Richard III en mandarinVoilà Globe to Globe, c’est fini. Le printemps londonien n’a pas été très clément, mais cela n’a pas empêché des amoureux de Shakespeare et de simples curieux, de se bousculer au portes du Globe pour voir les pièces de Shakespeare dans 37 langues (allemand, portugais, français, swahili, chinois, langage des signes, palestinien, hip-hop…). Il y en avait pour tous les goûts et pour tous les coins de la Terre!

J’ai eu la chance d’y assister et de voir une comédie Shakespearienne en français, Much Ado About Nothing. Comme le théâtre est à ciel ouvert pour les tickets debout, je me suis pris une sacrée belle saucée, mais j’ai eu le plaisir de découvrir une pièce très drôle et formidablement interprétée par une compagnie française, la Compagnie Hypermobile. On rit beaucoup, on crie, on est outré… La France est là sur scène et s’approprie à merveille l’œuvre! Un régal!

Roméo et Juliette en portugais brésilienIl faut dire qu’avec ce festival, les acteurs et réalisateurs ont pu prendre des libertés… avec le texte, mais aussi avec les costumes, les époques, l’esprit… Chaque pays y a apporté son grain de sel. Cela a donné un festival éclectique et magique, ouvrant les portes à la découverte d’autres langues et cultures à travers Shakespeare. Une superbe initiative qui donne le ton des Jeux Olympiques à venir…Much ado about Nothing en français

Si vous avez raté le festival ou préférez Shakespeare en anglais et en costume d’époque (je comprends, cela correspond mieux au cadre du Globe et cela a beaucoup de charme), la saison « normale » vient de commencer et vous pourrez voir des pièces comme Hamlet, Henry V ou Richard III à partir de £5 dans un décor magistral. J’avoue que j’aimerai bien y retourner cette année et voir peut-être Hamlet! En attendant d’avoir l’occasion de voir Roméo et Juliette

 

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog