Voyages et Vagabondages sur la route

En haut du mont Omuro, Izu, Japon; Voyages et Vagabondages au fil des mois, Bilan mensuel Juillet 2017

Itinéraire de voyage en juillet 2017

Une fois n’est pas coutume, j’ai passé tout le mois de juillet au Japon, mais cette fois-ci sur les routes et non pas à Tokyo. Voici mon itinéraire (un peu fou) d’un mois intense et merveilleux de voyage au Japon:

  • Tokyo – 4 jours
  • Hakone – 3 jours
  • Izu-Okawa – 9 jours
  • Tokyo – 1 nuit
  • Osaka (y compris Poudlard pour une journée) – 2 jours
  • Kinosakionsen1 jour
  • Himeji – 2 jours
  • Wakayama4 jours
  • Koyasan – 3 jours
  • Nara – 1 jour
  • Osaka- 1 jour

Mon lieu favori en juillet

Plage de Shirahama à Shimoda sur la Péninsule d'Izu, Voyages et Vagabondages au fil des mois, Bilan mensuel Juillet 2017

J’avoue que je ne sais pas comment répondre à cela. Ce voyage d’un mois à travers le Japon a été un tel tourbillon, j’ai découvert tant de belles choses, j’ai vu tant de beaux endroits que c’est très dur de décider. Pourtant, je me souviendrais pendant longtemps de mon retour à Wakayama et surtout de Izu, où j’ai enfin trouver ce sentiment de communauté que je n’avais encore trouvé nulle part ailleurs au Japon.

Mention spéciale à l’incroyable château de Himeji, à l’atmosphère si envoûtante de Koyasan et à ma première expérience de ryokan à Kinosaki.

Réapprendre à aimer le Japon

Biche à Nara, Voyages et Vagabondages au fil des mois, Bilan mensuel Juillet 2017

Vous le savez, le Japon et moi on a eu des hauts et des bas ces derniers mois. Le choc culturel, mon burnout, ma saturation de Tokyo, mon envie de retrouver des pays plus aventureux et moins solitaires… cela n’a jamais été simple. Lorsqu’il fût temps de quitter mon housesit à Tokyo, j’étais ravie de reprendre la route et de renfiler le sac à dos pour un mois complet de vadrouille. Cela faisait longtemps que cela ne m’était pas arrivée et j’étais toute joyeuse. C’est sans doute pour cela que j’ai prévu un planning bien trop lourd, comme vous pouvez le constater dans mon itinéraire ci-dessus. Même si je suis revenue épuisée à Tokyo et que je me suis écroulée pour plusieurs jours, j’ai adoré ce voyage itinérant d’un mois et je sais qu’il faut que je me prévois plus souvent des mois comme celui-ci. J’ai l’impression de retrouver le rythme de mon tour du monde et cela fait du bien de temps en temps.

En yukata à Kinosakionsen, Voyages et Vagabondages au fil des mois, Bilan mensuel Juillet 2017

Et surtout, j’ai (re)découvert l’autre Japon, ce Japon bien loin de Tokyo, de la foule, des clichés, bien loin de ce que je n’aime pas. J’ai découvert la campagne, les plages et les montagnes. J’ai vu des paysages sublimes, j’ai rencontré des gens ouverts d’esprit, adorables et passionnés. Et j’ai tout simplement réappris à aimer le Japon, sans amertume ou préjugés. Je sais qu’y vivre n’était pas fait pour moi, mais y voyager est extraordinaire.

J’ai vraiment voyagé assez loin des sentiers battus, j’ai d’ailleurs volontairement évité Kyoto et j’ai bien fait, car le « trop de touristes » au Japon, c’est violent. J’en ai eu un aperçu à Nara ou sur la plage le premier samedi des vacances. Je suis clairement de plus en plus agoraphobe!

J’ai également eu l’occasion de retrouver de vieux amis et de m’en faire de nouveaux et cela a donc été un mois bien plus riche que mes précédents mois!

Et rien que pour ça, ce mois de juillet en valait la peine. J’en ai plus appris sur moi-même, sur ma guérison de mon burnout, sur ce que je recherchais vraiment dans le voyage, ce qui me plaisait…

Poudlard aux Universal Studios au Japon

Doutes et difficultés

Je me suis faite poursuivre par des moustiques à travers les montagnes du pays, je me suis faite poursuivre par un ours invisible et j’ai eu la peur de ma vie, j’ai croisé des serpents (vivants et morts) et des singes, j’ai cohabité avec des dizaines de cafards (énormes et volants), une cigale m’a volée dans les cheveux, j’ai croisé plusieurs fois le frelon japonais tueur… bref la faune et moi on a pas été trop potes en juillet.

Une histoire d’ours:

Ajouté à cela 10 jours à vivre sans frigo et un épuisement total à la fin et voilà un sacré tableau.

Pourtant, même si j’ai eu la peur de ma vie, que j’ai beaucoup stressé et que je me suis prise à chanter souvent du Balavoine en randonnée pour calmer mes peurs irrationnelles ou non, j’ai grandi, j’ai appris à contrôler mes peurs animalières et des insectes et à être plus sereine. Il y a encore du chemin, mais après ma mésaventure, je me suis reprise à randonner seule, j’ai gardé mon sang-froid face aux cafards et autres énormes insectes et je me réconcilie peu à peu avec la nature.

J’ai fini avec de très grosses douleurs dans les orteils droits et à avoir un peu de mal à marcher. C’était sans doute une petite fracture de fatigue, comme cela m’était déjà arrivée et cela semble s’être résorbé.

Beaucoup de challenges ce mois-ci, mais je n’en ressors finalement que du positif. Apprendre à conquérir ses plus grandes peurs, c’est quand même une belle chose. Donc à moi de continuer dans cette voie-là!

Sur le blog

L’article du mois

Comment se prendre en photo en voyage en solo? Astuces et conseils pratiques

Instagram du mois

Après avoir posté une photo un peu plus dénudée que d’habitude au sujet des onsens japonais, accompagnée d’une légende féministe, au vu des très bons retours que j’ai eu, j’ai créé le hashtag #Myskinmyfreedom. Je vous laisse découvrir les détails sur le post Instagram en légende et participer si vous le souhaitez!

#MyskinMyfreedom:

Le point écriture

Je n’ai absolument rien fait, ni rien écrit! Ne me félicitez pas!

Voyages et Vagabondages, le off

Les challenges de 30 jours: un mois à marcher 15 000 pas minimum par jour

Sur la superbe lancée du mois dernier, j’ai décidé ce mois-ci de partir sur un challenge sportif et de marcher un minimum de 15 000 pas par jour, tous les jours sans exception. Ma moyenne habituelle étant de 10 000 pas par jour, mais pas de manière systématique, l’idée était d’être plus régulière et d’augmenter le niveau.

Mission accomplie haut la main, avec souvent des jours à plus de 30 000 pas. Je n’ai raté qu’un ou deux jours à quelques pas près, mais je les ais toujours rattrapés largement le lendemain, donc cela a été.

Si à la fin du mois, j’ai terminé avec une fracture de fatigue des orteils pour avoir trop marché, j’ai vraiment senti la différence physique et de souffle de systématiser cela et j’espère pouvoir continuer dans ma lancée et battre un jour mon record de 36 000 pas.

Sur mon écran

J’ai bien continué dans ma lancée du mois précédent et je n’ai finalement quasiment rien regardé, que ce soit en films ou en série, à part bien évidemment… Game of Thrones! Dernier épisode dans quelques jours, j’attends cela avec impatience!

Si vous êtes fan aussi, n’oubliez pas de lire mon article sur mon voyage sur les traces de Game of Thrones en Irlande du Nord!

A lire

J’ai profité du voyage et de mes longues heures en train pour bien avancer dans Les Frères Karamazov de Dosteiovski et j’espère le finir très bientôt!

A Hakone, au début d'un mois de voyage à travers le Japon

Et la santé et la forme

Pas facile de manger sain et à petit budget quand on crapahute à un tel rythme à travers tout le Japon. Je n’ai pas été au top sur ce point-là, mais je suis heureuse d’avoir pu compensé avec de la marche intensive!

A venir sur Voyages et Vagabondages en août

Un mois sédentaire à Tokyo, mon dernier mois au Japon…

Pour suivre le voyage au quotidien, cela se passe sur Snapchat et Instagram! Ajoutez-moi!

On se retrouve à la fin du mois, pour le prochain bilan mensuel de Voyages et Vagabondages.

Voyages et Vagabondages en mode samurai à Wakayama, Japon


Partage et épingle cet article sur Pinterest :

Voyages et Vagabondages au fil des mois: bilan mensuel juillet 2017, un voyage d'un mois à travers le Japon

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog