Gokayama dans la Préfecture de Toyama au Japon au coeur des Alpes Japonaises

Ce mois-ci, je me suis rendue pour la 5e fois de ma vie au Japon. Après une journée et deux nuits à Tokyo, je me rendais dans la Préfecture de Toyama et pour commencer, dans la ville de Toyama, pour explorer cette préfecture, porte d’entrée vers les Alpes Japonaises. Je ne m’étais jamais rendue dans cette région et même si je rêvais des Alpes Japonaises, je n’avais jamais vraiment eu l’opportunité de m’y rendre. Mon année 2019 semble avoir été vécue sous le signe de la montagne et il me semblait tout à fait approprié d’inclure les Alpes Japonaises aux voyages de cette année…

Toit d'un temple dans la Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

La ville et la préfecture de Toyama se situent dans la région de Chubu, au milieu de l’île principale de Honshu, sur la Mer du Japon. Entre mer et montagnes, la préfecture de Toyama est connue pour sa nature sous toutes ses formes, ses fruits de mer et ses artisans. Assez méconnue des touristes étrangers, c’est pourtant une région magnifique, qui mérite le détour, notamment pour les amoureux de la nature. Elle comprend de nombreuses richesses et même si je n’ai pu en explorer que quelques-unes, j’espère un jour pouvoir y retourner pour explorer la région plus longuement et à pied! Surtout que j’ai eu la malchance de me retrouver dans la traîne d’un typhon et que la météo, pourtant clémente d’habitude en octobre, ne nous a presque pas du tout épargnés durant tout le voyage.

Feuille de gingko dans un temple dans la Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Côté paysages, Toyama est connue pour sa baie sur la Mer du Japon, sa nature grand format avec des sommets à plus de 3000m d’altitude, ses gigantesques murs de neige en hiver (Yukino-Otani) et la plus haute cascade du Japon. Côté culture, entre gastronomie, temples, sanctuaires, et artisanat, elle n’a pas à rougir. Laissez-moi vous présenter un aperçu de cette belle région, qui vous donnera peut-être également envie de vous y rendre à votre tour!

La ville de Toyama

En partant de Tokyo, depuis l’avion, j’ai aperçu le Mont Fuji qui perçait au-dessus des nuages. Je l’ai pris comme un signe de bon augure. Même si la météo était menaçante à l’atterrissage à Toyama, la baie et les montagnes qui encerclaient la ville rendait le paysage stupéfiant. De Tokyo à Toyama, en une heure, j’étais arrivée dans un autre monde…

Vue sur le Mont Fuji de puis mon avion - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Découvrir les musées de la ville de Toyama

J’ai été très agréablement surprise par deux musées à Toyama, à la fois modernes, à l’architecture originale et aux collections passionnantes. Si comme moi la météo n’est pas clémente, ou si vous êtes amateurs de culture et d’architecture, je vous conseille vraiment la visite de ces deux musées.

La ville de Toyama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Il s’agit d’un superbe bâtiment moderne à l’extérieur et qui mélange à l’intérieur le bois et le verre sur plusieurs étages pour une construction originale et apaisante. Il y a un espace musée, un café, une bibliothèque et un espace événementiel. Si le verre n’est pas spécialement un art que j’ai l’habitude d’apprécier, j’y ai découvert des oeuvres internationales impressionnantes et touchantes, dont on ne peut dénier la beauté et l’art. Dans le « jardin du verre », vous découvrirez les stupéfiantes oeuvres colorées de l’artiste Dale Chihuly. Immanquable, d’autant que l’histoire de la verrerie a toute sa place à Toyama.

Musée de l'art du verre à Toyama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

L’architecte du bâtiment est Kengo Kuma, le même architecte qui a réalisé le Stade de Tokyo. L’extérieur, fait de granit, de verre et d’aluminium, représente le Mont Tateyama.

Musée d'art et de design de Toyama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Une fois encore, c’est un beau bâtiment moderne qui nous accueille, avec le verre et le bois comme éléments principaux. Localisé près du parc Kansui, il offre depuis sa terrasse et ses fenêtres, une jolie vue sur le parc et les montagnes environnantes. C’est un musée très moderne, où vous retrouverez des expériences artistiques et ateliers interactifs et un toit-terrasse qui accueille des grandes oeuvres sculpturales (il était malheureusement fermé lors de ma visite, en raison du vent). J’y ai vu plusieurs expositions intéressantes, notamment son impressionnante collection d’affiches et quelques oeuvres que je ne connaissais pas d’artistes comme Picasso, Magritte, Miro, etc. Le musée se présente comme le premier musée au monde à faire un pont entre l’art et le design.

Musée d'art et de design de Toyama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Je rajouterai que, dans ces deux musées, on sent en plus la connection très forte de la ville et de la région avec la nature. Même si la météo était très nuageuse, j’imagine que par temps clair, la vue sur les montagnes doit être absolument splendide! La ville est d’ailleurs réputée pour la floraison des cerisiers et, avec vue sur les montagnes, cela doit être magique.

Le château de Toyama

Comme de nombreuses villes japonaises, un château trône au centre de la ville, au coeur d’un jardin zen. Le jardin est très simple et le château a une forme plutôt originale. Toutefois, comme souvent au Japon, le château actuel ne suit pas la construction historique et la visite de l’intérieur, bétonné, n’est pas très intéressante. Il s’agit en fait d’un musée, car le château a été complètement démantelé et que les douves ont été comblées en 1873.

Le château de Toyama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Nous avons profité de notre passage à Toyama pour tester l’expérience de revêtir un costume de samouraï et un kimono. Etant donné la chaleur humide et ayant déjà testé l’armure de samuraï à Wakayama, j’ai décidé de me contenter du kimono. Revêtir une armure de samouraï est toujours une chouette expérience (et je vous conseillerai d’essayer au moins une fois, et oui, même si vous êtes une fille et que cela surprend vos hôtes!), mais je dois avouer que l’expérience de kimono à Toyama n’était pas très probante (ce n’est pas un vrai kimono) et que ce n’était pas du tout seyant… je vous laisse juger ci-dessous! 🙂

Expérience armure de samourai et kimono au château de Toyama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Manger et visiter dans une pharmacie traditionnelle japonaise

Je l’avoue, j’étais assez sceptique à l’idée de visiter ce lieu, mais cela a finalement été une visite très intéressante que j’ai beaucoup aimé. Etabli en 1936, l’établissement Ikedaya Yasubei Shoten est un bâtiment traditionnel, qui présente la médecine orientale, son art traditionnel, vend des médicaments et des produits locaux. C’est à Toyama qu’est née la marque Hangontan, un médicament très connu en médecine orientale depuis le 17e siècle, qui a joué un rôle important pendant la période d’Edo. On nous a présenté la manière traditionnelle de prescrire et de fabriquer des médicaments, entièrement à base d’herbes et de produits naturels. La philosophie de la médecine orientale se base sur les symptômes, mais également sur la condition et la force physique du malade. 

Fabrication traditionnelle de médicaments à base d'herbes à Toyama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus Fabrication traditionnelle de médicaments à base d'herbes à Toyama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Il est encore possible d’y acheter des médicaments et vous pourrez même tester de faire un médicament vous-même. Ce n’est pas évident du tout! Direction ensuite l’étage supérieur pour savourer un déjeuner sain. Le restaurant Yakuto propose un repas à base d’herbes médicinales, un Kenkozen, mais tout simplement également en appliquant le principe que la santé passe par une alimentation saine et équilibrée. J’ai trouvé ce repas presque végétarien délicieux!

Repas Yakuto à Toyama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

La ville portuaire d’Uchikawa, Shinminato

A l’ouest du centre-ville de Toyama, tout près de la mer du Japon, se trouve la ville portuaire, ou plutôt l’arrondissement de pêcheurs d’Uchikawa, Shinminato. Nous avons visité le lieu sous la pluie battante et le vent, et nous n’avons malheureusement pas pu profiter de l’ambiance ou de la beauté de la baie. La particularité de ce lieu, est que les bateaux de pêche se trouvent sur un canal et que les maisons sont construites autour. Cette configuration a donné à la ville le surnom de « La Petite Venise du Japon » et il doit être bien agréable de s’y promener à vélo.

Uchikawa à Toyama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Après une petite promenade, nous en avons profité pour déjeuner dans un restaurant spécialisé de fruits de mer, la spécialité gastronomique de Toyama. Les plats se sont succédés et étaient tous plus délicieux les uns que les autres, notamment les sashimis. La spécialité est la crevette blanche japonaise, qui y est particulièrement fondante. Voici la localisation de ce restaurant, tout près du tramway.

Restaurant de fruits de mer à Toyama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Que faire et que visiter dans la Préfecture de Toyama?

Alors que la météo était catastrophique et tumultueuse, nous avons quitté la partie côtière de la préfecture pour se consacrer, à mon plus grand bonheur, au côté alpin, à commencer par Inami.

Inami, la ville du vent et du bois

Inami, la ville du vent et du bois à Toyama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Le vent balaie le centre-ville et les champs autour de la ville d’Inami lorsque nous arrivons. Le typhon ne doit pas être très loin. Notre guide nous explique que cela arrive souvent et que la ville est ouverte à tous vents. Déjà, je suis sous le charme de cette ville qui se dresse face aux éléments, au pied du Mont Yaotome.

Chat sculpté à Inami, la ville du vent et du bois à Toyama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

La ville d’Inami est également connue pour son travail du bois depuis la seconde moitié du 17e siècle, un art appris à Kyoto. C’est aujourd’hui plus de 200 artisans qui y vivent et travaillent le bois de manière extraordinaire. En se promenant dans la rue principale, la rue Yokamachi, on ne peut que remarquer les sculptures sur bois petites et grandes, les façades en bois sculptées et les objets les plus surprenants faits en bois. N’hésitez pas à visiter les différentes boutiques et ateliers d’artisans pour découvrir leur travail.

Inami, la ville du vent et du bois à Toyama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Inami, la ville du vent et du bois à Toyama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Inami, la ville du vent et du bois à Toyama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus Inami, la ville du vent et du bois à Toyama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Un artisan propose un atelier de fabrication de verre à sake, en utilisant la technique de la sculpture sur bois sur du Hinoki, le cyprès du Japon. Je n’ai pas du tout été talentueuse dans mon art, mais mon verre m’a bien servie pour la dégustation de sake dans la boutique du centre-ville (Wakakoma sake). Le bois donne une odeur et une saveur différente au sake, c’est absolument bluffant!

Inami, la ville du vent et du bois à Toyama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Inami, la ville du vent et du bois à Toyama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus Inami, la ville du vent et du bois à Toyama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Ne manquez pas non plus de visiter le Temple Zuisenji, construit à la fin du 14e siècle, imposant et bien intégré dans le paysage naturel. Dans le vent, à la lumière du soleil couchant, la magie opérait… Le bois et les sculptures sont évidemment omniprésents pour le plaisir de nos yeux… et de nos oreilles (lorsque le vent se glisse dans le bois du temple!).

Inami, la ville du vent et du bois à Toyama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus Inami, la ville du vent et du bois à Toyama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus Inami, la ville du vent et du bois à Toyama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

En quittant la ville d’Inami, je m’arrêtais quelques minutes dans les champs à proximité. Au coucher du soleil, alors que le vent faisait plier les rizières, qu’une lumière jaune inondait la ville et mon visage et que la pluie s’invitait à la fête, un arc-en-ciel apparut, pour un moment magique et unique, comme je les aime dans la campagne japonaise

Inami, la ville du vent et du bois à Toyama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Le village de Ainokura Gassho-zukuri à Gokayama

Nous prîmes ensuite une route de montagne, pour monter dans les Alpes Japonaises. Direction le village de Ainokura Gassho-zukuri à Gokayama.

Le village traditionnel de Gokayama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Gokayama est un village traditionnel japonais, situé en montagne, composé de plusieurs hameaux. Nous nous sommes rendus au hameau de Taira. Classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO, avec Shirakawa-go, Gokayama est vraiment un endroit surprenant et sublime.

Le village traditionnel de Gokayama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Nous sommes arrivés à la tombée de la nuit, mais je me suis promenée seule dans la noirceur, observant la forme surprenante des maisons, et les lumières chaudes perçant à travers les fenêtres. Le silence des montagnes environnantes, le bruit de la nuit qui s’éveille, le vent qui s’engouffre partout, la Lune qui veille… j’avais l’impression de me promener au coeur d’un roman d’Haruki Murakami et de mettre les pieds en plein surréalisme magique….

Le village traditionnel de Gokayama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Les « toits de chaume » triangulaires utilisent la technique architecturale traditionnelle de gassho-zukuri. Le village que nous avons visité est composé de 23 maisons privées, mais il est possible de séjourner dans certaines. Nous avons séjourné pour une nuit à Syoshichi, pour un voyage dans le temps en arrière de quelques centaines d’années. J’ai séjourné sur un futon, dans une pièce traditionnelle sur tatami. Le dîner était servi dans la pièce centrale, autour du feu. Laissez-moi vous dire que c’était sans aucun doute le meilleur repas que j’ai pu déguster lors de tous mes voyages au Japon, que ce soit pour le dîner ou le petit-déjeuner. Les produits étaient frais et locaux, la plupart étant cultivés dans le champ du propriétaire et la cuisine était fine et gourmande à la fois.

Le village traditionnel de Gokayama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Le village traditionnel de Gokayama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Le village traditionnel de Gokayama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Une fois repus, après s’être racontés quelques histoires de fantômes et de spiritualité, je me suis glissée avec bonheur dans le ofuro, pour un bain chaud réconfortant, avant de m’endormir dans ma petite chambre, au son du vent, de la pluie et de la tempête, qui secouait la maison. Le temps d’une nuit, j’ai eu l’impression de vivre dans un autre temps, dans une autre époque et dans une autre dimension…

Le village traditionnel de Gokayama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus Le village traditionnel de Gokayama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Au matin, la pluie tombait sur tout le village, mais rendait l’atmosphère encore plus magique. En hiver, sous la neige, l’impression de magie doit être encore plus marquante. N’hésitez pas à arpenter toutes les rues du village, entre les maisons et les rizières, mais aussi à y séjourner au moins une nuit, pour vous imprégner de l’ambiance.

Le village traditionnel de Gokayama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Le village traditionnel de Gokayama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus Le village traditionnel de Gokayama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus Le village traditionnel de Gokayama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus Le village traditionnel de Gokayama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus Le village traditionnel de Gokayama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Le village est aussi connu pour la fabrication traditionnelle de papier washi, qui faisait partie intégrante de la vie locale depuis la fin du 16e siècle. Vous pourrez visiter l’atelier de washi dans le village, admirer les créations artistiques, mais aussi vous essayer à la production de votre propre feuille de papier washi. J’ai été un peu plus douée pour cela que pour le verre à sake…

Atelier de papier washi dans le village traditionnel de Gokayama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus Atelier de papier washi dans le village traditionnel de Gokayama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus Atelier de papier washi dans le village traditionnel de Gokayama - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Je quittais à regret les lieux, comme laissant derrière moi une part de magie. J’espère revenir un jour, peut-être à l’hiver, pour me rappeler de cette ambiance si mystique et si particulière.

Le Temple Oiwasan Nissekiji

Partons ensuite à la découverte d’un autre coin des Alpes Japonaises avec d’abord la visite du surprenant Temple Oiwasan Nissekiji. L’origine de ce temple remonte aux environs du 8e siècle. Il s’agit d’un temple bouddhiste païen, notamment connu pour son bain et sa cascade de purification, auquel il est possible de participer. Ce bain-cascade, m’a immédiatement faite penser aux temples à Bali. Le temple, son environnement alpin, son bain-cascade où l’eau est crachée par des dragons et la salle principale avec son impressionnante sculpture de la déité Fudo-Myoo en font un endroit particulièrement intéressant à visiter.

Temple Nissekiji dans les Alpes Japonaises - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Temple Nissekiji dans les Alpes Japonaises - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Temple Nissekiji dans les Alpes Japonaises - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Au-delà du rituel de purification, il est également de participer à une prière ou un rite par le biais d’un dessin calligraphique. Un rituel intéressant pour s’imprégner un peu plus à la culture spirituelle locale.

Temple Nissekiji dans les Alpes Japonaises - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Le Tateyama Museum of Toyama permet d’en apprendre plus sur la religion dans la région, et notamment les croyances autour de la chaîne de montagnes de Tateyama. C’est fascinant, surtout avant de prendre de la hauteur pour se rendre sur ces lieux naturels…

Au coeur des Alpes Japonaises, la Route Alpine de Tateyama Kurobe

Route Alpine Tateyama-Kurobe dans les Alpes Japonaises - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Tout près de la ville de Toyama, commence à Tateyama, la Route Alpine de Tateyama Kurobe, une route exclusivement touristique, qui permet d’admirer les merveilles des Alpes Japonaises et de la préfecture de Toyama en une journée. Elle est ouverte d’avril à novembre, en raison des conditions climatiques. Il est possible de la faire dans les deux sens, depuis Toyama ou depuis Nagano, mais il semble y avoir moins de monde dans le sens Tateyama-Nagano, alors cela peut être un bon plan. Si vous décidez d’effectuer la route en une journée, c’est un très bon moyen de voyager en itinérance, mais ne faites pas comme nous, faites envoyer vos sacs à la gare de Nagano depuis votre hôtel la veille, avec Yamato, pour ne pas avoir à vous les trimballer toute la journée! 

Route Alpine Tateyama-Kurobe dans les Alpes Japonaises - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Toutefois, je tiens à signaler que je n’aime pas vraiment cette manière de voyager au Japon. Comme à Hakone, la route touristique est toute tracée et tout le monde fait la même chose, en même temps, selon un parcours prédéterminé qu’il est difficile de quitter ou d’y faire des variantes. Si vous voulez absolument tout voir et tout faire en un temps court, c’est sans doute la meilleure manière de le faire et sans doute également le meilleur rapport qualité-prix, mais cela reste pour moi du tourisme de masse. Du tourisme de masse parfaitement organisé et orchestré parce que nous sommes au Japon, mais du tourisme de masse tout de même. 

Route Alpine Tateyama-Kurobe dans les Alpes Japonaises - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Pour ma part, comme à Hakone, je conseillerai de choisir les sites qui vous intéressent et d’organiser votre propre séjour de manière indépendante, pour pouvoir prendre votre temps, découvrir les lieux sans la foule et randonner. C’est tout à fait faisable et si je retourne un jour dans la région, je choisirai de randonner plusieurs jours à la découverte des lieux.

Route Alpine Tateyama-Kurobe dans les Alpes Japonaises - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

C’est sur ce trajet que vous pourrez découvrir la plus haute cascade du Japon, Shomyo, à une hauteur de 350m. C’est également là, qu’en hiver, vous découvrirez le fameux mur de neige. Pour ma part, j’ai pu découvrir le barrage de Kurobe, l’un des plus gros barrages du Japon, mais également les sentiers autour du lac de Mikurigaike à la station Murodo, dans le Nord des Alpes Japonaises.

Route Alpine Tateyama-Kurobe dans les Alpes Japonaises - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Lorsque nous avons commencé le trajet, en funiculaire et en bus, le brouillard et la pluie nous entouraient. Nous n’allions rien voir et j’étais navrée de ne pouvoir apercevoir que rapidement les couleurs de l’automne dans les Alpes Japonaises. Et puis soudain, à un virage, le ciel bleu apparut et les vues sur les montagnes alentours. A 2400m, nous étions passés au-dessus des nuages et les paysages splendides des Alpes Japonaises à l’automne nous attendaient enfin!

Route Alpine Tateyama-Kurobe dans les Alpes Japonaises - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Je ne tenais plus en place en descendant du bus et j’étais prête à courir dans tous les sens pour explorer le coin. Nous n’avions que 2h et j’ai très vite quitté mon petit groupe pour pouvoir aller admirer les paysages de tous les points de vue et pour pouvoir profiter de la nature, seule, dans un univers incroyable qui m’était complètement inconnu jusqu’alors. Mes séjours à la montagne et mon trek en Suisse m’ont entraînée cette année, et je n’ai même pas ressenti l’altitude. Les couleurs de l’automne habillaient de rouge, de orange et de jaune le versant des montagnes et j’étais subjuguée. J’ai pris des dizaines de photos et je vous prépare un article série photos spécial pour vous montrer toute cette beauté. Le petit lac est très beau, mais le sentier qui l’entoure est très fréquenté des touristes. Je vous conseille de vous en éloigner et de monter un peu sur les sentiers de randonnée ou bien en direction du camping, des sommets et des paysages volcaniques. Sur un espace très restreint, on peu découvrir une multitude de paysages différents. C’est bluffant! J’ai terminé de me ressourcer par une petite session de méditation, au soleil, face aux sommets. J’étais au paradis….

Pour découvrir plus de photos de cet endroit magique, rendez-vous sur cet article avec une série photo sur les Alpes Japonaises.

Murodo - Route Alpine Tateyama-Kurobe dans les Alpes Japonaises - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Murodo - Route Alpine Tateyama-Kurobe dans les Alpes Japonaises - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Murodo - Route Alpine Tateyama-Kurobe dans les Alpes Japonaises - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

La suite du parcours nous mène dans un trolley-bus, dans un téléphérique jusqu’aux paysages du barrage de Kurobe. Les paysages sont à nouveau impressionnants, entre le bleu du lac artificiel et les couleurs de l’automne. Une petite exposition retrace la construction du barrage, puis les tunnels nous mènent à un autre trolley-bus, puis un autre funiculaire jusqu’à Omachi. Le parcours se termine par un bus (à prendre en plus) pour rentrer à Nagano. Sur le chemin, on aperçoit des babouins, avant de retourner en ville. C’est clairement un day-trip très dépaysant!

Murodo - Route Alpine Tateyama-Kurobe dans les Alpes Japonaises - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Barrage de Kurobe - Route Alpine Tateyama-Kurobe dans les Alpes Japonaises - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Barrage de Kurobe - Route Alpine Tateyama-Kurobe dans les Alpes Japonaises - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Barrage de Kurobe - Route Alpine Tateyama-Kurobe dans les Alpes Japonaises - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Pour ce qui est de Murodo et de la région, il existe de nombreux chemins de randonnée. Il y a un camping et différents hôtels avec onsen pour pouvoir séjourner sur place. La chaîne de montagnes de Tateyama comprend plusieurs sommets aux alentours de 3000m d’altitude, notamment le mont Oyama qui s’élève à 3003m, en haut duquel se trouve un sanctuaire. C’est clairement l’un des parcours que je recommanderai d’étudier et de prendre aux randonneurs.

Barrage de Kurobe - Route Alpine Tateyama-Kurobe dans les Alpes Japonaises - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Pour toutes les informations pratiques, pour les tarifs sur cette route alpine et pour organiser votre séjour, je vous conseille de vous rendre sur le site officiel. Des tarifs spéciaux sont prévus pour les touristes étrangers, et le ticket est moins cher en l’achetant même un jour à l’avance, plutôt que sur place. Pour un aller, il faut compter environ 8000 yens.

Où dormir dans les Alpes Japonaises dans la Préfecture de Toyama?

En dehors de ma nuit dans une maison traditionnelle à Goyakama (comme expliqué plus haut), j’ai dormi dans une nuit un superbe hôtel à Tateyama, l’hôtel Mori No Kaze, un hôtel-onsen. Je vous avais déjà parlé d’un sublime hôtel à Kinosakionsen, et nous sommes ici sur un standing similaire, même si le bâtiment n’a rien de traditionnel.

Mon hôtel dans les Alpes Japonaises - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

J’ai pu séjourner dans un pavillon luxueux indépendant, avec une chambre et un salon, mais aussi une terrasse, une salle de bain et un magnifique ofuro (bain) privé, avec vue sur l’extérieur. Je ne vous cache pas qu’il pleuvait des cordes toute la nuit et que je n’ai pas pu profiter de l’extérieur, mais j’ai apprécié mon bain privé, seule, accompagnée par le son de la pluie. J’ai également testé l’immense bain public et ses différents bains et j’ai dîné sur place. Le dîner est très bon et original, le service luxueux et raffiné et c’était une belle expérience. Pensez tout de même à vérifier le menu à votre arrivée, car je n’ai pas aimé me faire surprendre par la soupe de nageoire de tortue. Je n’y ai pas goûté, mais j’aurais préféré que cela n’ait pas été pré-cuisiné.

Mon hôtel dans les Alpes Japonaises - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus Mon hôtel dans les Alpes Japonaises - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

C’est un magnifique hôtel et si vous cherchez à passer une nuit dans le luxe à la japonaise, tout en profitant des bains et de l’eau particulière de l’onsen, je ne peux que vous conseiller d’y séjourner. Tout était parfait!

Mon hôtel dans les Alpes Japonaises - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

Pour réserver cet hôtel lors de votre séjour dans les Alpes Japonaises ou trouver d’autres options d’hôtels à Toyama, rendez-vous sur le site de Booking!

Il y a de nombreuses autres richesses à Toyama, et je ne peux que vous conseiller de rester plus longtemps dans la région pour explorer toutes ses richesses naturelles, randonner ou tester d’autres activités outdoor. La préfecture de Toyama est également connue pour les Gorges de Kurobe et les sources chaudes de Unazukionsen… vous ne vous ennuierez clairement pas! C’est une région méconnue des touristes étrangers et un bel endroit pour s’immerger dans la culture locale, sans être dans la foule touristique! Je la recommanderai définitivement pour un premier aperçu des Alpes Japonaises, au-delà des lieux les plus connus du Japon.

Informations pratiques pour visiter Toyama

Comment se rendre à Toyama?

Toyama est accessible depuis Tokyo en 1h en avion ou en 2h en Shinkansen. Je suis rentrée en 1h30 en Shinkansen depuis Nagano, ce qui est très rapide et pratique.

Si vous avez pris un vol international avec ANA pour venir au Japon, n’oubliez pas de jeter un oeil à l’offre spéciale ANA Experience Japan Fare, qui vous permet de bénéficier de vols domestiques au Japon à prix réduit si vous avez déjà un vol aller-retour vers le Japon avec n’importe quelle compagnie. Cela peut être un bon plan pour visiter facilement et pour pas cher les préfectures les plus lointaines du Japon depuis Tokyo.

Se déplacer dans la préfecture de Toyama

Même si je me suis principalement déplacée en véhicule, il est tout à fait possible de visiter la préfecture en utilisant les transports en commun, qui sont très développés dans tout le Japon. N’ayez pas peur de prendre les trains locaux et les bus. Avec Hyperdia et Google Maps, même si tout est en japonais, vous ne vous perdrez pas, promis!

Que faire et que visiter au Japon?

Si vous aimez ma vision du voyage au Japon, que vous souhaitez découvrir des destinations hors des sentiers battus et authentiques, que vous voulez découvrir des coins de campagne japonaise uniques ou que vous souhaitez intégrer le slow travel dans votre voyage au Japon, je vous conseille mes articles suivants:

Connaissez-vous la préfecture de Toyama? Avez-vous envie d’y aller?

Murodo - Route Alpine Tateyama-Kurobe dans les Alpes Japonaises - Préfecture de Toyama, porte d'entrée vers les Alpes Japonaises - Voyager au Japon hors des sentiers battus

J’ai été l’invitée de Tokyo Metropolitan Government pour ce voyage. Merci à Kazunari, Ophélie, mes guides, mes compagnons de voyage et toute l’équipe pour leur accueil chaleureux. Cependant, comme toujours, mes opinions et mes photos me sont propres.


Partage et épingle cet article sur Pinterest:

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog