue grande et j’ai traversé la Patagonie en stop de Bariloche à Ushuaïa avec succès et sans problèmes: un récit de notre aventure et tous mes conseils pratiques pour se lancer et vous aussi traverser la Patagonie Argentine en auto-stop.

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog