Même si cela m’a beaucoup étonnée, c’est une question que vous me posez très régulièrement: comment se prendre en photo en voyage en solo ou comment ramener de belles photos de soi lorsque l’on voyage seule?

Alors face à toutes vos questions, j’ai décidé de vous livrer une réponse complète et tous mes trucs et astuces pour réussir vos photos de voyage lors de votre prochaine escapade en solo. Comme vous le savez sans doute, je ne suis pas photographe, ce n’est pas forcément ma spécialité et j’essaye de faire du mieux que je peux à mon niveau et de m’améliorer au fil des ans. Toutefois, cela fait plus de 10 ans que je voyage en solo et comme vous, je me suis demandée bien des fois comment me prendre en photo dans tel ou tel lieu, pour immortaliser le moment, pour un souvenir, pour montrer que j’étais bien venue ici.

Se prendre en photo devant des monuments et des lieux remarquables?

On l’a tous fait, on est tous coupable de ce petit narcissisme, on veut tous notre photo devant la Tour Eiffel ou la Tour de Pise. Je me souviens de mon premier voyage à Stockholm, à 19 ans, où toute timide, j’avais tout de même demandé à des inconnus d’immortaliser cette première aventure. Les photos ne sont pas particulièrement intéressantes, mais je suis ravie d’avoir ce souvenir de mon premier voyage en solo.

Photo prise par un inconnue à Södermalm, lors de mon premier voyage en solo à Stockholm, Suède

Photo prise par un inconnue à Södermalm, lors de mon premier voyage en solo à Stockholm, Suède

Aujourd’hui, cela ne m’intéresse pas vraiment d’avoir des photos de moi devant tel ou tel monument. Il faut dire qu’au rythme où je voyage, cela ferait une sacrée collection. Je refuse souvent les offres des touristes ou des guides souhaitant me photographier, préférant photographier le point d’intérêt en lui-même ou tout simplement profiter du moment (c’est pour cela que je n’ai pas de photo de moi avec un Komodo par exemple et ce n’est pas bien grave!). Pour ce qui est des photos de moi, je préfère des photos plus candides, des portraits capturant un moment, une ambiance, une humeur, un état d’esprit. Pour moi, ce sont des photos plus personnelles, plus authentiques, plus naturelles et plus révélatrices.

Quand je demande à ma compagne de voyage favorite de me tirer le portrait à Ushuaïa en Argentine

Quand je demande à ma compagne de voyage favorite de me tirer le portrait à Ushuaïa en Argentine

Une de mes photos favorites de notre voyage au Sichuan, un portrait tiré de mon ami Yannick dans notre auberge

N’hésitez pas à essayer de vous photographier en dehors des lieux connus ou des paysages mille fois photographiés, pour un rendu plus original et plus personnel. Une portrait dans un petit café, une photo prise sur le vif en pleine action ou dans une rue anonyme peut raconter tout autant de choses, sinon plus, sur votre voyage, que la « photo classique ».

(A gauche: Une de mes photos favorites de notre voyage au Sichuan, un portrait tiré de mon ami Yannick dans notre auberge.)

Comment se prendre en photo en voyage en solo ?

Faire un selfie

C’est l’option classique, la plus simple, la plus rapide et la plus furtive. Tous les touristes le font et c’est devenu une action tout à fait normale pour se prendre en photo lorsque l’on voyage seul. Avec votre appareil photo, avec un téléphone, n’hésitez pas, étendez le bras le plus loin possible pour avoir un plus grand angle, utilisez le meilleur angle pour masquer le bras, prenez la photo de haut pour un angle plus flatteur…  Utilisez des appareils type Gopro pour avoir un plus grand angle.

Je ne suis pas une pro du selfie, mais c’est l’option de facilité lorsque je n’ai pas le temps, lorsque je n’ai pas envie de réfléchir ou tout simplement lorsque je veux un simple souvenir et que je ne m’inquiète pas de la valeur artistique de la photo. Aujourd’hui, les appareils photos à écran amovibles aident dans cette démarche.

Selfie sous la pluie avec le grand angle de ma Kodak Pix Pro

Selfie sous la pluie avec le grand angle de ma Kodak Pix Pro

Utiliser une perche à selfie

Oui, oui, vous m’avez bien lue. Je ne suis pas du tout une adepte de la perche à selfie et il y a quelques mois encore, je me moquais ouvertement de ses utilisateurs. Mais on m’en a offert une et j’ai décidé de la tester. Maintenant, je l’ai toujours sur moi, au cas où, et je m’en sers dans des cas bien précis: lorsque je veux faire un selfie avec un grand angle ou un angle différent (par exemple, depuis le volant de ma voiture), lorsque je veux être plus stable, lorsque je veux prendre plusieurs photos rapidement, lorsque je veux faire une vidéo pour mes stories Instagram ou pour Snapchat… Je l’utilise finalement dans des situations assez rares et vous ne me verrez pas le dégainer dans la foule ou devant un monument, mais cela me sert de temps en temps!

Utilisation parcimonieuse de la perche à selfie lorsque je voyage en solo

Utilisation parcimonieuse de la perche à selfie lorsque je voyage en solo

N’ayez pas honte de votre perche à selfie, utilisez-la à bon escient et n’assommez personne avec et tout se passera bien! Attention aussi à bien respecter les panneaux lorsqu’il est interdit d’utiliser une perche à selfie.

Jouer avec le retardateur de votre appareil

J’utilise très souvent le retardateur de mon appareil photo pour me prendre en photo seule en voyage, surtout dans la nature, quand j’ai du temps devant moi et qu’il n’y a pas grand monde autour de moi. Je peux alors réfléchir à un angle intéressant, essayez plusieurs poses et m’amuser à faire la meilleure pose et la meilleure photo en 12 secondes chrono. Cela mène parfois à des photos ratées, à de drôle de poses et même à de belles surprises. J’ai pris de très belles photos de cette manière.

Coucher de soleil le 25 décembre à Bariloche

Coucher de soleil à Bahia Bustamante, une photo prise avec un simple retardateur

Coucher de soleil à Bahia Bustamante, une photo prise avec un simple retardateur

Il suffit d’un endroit stable pour poser votre appareil photo (attention à ne pas le faire tomber dans l’eau ou au vent) et faire attention à ce qu’il n’y ait pas de voleurs potentiels aux alentours, surtout si vous tournez le dos à l’objectif! Faites-vous plaisir la prochaine fois que vous vous retrouvez seule dans un joli cadre, vous risquez de bien vous amuser et d’obtenir de très jolies photos!

Photo prise à Kinosakionsen en yukata japonais traditionnel à l'aide du retardateur

Utiliser une télécommande ou une application mobile

La technologie se développe de plus en plus et aujourd’hui, il n’y a plus d’excuses pour ne pas prendre de jolies photo de soi en voyage. Une télécommande universelle ou une application mobile reliée à votre téléphone et c’est parti! J’ai pour ma part deux applications dédiées, une pour mon appareil photo Olympus OMD EM-MARK 2 et une pour ma Kodak Pix Pro, qui me permettent de me servir de mon téléphone comme télécommande et même de visualiser ce qui se passe à l’écran.

Photo prise à la télécommande

Le désavantage est que l’on ne peut pas s’éloigner autant qu’avec la retardateur pour ne pas couper la connexion entre les appareils et que l’on se retrouve avec un téléphone à la main, mais cela peut être intéressant pour des photos de dos par exemple, ou en utilisant le retardateur en combinaison au smartphone et en mettant le tél dans la poche le temps de la prise. En Irlande du Nord, il n’y avait pas grand monde sur la Chaussée de Géant et je me suis donc amusée avec ce mode quelque temps, jusqu’à ce qu’un couple me voit galérer et me propose de m’aider.

La Causeway Coastal Route en Irlande du Nord: un des meilleurs road-trips au monde: la Chaussée des Géants

Utiliser un smartphone, un objectif grand angle et un trépied Pixter

Trépied et objectif pour smartphone professionnel grand angle Pixter

Au fur et à mesure de mes voyages, je m’équipe de plus en plus en matériel photographique et électronique, mais le poids est toujours une considération importante pour moi. C’est pour cela que je ne suis pas encore passée au Reflex, ni au trépied, drone, objectifs et cie. Le poids, mais également la discrétion. En Amérique du Sud, je n’ai parfois pas envie ou je ne me sens pas en confiance de sortir l’appareil photo. Du coup, j’ai récemment acquis mon combo idéal pour ces situations délicates: un smartphone avec une bonne qualité photo, un objectif grand angle Pixter et le trépied Pixter qui va avec.

J’ai eu du mal à faire une première prise en main, car l’objectif ne se fixait pas facilement sur mon téléphone et je devais passer 5 minutes à l’ajuster pour éviter les bords noirs et le flou. Ajoutez à cela le trépied, le vent, l’humidité, la chaleur et mes doigts en sueur… j’ai beaucoup galéré! Jusqu’à ce que je m’habitue, que tout devienne plus aisé et que ce trépied et cet objectif Pixter me deviennent indispensables! Maintenant, j’emmène partout avec moi ces accessoires pour smartphones. L’objectif grand angle a un plus grand angle que mon objectif d’appareil photo et c’est donc très utile, notamment pour se prendre en photo devant des paysages immenses ou de grandes statues. Le trépied est léger, pratique, ajustable et flexible et peut même être utilisé sur un rocher, sac à dos, arbre, etc… Je peux donc glisser tout cela dans mon sac à main pour prendre de belles photos en toutes circonstances. Je peux partir dans mes missions marche et découverte à Tokyo, sans avoir trop de poids ou d’encombrement et tout de même ramener des souvenirs de mes découvertes!

Photo prise avce l'objectif professionnel grand angle pour smartphone et le trépied Pixter Photo prise avce l'objectif professionnel grand angle pour smartphone et le trépied Pixter Photo prise avce l'objectif professionnel grand angle pour smartphone et le trépied Pixter Photo prise avce l'objectif professionnel grand angle pour smartphone et le trépied Pixter

Photo prise avce l'objectif professionnel grand angle pour smartphone et le trépied Pixter

Photos prises avec l’objectif professionnel grand angle pour smartphone et le trépied Pixter

Du coup, j’envisage d’acquérir les autres objectifs pour avoir un plus grand choix d’objectifs, mais j’envisage aussi d’enfin acquérir un trépied pour mon appareil photo. Sans mon test de Pixter, je ne suis pas sûre que je l’aurais fait.

Le rapport qualité-prix est excellent et si vous n’avez jamais eu envie d’emmener un appareil photo avec vous en voyage, cela peut être une bonne solution pour vous. J’ai le pack voyageur, qui coûte 65€. Les objectifs commencent au prix de 30€ pour la plus basse gamme.

Découvrez la gamme Pixter complète, ses objectifs pour smartphones et ses trépieds par ici. Pour ma part, je suis tentée par le macro et le fish-eye. Et vous?

Prise de vue en rafale ou vidéo

Pas trop le temps, pas trop envie de vous embêter? Envie d’avoir du choix dans vos photos? Utilisez le mode prise de vue en rafale de vos appareils pour choisir la meilleure photo ou faites une capture d’écran à partir d’une courte vidéo (prenez une vidéo, faites pause au moment qui vous plaît et faites une capture d’écran… le tour est joué!)

Ces modes peuvent être combinés avec les retardateurs, télécommandes ou en demandant à quelqu’un de vous prendre en photo, surtout si vous êtes en pleine action: saut à l’élastique, danse ou que sais-je!

Utiliser les reflets

Miroirs et reflets sont vos amis pour de belles photos autour du monde

 

Reflets de miroir, sculptures à reflets, reflet d’une flaque, miroir de sécurité pour les

 

 

intersections, rétroviseurs, utilisez votre environnement pour des photos artistiques!

Demander à un inconnu de vous prendre en photo

Tous les voyageurs cherchent à se faire prendre en photo et personne ne vous dira non. Certains se plieront plus ou moins à la tâche, mais vous êtes sûrs de repartir avec quelque chose! Je ne vais pas vous mentir, mes pires photos sont celles prises par d’autres touristes, mais on peut parfois avoir de jolies surprises.

Pour maximiser vos chances, essayer de viser quelqu’un qui a l’air de savoir ce qu’il fait avec un appareil photo ou un réflex (mais bon, cela ne marche pas à tous les coups), quelqu’un qui est seul et a un peu de temps, quelqu’un de sympathique. Je vous laisse juge de votre victime idéale! Evidemment, mieux vaut choisir quelqu’un en qui on a confiance et qui ne va pas partir en courant avec votre appareil, mais je n’ai jamais vraiment été inquiète dans ce type de situations.

Faites tous les réglages avant de passer votre appareil photo au voyageur, ou mettez-le en mode automatique pour simplifier la chose. Proposez de prendre leur photo avant, prenez de super photos avec un angle spécifique, impressionnez-les et demander leur de faire la même chose pour vous sous le même angle!

A la découverte du Japon hors des sentiers battus et d'un Wakayama secret

Ayez toujours la vision de votre photo avant de passer votre appareil, soyez spécifiques, expliquez bien ce que vous voulez et vous aurez de meilleurs résultats! N’hésitez pas à leur demander d’en prendre plusieurs, pour être sûr d’en avoir au moins une bien et si vous trouvez ça nul, attendez qu’ils repartent et redemandez à quelqu’un de vous aider à prendre une autre photo!

Quoiqu’il se passe, c’est une excellente manière de faire de nouvelles rencontres et de discuter un peu avec d’autres voyageurs!

Demander à un ami, à un compagnon de voyage, à votre guide de vous prendre en photo

Mes plus belles photos sont celles qui ont été prises par mes amis et mes compagnons de voyage et par des guides. Parce qu’ils me connaissent, ont plus de temps à me consacrer, peuvent écouter mon briefing et savoir ce que je veux exactement. Vous pouvez même organiser un petit shooting photo avec eux et y passer plus de temps, regarder le résultat et corriger pour obtenir la photo parfaite.

Visiter l'île d'Okinawa au Japon sans voiture: récit, bonnes adresses et guide pratique

C’est même mieux si vous connaissez déjà le lieu où vous voulez faire vos photos et vous habillez en conséquence. D’ailleurs, si vous connaissez bien le photographie, il y a de fortes chances que vous transmettiez plus d’émotions et que la photo soit plus intéressante et retransmette bien le moment et vos émotions.

Comment voyager à durée indéterminée, pour un an, cinq ans ou pour toute la vie et pour tous les budgets? Mon histoire, mon retour d'expériences, mes conseils et un guide pratique pour vous lancer et réaliser votre rêve de vie nomade

Quant à un guide, il a parfois l’habitude de prendre tous les touristes en photo et il connaît l’angle parfait et la meilleure manière de prendre votre photo. Laissez-le faire! Enfin, lors de certaines activités (comme le saut en parachute par exemple), il est possible d’acheter un package photo souvenir.

Un voyage en Irlande du Nord sur la traces et lieux de tournage de la série HBO, Game of Thrones

Utiliser votre ami blogueur de voyage ou photographe

Je vous l’avoue, il n’y a rien de plus plaisant que de se faire prendre en photo par un blogueur de voyage, photographe, influenceur, artiste ou autre. Lorsque j’ai la chance de voyager avec l’un d’entre eux, les séances photos sont brèves et efficaces. Ils savent exactement ce que vous voulez, l’angle intéressant et apporte leur touche artistique à votre portrait. Cela prends 5 minutes et c’est toujours réussi!

Photo prise Avril Guarino

Photo prise Avril Guarino

Comment se prendre en photo en voyage en solo? Quelques astuces en plus pour faire de belles photos de vous en voyage!

Etre à l’aise face à l’appareil

Je sais, ce n’est pas facile, mais si vous souhaitez faire une photo de vous réussie, il va falloir apprendre à être à l’aise face à l’appareil, que la photo soit prise par vous, un étranger ou une connaissance. Personnellement, je me trouve mieux en photo qu’en vrai (oui, je sais, je suis un peu bizarre) et je n’ai pas de problèmes de ce côté-là, mais si vous n’êtes pas à l’aise, plusieurs options s’offrent à vous: entraînez-vous seul avant de demander aux gens autour de vous, faites des photos de dos ou faites une action sur une photo. Bougez, sautillez, dansez, amusez-vous, utilisez un objet pour vous donner une certaine contenance et vous serez déjà plus à l’aise! Une fois que vous êtes au top, n’hésitez pas à plonger votre regard le plus profond dans l’objectif, cela peut donner de très bon résultats!

Un choc culturel au Japon

Photo prise par Sarah Dawalibi

Attention aux angles et à la lumière

Prendre une photo de vous en plein soleil, à midi, de face… mauvaise idée! Vous n’allez pas être sous votre meilleur jour et globalement la photo va être ratée. Profitez des heures du petit matin et du coucher du soleil pour être à votre avantage et choisissez des angles intéressants. Réfléchissez à des angles originaux, différents, pour ne pas avoir la photo ennuyeuse de face, à côté d’un monument!

Anatomie d'un burn-out de voyage: travail, voyage et nomadisme. J'ai frisé le burn-out après trois ans et demi à voyager autour du monde

Portez des vêtements colorés et créez du mouvement

Vêtements marrons, noirs risquent de faire un peu terne devant des paysages colorés. Choisissez des vêtements colorés, en accord avec les paysages ou contrastés. Bon parfois, on se rate complètement, mais c’est toujours mieux avec de la couleur!

Parc National de Talampaya en ARgentine

Donnez du mouvement à vos photos. Marchez, bougez, dansez, changer de pose, riez à gorge déployée, soyez vous-même et vos photos en seront plus réussie!

Mon équipement pour se prendre en photo en voyage en solo

Récapitulatif de mon équipement photo en voyage

Tous ces conseils sont applicables en voyage en solo ou bien pour prendre des photos à plusieurs, en couple ou en groupe. Et oui, j’ai plein de photos de moi, mais je voyage quasiment tout le temps seule. A vos appareils et à vos créations! N’hésitez pas à les partagez avec moi!

Et vous, quelle est votre photo préférée prise lors d’un voyage en solo? Avez-vous des conseils pour se prendre en photo en voyageant seul?

D’autres articles sur la photographie de voyage et le matériel photo


Partage et épingle cet article sur Pinterest:

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog