Canary WharfJ’ai enfin pu partir à la chasse à l’œuf. O joie! Le temps a été propice ces derniers week-ends et j’ai décidé de ne pas écouter ma douleur aux orteils et d’aller me balader. J’ai commencé par Canary Wharf, un quartier un peu excentré, mais qui vaut le détour.

Si vous avez déjà été à Canary Wharf le week-end (plus particulièrement tôt le matin), vous savez à quel point c’est un quartier étrange. Il n’y a personne. Pas un chat à l’horizon. Deux ou trois touristes paumés qui prennent en photo les buildings, des gardiens qui gardent on ne sait quoi, des jardiniers et vous. Le tout dans un décor gigantesque. A se croire dans une ville américaine désertée post-catastrophe (séisme, attentat, tornade, extra-terrestre… au choix) ou dans un étrange parc d’attractions peu fréquenté. Un sentiment étrange, mais pas si désagréable. Avoir un quartier d’affaires rien qu’à soi, se balader dans de larges avenues au soleil sans avoir peur de se faire écraser ou de se faire bousculer par les businessmen pressés, profiter des quais sans être dérangé… Bref, un petit bonheur que je recommande chaudement.

Je débarque donc tôt ce matin-là pour ma première chasse à l’œuf. Carte et appareil photo en main, me voilà prête.The Eight Certains œufs sont très faciles à trouver. D’autres par contre sont bien planqués… dans une vitrine, derrière un bâtiment, dans un recoin… Mais c’est tant mieux! Plus la chasse est difficile, mieux c’est. L’occasion de découvrir un quartier à fond et d’explorer des coins que l’on ne connaissait pas encore. Par exemple, je n’avais même pas idée de ce qui se passait sous-terre à Canary Wharf avant cette chasse. J’avais remarqué les entrées de centres commerciaux, mais n’étant pas une accro du shopping, je n’avais jamais poussé plus loin. Il s’avère en fait que c’est un vrai labyrinthe, une ville souterraine (oui, oui comme à Montréal) où les grandes marques côtoient les chaînes. Et que s’il n’y a personne dans les rues, tout le monde est en bas en train de faire du shopping. Bref, cette chasse à l’œuf m’a permis de découvrir différemment Canary Wharf.

MirrorsLes œufs en soi sont plus surprenants les uns que les autres et les artistes ont fait du beau travail! Quand aux chasseurs, ils sont bien plus nombreux que je ne pensais. Des familles entières pour la sortie du dimanche, des photographes à la recherche du cliché parfait, des touristes curieux, des acharnés qui veulent trouver tous les oeufs et remporter le gain… Si au début je faisais partie des acharnés voulant trouver tous les œufs, je fais désormais partie des promeneurs, commençant par la chasse, mais oubliant assez rapidement l’objet de ma visite pour laisser mes pas me guider où bon leur semblent et pour découvrir un quartier…

Œufs trouvés: 10/11

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog