Une semaine de repos au Mirador Hostel à El Bolsón

Travailler dans une auberge de jeunesse en Argentine: un mois de volontariat Workaway à El Bolson en Patagonie

Tout a commencé par une recherche d’auberges de jeunesse calmes à El Bolsón, en Patagonie Argentine. Je venais de passer plusieurs semaines à voyager le long de la côte Atlantique Argentine, principalement en Couchsurfing de Mar del Plata à Comodo Rivadavia. Un énième bus de nuit m’emmènerait à El Bolson de l’autre côté du pays pour une petite semaine, avant d’entamer un mois de housesitting à Bariloche. J’avais besoin de faire une pause, de me retrouver au calme, de me ressourcer, de dormir, de travailler et de ne pas trop faire la touriste. En faisant mes recherches habituelles, je suis tombée sur une auberge, un peu excentrée de la ville, perchée dans la montagne, qui semblait parfaite pour ce que je recherchais. Sans réfléchir plus que cela, je réservais directement une semaine sur place.

Travailler dans une auberge de jeunesse en Argentine: un mois de volontariat Workaway à El Bolson en Patagonie

Après un voyage confortable en bus de nuit, je débarque à El Bolsón pour la première fois. La ville a l’air paisible et je pars en direction de l’auberge à pied. Je ne peux pas vraiment me permettre les taxis en Argentine et mon GPS m’annonce une heure de marche. Il fait un temps magnifique, j’ai tout le temps du monde devant moi et je me lance sur la route, 20 kilos sur le dos. Malheureusement, mon GPS n’avait pas pris en compte la moitié du chemin en montée raide, la route faite de gravier, mes 20 kilos de bagage et la chaleur du printemps Patagonien. Il m’aura fallu deux heures pour atteindre l’auberge de jeunesse, à coup de grosses gouttes de sueur et un grand effort. J’ai aussi dû hurler sur des chiens menaçants en chemin. Et puis, je me suis écroulée sur un banc à l’extérieur de l’auberge. Je rencontre le propriétaire Mario, qui m’installe directement dans mon dortoir et m’annonce que non, il ne vend pas de nourriture à l’auberge. Ni une, ni deux, je redescends et remonte la colline pour aller au supermarché du coin et faire des courses pour les prochains jours. J’ai des crampes aux jambes, mais je suis déjà certaine d’avoir trouvé mon petit coin de paradis pour la semaine.

Travailler dans une auberge de jeunesse en Patagonie Argentine: un mois de volontaria Workaway à El Bolson

L’auberge vient de rouvrir avec un nouveau propriétaire et l’atmosphère est très calme. Certains soirs, je suis toute seule avec Mario et nous parlons pendant des heures. On cuisine, on boit des bières et on refait le monde. Mario a grandi en Argentine, mais revient tout juste de plusieurs années en Ecosse, dans les Hébrides, où il était plongeur. Il a dû arrêter pour des raisons de santé et a décidé de tenter l’aventure de l’auberge de jeunesse avec sa copine, Magdalena. Certains soirs, nous sommes plus nombreux et nous improvisons asado, repas et fête. Il y a aussi de passage un médecin argentin, Ariane, en week-end à El Bolsón, et Marc, un Belge parapentiste. L’ambiance est familiale et conviviale et j’y passe d’excellents moments, entre les soirées avec Mario et les autres voyageurs, mes journées de boulot, mes visites au marché artisanal de la ville et mes sessions de lecture au mirador.

Travailler dans une auberge de jeunesse en Patagonie Argentine: un mois de volontaria Workaway à El Bolson

L’auberge de jeunesse s’appelle en effet El Mirador, du nom d’un joli mirador sur la ville et les montagnes alentours. Il y a un immense jardin pour se reposer et faire un barbecue, une grande salle commune et cuisine et un accès facile pour la randonnée de Piltriquitrón. C’est avec Ariane que je me lance à l’assaut de la montagne, pour aller voir les différents points de vue, ainsi que le Bosque Tallado et ses magnifiques sculptures en bois. Nous n’irons pas jusqu’au point de lancée des parapentistes, mais la randonnée est déjà très belle.

Travailler dans une auberge de jeunesse en Patagonie Argentine: un mois de volontaria Workaway à El Bolson Travailler dans une auberge de jeunesse en Patagonie Argentine: un mois de volontaria Workaway à El Bolson Travailler dans une auberge de jeunesse en Patagonie Argentine: un mois de volontaria Workaway à El Bolson

Une semaine s’écoule ainsi et il est déjà temps de dire au revoir à Mario. Je promets de revenir, même si pour moi, cela veut souvent dire dans 5 ans ou 10 ans. Pourtant, cette fois-ci, cela serait à peine un mois plus tard….

Travailler dans une auberge de jeunesse en Patagonie Argentine: un mois de volontaria Workaway à El Bolson

El Bolsón, une histoire d’auto-stop

Travailler dans une auberge de jeunesse en Patagonie Argentine: un mois de volontaria Workaway à El Bolson

Si Ariane et moi avions fait la moitié du chemin du retour de la randonnée de Piltriquitrón en stop, je n’en avais pas fait plus que cela jusqu’à ce que mon amie Sarah arrive et que nous nous décidions à traverser la Patagonie Argentine en auto-stop. Après la route des 7 lacs à Bariloche, nous prenons finalement la route pour le sud. Nous partons en retard, le temps n’est pas au beau fixe et nous n’avons pas grand succès ce jour-là. Nous débarquons à 19h30 à El Bolsón et la route pour Esquel est encore longue. Sarah veut continuer, mais la nuit va tomber et j’ai envie d’aller faire un petit coucou à Mario. Je lui téléphone et Madgalena nous dit de venir ! Un coup de taxi plus tard et je suis de retour au Mirador. Nous passons une soirée en bonne compagnie et je suis ravie de rencontrer Magdalena, de revoir Mario et Marley, le chiot, qui a bien grandi. Mario a fait des améliorations à l’auberge et a suivi quelques-uns de mes conseils, dont un mur pour que les voyageurs signent ! Il y a plus de voyageurs, l’atmosphère et toujours aussi familiale et nous savourons de délicieuses pizzas.

Travailler dans une auberge de jeunesse en Patagonie Argentine: un mois de volontaria Workaway à El Bolson

Partir le lendemain fût très facile et c’est en un rien de temps que l’on est récupérées et déposées à Esquel.

Un mois et demi plus tard, après avoir traversé la Patagonie Argentine et Chilienne, en bus et en stop, je me retrouve de nouveau à El Bolsón. Je suis seule cette fois-ci et je suis là pour un mois, pour travailler au Mirador, en l’échange du logement, sur le principe du Workaway, comme je l’avais fait quelques années auparavant dans une ferme au Japon ou comme Méli en Wwoofing en Irlande, qui nous le raconte dans cette interview.

Travailler dans une auberge de jeunesse en Argentine, à El Bolsón, en l’échange du logement

Je m’installe donc dans mon ancien dortoir pour les semaines à venir. Cela va faire du bien de se poser un peu, de passer du temps avec des amis et de casser le rythme et la routine du voyage. Je fais plus ample connaissance avec Magdalena et je suis ravie de retrouver Mario. Il y a aussi un autre couple hispano-italien, en Workaway pour le ménage, et les deux chiens. C’est une bien belle équipe. Marc, le parapentiste belge est aussi de retour et nous passons de douces soirées d’été devant l’asado, dans le jardin, une Quilmes à la main.

Une soirée au Mirador Hostel à El Bolson

Vicki et Giacomo s’occupe du ménage et des travaux du jardin. Je m’occupe parfois du ménage, mais surtout je monte le site Internet et les réseaux sociaux de l’auberge de jeunesse de toute pièces. Je gère aussi le petit-déjeuner pour les voyageurs et m’occupe de tenir la réception lorsque les autres sont absents. Le travail n’est pas très compliqué, mais intéressant. Les après-midis, je travaille sur mon propre blog. On cuisine ensemble, on regarde des films et des documentaires, on papote, on prend le mate, je leur donne quelques cours de karaté et les journées s’écoulent tranquillement et paisiblement. Je rencontre énormément de voyageurs et j’ai même des amis qui passent me faire coucou à l’auberge. Je garde un excellent souvenir de ces semaines à El Bolsón et j’y pense souvent, avec l’envie d’y retourner bientôt. Ce ne sont pas des amis que j’ai à El Bolsón, mais une véritable famille et ils me manquent tous énormément. En voyage au long cours, on n’a pas souvent l’occasion de rester ainsi aussi longtemps dans un endroit et de créer des liens aussi forts. On rencontre beaucoup de monde, et les amitiés ont beau être intenses, ce n’est pas la même chose que de vivre 24/24 avec ses amis pendant un mois.
Se faire des amis en auberge de jeunesse à El Bolson Se faire des amis en auberge de jeunesse à El Bolson Se faire des amis en auberge de jeunesse à El Bolson

Quelques semaines plus tard, je ressortais le pouce et faisais très facilement du stop pour le Chili, en passant par Bariloche.

Que visiter à El Bolsón en Patagonie Argentine?

Travailler dans une auberge de jeunesse en Patagonie Argentine: un mois de volontaria Workaway à El Bolson

Il y a de nombreuses choses à faire à El Bolsón, notamment en termes de randonnée. Parce que je travaillais beaucoup et que je me reposais, je n’ai pas tout fait, mais j’en ai eu un bon aperçu et ce sera l’occasion de revenir. El Bolsón est connue pour être la capitale hippie de l’Argentine et c’est complètement vrai. Marijuana, marché artisanal, hippies, communautés diverses et variées, permaculture et écologie au programme. Mais ce n’est pas que cela. C’est un coin absolument splendide de la Patagonie, avec des randonnées et des lacs à couper le souffle. Il y a beaucoup de monde qui passe par El Bolsón en été et la ville est un peu surpeuplée, mais l’avantage de vivre au Mirador et à El Bolsón que l’on est un peu isolés dans la montagne, loin de la foule. A l’automne, au printemps et en hiver, la ville est beaucoup plus calme et il y a beaucoup de choses à y voir. J’y étais au début de l’automne, il faisait plutôt chaud, même si l’eau des lacs et cascades étaient bien trop froides pour se baigner, il faisait un temps absolument magnifique et les couchers de soleil étaient chaque soir à couper le souffle !

  • La randonnée du Piltriquitrón juste au-dessus de l’auberge de jeunesse El Mirador : pour le Bosque Tallado et des vues à couper le souffle.
  • Le lago Puelo : il suffit de prendre le bus pour se rendre à ce sublime lac et sa plage. Le vent souffle fort, mais les paysages sont typiques de la Patagonie.

Travailler dans une auberge de jeunesse en Patagonie Argentine: un mois de volontaria Workaway à El Bolson Travailler dans une auberge de jeunesse en Patagonie Argentine: un mois de volontaria Workaway à El Bolson

  • La cascada Escondida : quelques bus s’y rendent, mais c’est assez irrégulier. Il ne faut pas beaucoup marcher pour s’y rendre et c’est une très jolie cascade. Attention, eau froide ! Nous sommes rentrés à trois en auto-stop jusqu’à la ville et avons été récupérés par une secte. Rien de bien dangereux et c’est une histoire assez drôle à raconter aujourd’hui, mais attention à ne pas accepter des invitations à dormir dans des communautés un peu étranges (Je ne me souviens plus du nom actuellement, mais il s’agit d’une secte assez connue de la justice en France, notamment pour sévices sur enfants). Nous avons été pris en auto-stop par la fille du fondateur, son mari et ses trois enfants dans une très vieille voiture. Ce n’est pas la première fois qu’ils récupèrent des auto-stoppeurs et les invitent à découvrir leur communauté. Attention !

Travailler dans une auberge de jeunesse en Patagonie Argentine: un mois de volontaria Workaway à El Bolson

  • Ramasser des fruits dans les montagnes : à l’automne, c’est le moment de ramasser des framboises, mûres, pommes et poires dans les bosquets autour de la montagne. C’est délicieux ! El Bolsón est connu pour ses fruits et vous pourrez en goûter sur le marché et en acheter sur des petits stands partout en ville et sur la route.

Travailler dans une auberge de jeunesse en Patagonie Argentine: un mois de volontaria Workaway à El Bolson Travailler dans une auberge de jeunesse en Patagonie Argentine: un mois de volontaria Workaway à El Bolson

  • Le marché artisanal : renseignez-vous sur les jours de marchés, assez variables selon le mois. Le marché commence à tard, alors ce n’est pas la peine de vous lever trop tôt. N’hésitez pas à parler avec les artisans, ils sont très sympathiques et profitez des stands, de la nourriture et des animations !

Travailler dans une auberge de jeunesse en Patagonie Argentine: un mois de volontaria Workaway à El Bolson Travailler dans une auberge de jeunesse en Patagonie Argentine: un mois de volontaria Workaway à El Bolson

  • Déguster la meilleure glace de votre vie à Heladaria Humus : vous pouvez vous rendre à la ferme-fabrique un peu excentrée ou en déguster une sur un stand de fruits un peu caché, à côté du bureau de renseignement pour les randonnées en montagne. Il n’y a pas de panneaux, alors demandez où trouver cette marque de glace. La vendeuse a différents goûts selon les jours, mais je ne peux que vous recommander la glace au Ducle de Leche, une vraie tuerie. Le Dulce de Leche est fait artisanalement, ainsi que la glace, ce qui en rend le goût vraiment unique.

Se faire des amis en auberge de jeunesse à El Bolson

  • Renseignez-vous sur les fêtes et festivals : j’ai eu la chance de participer au festival du houblon, un festival vraiment local où j’ai assisté à l’élection de Miss Houblon, dégusté des bières locales et ai goûté un Curanto, un plat traditionnel indigène, cuisiné pendant plusieurs sous les braises et le feu. Les légumes étaient absolument délicieux.

Travailler dans une auberge de jeunesse en Patagonie Argentine: un mois de volontaria Workaway à El Bolson Travailler dans une auberge de jeunesse en Patagonie Argentine: un mois de volontaria Workaway à El Bolson Travailler dans une auberge de jeunesse en Patagonie Argentine: un mois de volontaria Workaway à El Bolson

  • Tout ce que je n’ai pas testé : parapente, canyoning, VTT, les autres randonnées, etc.

Travailler dans une auberge de jeunesse en Patagonie Argentine: un mois de volontaria Workaway à El Bolson Travailler dans une auberge de jeunesse en Patagonie Argentine: un mois de volontaria Workaway à El Bolson Travailler dans une auberge de jeunesse en Patagonie Argentine: un mois de volontaria Workaway à El Bolson Travailler dans une auberge de jeunesse en Patagonie Argentine: un mois de volontaria Workaway à El Bolson

Où dormir à El Bolsón en Patagonie Argentine ?

Je ne peux que vous recommander de dormir au Mirador Hostel quand vous viendrez à El Bolsón. C’est un peu excentré, mais c’est ce qui en fait toute sa richesse. C’est une bonne base pour partir pour la randonnée de Piltriquitrón, pour visiter les environs et si vous venez pour faire du parapente.

L’auberge de jeunesse est très belle, avec des dortoirs confortables, le wifi, une grande cuisine, un très bon petit-déjeuner (en supplément) et une grande salle commune. Le jardin est également très grand, il y a un petit bout de forêt et bien évidemment le mirador. Il y a plein de petits chemins pour explorer les alentours et aller récolter des fruits.

L’ambiance est conviviale et familiale, il y a souvent un repas commun où chacun participe, mais l’auberge est assez calme pour se reposer. C’est un bon mix pour se reposer, visiter et se faire des nouveaux amis. Il y a également les deux chiens, qui sont trop chous. Bref, c’est tout simplement l’une de mes auberges préférées au monde.

Je vous laisse découvrir leur site Internet. Pour réservez, cela se passe sur Booking ou Hostelworld.

Si vous souhaitez y travailler, c’est ici sur Workaway.

Et si vous passez par là-bas, faites un petit coucou à Mario et Magdalena de ma part !

Travailler dans une auberge de jeunesse en Patagonie Argentine: un mois de volontaria Workaway à El Bolson


Partage et épingle cet article sur Pinterest:

Vivre en Patagonie Argentine: travailler dans une auberge de jeunesse à El Bolson en volontariat workaway

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog