Après plus de cinq ans à voyager autour du monde non-stop, et toutes mes années de recherches et d’écriture sur le voyage autour de thématiques variées, j’ai acquis une certaine expérience et de nombreuses connaissances dans le domaine. Ce sont souvent de nos erreurs que l’on apprend, mais également sur le tas, en se retrouvant devant une situation que l’on n’avait jamais par ailleurs considérée ou bien en échangeant des trucs et astuces de voyage avec d’autres grands voyageurs. Si j’instille toujours mes conseils aux voyageurs dans de nombreux articles du blog, je sais que quelques trucs et astuces de voyage, quelques petites combines ou quelques conseils pratiques n’y ont encore jamais trouvé leur place. Je me suis donc dit qu’il serait sympa de les réunir ici dans un seul et même article. Il s’agit de mes trucs et astuces de voyage personnels. Il y a bien d’autres astuces que je connais, mais que je n’applique pas, car elles ne me sont pas utiles. A vous de vous les approprier et de créer votre propre petit répertoire d’astuces en voyage.

Ces trucs et astuces de voyage sont destinés à tous les voyageurs, voyageurs au long cours, tour-du-mondistes, nomades, vacanciers et peuvent servir dans de nombreuses situations. J’espère vous épargner quelques tracas grâce à mon expérience et partager quelques bons plans utiles! Cependant, une chose est sûre, on n’est jamais préparé à tout et cela ne sert à rien de se sur-préparer. Des problèmes, des galères, il y en aura toujours, comme dans la vie et ils sont le sel du voyage et de ces anecdotes que l’on raconte toujours avec nostalgie des mois et des années plus tard. La meilleure solution face à une galère est souvent d’en rire et de prendre les choses à la légère, avant d’attaquer le problème de front. Quoiqu’il en soit, ces quelques trucs et astuces de voyage devraient ravir les voyageurs débutants et les plus aguerris, pour partir en voyage autour du monde en toute sérénité.

Mes trucs et astuces de voyage pour prendre l’avion

Se faire indemniser lors d’un retard de vol ou d’un vol annulé

Il s’agit d’une procédure bien plus connue désormais dans le monde du voyage, mais cela n’a pas été le cas pendant longtemps. Si vous avez récemment pris un vol retardé de plus de trois heures ou même un vol annulé, si votre vol a été surbooké, vous pouvez faire une demande d’indemnisation directement auprès de la compagnie aérienne ou bien par le biais d’un organisme spécialisé dans ces problèmes, comme Flightright, avec des indemnités allant de 250€ à 600€ (sauf s’il s’agit d’un cas de force majeure ou exceptionnel) pour un retard avion. Ces organismes prennent généralement une commission une fois que le cas a été remporté en faisant la totalité des démarches à votre place, mais la demande est gratuite. Ce sont souvent des démarches compliquées à faire soi-même par manque de temps et de connaissances légales et je vous conseille vraiment de passer par un spécialiste du droit aérien pour

le faire à votre place. Rendez-vous sur leur site pour voir si vous avez le droit à une indemnisation (toutes les infos sont par ici: vol annulé indemnisation) et de combien, envoyez-leur les documents et vous n’avez plus besoin de vous en occuper pendant qu’ils gèrent votre cas!

Flightright - Idemnisation de vol

J’ai tenté de le faire une fois en passant par un de ces organismes, ayant eu plus de trois heures de retard sur un vol du Brésil à l’Espagne, mais cela n’a malheureusement pas fonctionné cette fois-ci, pour des raisons légales que je n’ai pas vraiment compris. Toutefois, de ce que j’entend autour de moi, cela fonctionne généralement très bien.

Se faire rembourser les taxes d’aéroport quand on ne prend pas son vol retour

Si vous ne pouvez pas prendre votre vol de retour sur un aller-retour ou que vous décidez de ne pas le prendre pour des raisons personnelles et que vous êtes en situation légale dans le pays (attention à bien vérifier que c’est le cas!), saviez-vous que vous pouvez vous faire rembourser les taxes d’aéroport sur le vol de retour, puisque vous ne le prenez pas et que la compagnie aérienne se fait tout simplement de l’argent facile sans raison sur votre dos? Le montant de ces taxes est souvent très élevé et est parfois égal à plus de 50% du prix du billet.

C’était mon cas à mon arrivée en Argentine pour mon PVT. J’avais pris un vol aller-retour sur un mois, car cela me revenait moins cher. J’étais donc en situation légale (grâce à mon PVT) et en droit de me faire rembourser les taxes d’aéroport. Sauf que vous connaissez les filous des compagnies aériennes qui font tout pour que vous ne connaissiez pas vos droits et pour encaisser cet argent dans leurs caisses sans impunité… J’ai bien lu toutes les conditions générales cachées sur le site de Delta, j’ai étudié mon cas et j’étais en droit de demander 250 euros de remboursement des taxes sur le vol de retour. J’ai dû appeler le QG aux Etats-Unis à mes frais pour expliquer mon cas. On m’a raccroché au nez, on m’a transféré de service en service, jusqu’à ce que je tombe sur un très gentil monsieur qui m’a écoutée, qui ne pensait pas que c’était possible, qui m’a félicitée de tant connaître mes droits, qui a vérifié avec son manager que c’était bon… et qui a conclu en me demandant d’envoyer un fax pour faire la demande de mon remboursement. Un fax????!!!! Un fax! Malheureusement en voyage, et n’ayant pas envie de courir après un fax dans la Patagonie Argentine ou d’engager des frais supplémentaires, j’ai décidé d’abandonner par manque de temps et de retenter une prochaine fois…

Trucs et astuces de voyage pour voyageurs débutants et aguerris - Les meilleurs conseils aux voyageurs: avion, équipement, avant de partir, sur place, sécurité, applications de smartphone, etc.

Ce que j’ai enfin pu faire cette année. En effet, je me suis retrouvée dans le même cas l’été dernier, ayant acheté un vol aller-retour Paris-Sarajevo pour payer moins cher, mais ne prenant pas le retour et poursuivant mon voyage par voie terrestre. J’étais donc tout à fait en droit de demander le remboursement des taxes d’aéroport, ce que j’ai fait auprès de la compagnie aérienne Austrian Airlines, qui a mis en place une procédure simple et rapide de demande de remboursement en ligne. En moins de 24h, j’avais une réponse positive par email et en moins de trois jours, j’avais un versement de 65€ sur mon compte en banque! J’avoue avoir été bluffée par leur efficacité, alors merci Austrian! Comme quoi, parfois, cela peut être facile et rapide, alors n’oubliez pas de faire cette petite démarche si un jour le cas se présente pour vous.

Acheter deux billets allers-simples plutôt qu’un billet aller-retour

C’est une astuce de voyage que j’avais brièvement mentionnée dans mon guide pratique complet sur comment trouver un billet d’avion pas cher, mais il me semblait important de la mentionner à nouveau ici, notamment suite au paragraphe précédent. Il revient parfois moins cher d’acheter deux allers simples (d’autant plus si vous préférez utiliser des aéroports différents à l’aller et au retour), voire même deux allers-retours dont vous n’utiliserez pas le retour (et dont vous vous ferez rembourser les taxes d’aéroport) plutôt qu’un billet aller-retour ou un billet multi-destinations. Attention toutefois à deux choses importantes avant de faire votre réservation:

  • si vous ne prenez pas l’aller de votre vol aller-retour, vous ne pourrez jamais prendre le retour, car le billet d’avion sera annulé. Par contre, si c’est le retour que vous ne prenez pas, pensez à vous faire rembourser vos taxes d’aéroport.
  • si vos deux allers simples sont trop rapprochés dans le temps et qu’il y a un problème quelconque avec votre premier vol (retard, annulation, grève, ou autre problème personnel…), vous ne pourrez jamais vous faire rembourser le vol perdu, à l’inverse d’un aller-retour, qui est corrélé.

Inscrivez-vous au programme de miles et de points fidélité

Pensez à vous inscrire à tous les programmes de miles et de points fidélité dès que vous prenez une compagnie aérienne différente et à collecter vos points. La plupart des programmes propose une rétroactivité à six mois, donc vous pouvez commencer à le faire pour le dernier vol pris dans les six derniers mois. Cela peut payer dans le temps avec des possibilités de surclassement ou des vols primes. En général, il s’agit de s’inscrire auprès de la compagnie aérienne que vous utilisez le plus souvent et de collecter des points auprès des compagnies aériennes partenaires membres de la même alliance. De cette manière, j’utilise le programme Flying Blue de Air France pour la SkyTeam, le programme Avios de British Airways pour OneWorld et le programme Krisflier de Singapore Airlines pour la Star Alliance, me permettant ainsi de collecter des points à chaque fois que je prends un vol hors vols low-cost. Attention à ne pas rater la la fin de la période de validité de vos miles, qui seront alors perdus pour toujours (cela vient de m’arriver avec Flying Blue, c’est pour cela que je le mentionne!)

Quel siège choisir dans l’avion?

Trucs et astuces de voyage pour voyageurs débutants et aguerris - Les meilleurs conseils aux voyageurs: avion, équipement, avant de partir, sur place, sécurité, applications de smartphone, etc.

Je dois avouer que je ne suis pas du tout la pro du surclassement ou du surbooking et je n’ai malheureusement aucune astuce à vous livrer dans ce domaine, si ce n’est les légendes urbaines qui semblent circuler parmi les voyageurs. Du coup, j’ai dû me reporter sur le choix stratégique de mon siège en avion en classe économique. Si vous n’avez pas d’enfants avec vous en voyage et que vous n’avez pas peur des turbulences, ma préférence va toujours à la dernière rangée de l’avion (sauf dans un A380 où je préfère être à l’étage si possible). Certes, je suis près des toilettes, mais j’ai plus de chance d’avoir au moins un siège libre à côté de moi, voire même toute la rangée, ce qui est un avantage non-négligeable sur les longs courriers. Evidemment, si vous avez une correspondance serrée ou que vous êtes pressé à l’arrivée, mieux vaut ne pas se mettre au fond pour pouvoir sortir plus rapidement! 

Je préfère prendre un siège couloir sur les longs courriers pour pouvoir sortir, faire mes petites exercices et étendre mes grandes jambes et un siège hublot pour les courts-courriers, mais il s’agit d’une préférence toute personnelle.

Commander un repas spécial à bord

Quand partir au Canada? Voyager au Canada et au Québec hors saison - Le printemps au Canada

Etant pescétarienne, je commande désormais systématiquement à l’avance mon repas spécial avant de prendre l’avion (c’était d’ailleurs aussi le cas dans les bus Première Classe en Argentine): un repas végétarien. Ces repas sont souvent meilleurs, plus sains et plus légers et la meilleure manière d’aborder un vol et le décalage horaire en bonne santé. Vous serez d’ailleurs servis en premier, ce qui vous permettra de caler votre petite faim avant de vous endormir. Le seul hic est que souvent végétariens et végétaliens ont le même repas et je n’ai jamais droit au petit dessert sympa! Snif!

Emmener une gourde à l’aéroport

C’est bien connu, vous ne passerez pas la sécurité avec votre bouteille d’eau ou votre gourde pleine et les prix de l’eau sont prohibitifs de l’autre côté. La solution toute simple est de passer avec une gourde pour la remplir une fois la sécurité passée. Je la remplis aux toilettes ou au distributeur d’eau froide ou chaude disponible (ils se généralisent de plus en plus). Si l’eau n’est pas potable (ce qui est très très rare), pensez à avoir une Lifestraw, un Steripen ou des comprimés de purification! Une solution économique et écologique!

Attention, en Chine, j’ai dû passer deux sécurités en transit et j’ai dû boire la totalité de ma gourde que je venais de remplir en 2 minutes chrono pour passer la dernière sécurité! Oups!

Pour trouver un billet d’avion moins cher, rendez-vous sur mon guide pratique complet Comment trouver un billet d’avion pas cher?. Vous y trouverez des exemples, tous mes conseils pratiques, mes astuces et les ressources que j’utilise pour trouver le vol le moins cher en toutes circonstances!

Les astuces de voyage à faire avant de partir

Voici tous mes trucs et astuces de voyage à penser avant de partir sur les routes du monde. Ce serait dommage de ne pas bien se préparer avant de partir!

Sauvegarder tous vos documents importants

Je suis malheureusement bien moins rigoureuse aujourd’hui, mais avant mon tour du monde et mon premier long voyage, j’étais bien évidemment un peu stressée et une maniaque de l’organisation sous toutes ses formes. C’est ainsi que j’avais scanné tous mes documents importants (passeport, carte d’identité, vaccins, ordonnances, relevés bancaires, carte vitale, factures de mon équipement, garanties…) et que j’en avais fait plusieurs copies: un dossier sur mon PC, une copie à l’identique de ce dossier sur mon disque dur, une autre sur mon cloud One drive, quelques copies papiers et tous les documents envoyés par email. Avec un tel système, j’étais sûre d’avoir toujours les documents nécessaires à portée, en cas de problème ou de vols de papiers par exemple. Un système complètement infaillible! 🙂

Faire une jolie copie de votre passeport

Sur les conseils d’un blog anglophone, j’avais également scanné la page photo de mon passeport et je l’avais faite plastifier. Cela n’a rien d’officiel, mais c’est le document que je présentais en arrivant dans une auberge de jeunesse ou en louant un vélo par exemple, m’évitant de sortir mon passeport de ma poche ventrale de sécurité à chaque fois. A part une ou deux exceptions, c’est passé systématiquement. Il faudrait d’ailleurs que je le refasse.

Faire une capture d’écran de ses confirmations de voyage

Une capture d’écran est rapide à faire et permet de conserver en un même endroit tous ses vols, billets de train, assurances, etc. et de les retrouver facilement si besoin ou si vous n’avez pas Internet pour fouiller dans votre boîte mail. 

Envoyer une copie de ses réservations de voyage à sa personne de sécurité

Lorsque je suis en voyage au long cours, j’envoie toujours la copie de toutes mes réservations (hôtels, avions, etc.) par un simple Forward à ma personne de sécurité (mon papa). Comme ça, en cas de pépin, il sait où j’étais la dernière fois qu’il a entendu parlé de moi. D’ailleurs, si je perds un document, il l’a aussi dans sa boîte mail, ce qui est plutôt pratique! Je lui envoie aussi mes adresses de Couchsurfing, quel trajet en stop j’ai prévu de faire ce jour-là, une photo de la plaque d’immatriculation si je ne me sens pas trop en sûreté et je fais un check-in quand j’arrive sur Facebook, comme ça il sait que je suis bien arrivée!

Demander votre carte européenne d’assurance maladie

C’est une démarche gratuite et facile à faire. Selon votre statut, vous devez en faire la demande auprès de votre organisme de sécurité sociale ou de mutuelle et vous la recevrez rapidement chez vous. Elle est utile dans toute l’Union Européenne et même si elle ne remplace pas certains éléments d’une assurance voyage, elle couvrira vos frais de santé. Renseignez-vous sur le fonctionnement spécifique du pays où vous vous rendez, car il faut parfois avancer les frais et se faire rembourser au retour en France (c’était mon cas pour des frais dentaires lorsque j’étais étudiante en Suède).

Votre passeport est plein?

Bon, je ne vous cache pas que cela arrive tout de même assez rarement, mais en trois ans de voyage, j’avais réussi à remplir tous les coins et recoins de mon premier passeport! Deux solutions s’offrent à vous:

Passeport d'une nomade

  • le faire renouveler gratuitement jusqu’à sa date initiale de validité (mais attention, vous n’aurez pas le droit de garder l’ancien!)
  • faire une demande de nouveau passeport Grand Voyageur payante, avec pour justificatif l’ancien passeport (que vous ne pourrez pas garder non plus!)

J’ai eu le droit de faire la double démarche et je me suis d’ailleurs retrouvée avec deux passeports le temps de quelques années.

Retrouvez toutes mes ressources et conseils pratiques pour préparer vos voyages au long cours et tours du monde et voyager mieux et moins cher dans cet article complet!

Mes petits trucs et astuces de voyage pour mon équipement et mon sac à dos

Je vous ai déjà parlé de manière extensive de mon équipement en voyage, avec d’abord tout ce que contient mon sac à dos en tour du monde, mais aussi mon équipement électronique en voyage. Toutefois, il y a encore quelques petits trucs et astuces que je n’ai pas encore forcément pu mentionner.

Mousquetons, câbles de sécurité et cadenas

Je crois que je ne mentionnerais jamais assez l’utilité d’avoir dans son sac quelques mousquetons, un ou deux bons câbles de sécurité et plusieurs cadenas à codes TSA. Les cadenas permettent bien sûr de fermer vos sacs en transit, mais les câbles de sécurité et mousquetons permettent de créer une sorte de mini coffre-fort dans votre chambre, quand il n’y a pas de casier ou que la porte ou la fenêtre de votre chambre ne ferme pas bien. Grâce au câbles et aux cadenas, vous pourrez par exemple attacher votre sac à dos au lavabo, aux toilettes ou à un meuble qui ne bouge pas et y mettre vos affaires de valeur quand vous êtes de sortie. Il y a aussi eu la fois où j’ai accroché mes deux sacs à moi-même par mousquetons, me transformant en coffre-fort ambulant pour traverser la gare de Retiro à Buenos Aires… mais ça, c’est une autre histoire!

La housse de pluie en protection

Backpackeuse d'un jour, backpackeuse toujours, Voyages et Vagabondages au fil des mois, bilan mensuel de juillet 2017

Si vous me croisez en voyage, vous remarquerez sans doute que j’ai toujours la housse de pluie arrangée sur mon sac à dos en transit. Non pas que la pluie me suive partout ou que je craigne un tsunami à chaque coin de rue, mais je m’en sers tout simplement comme protection pour plein d’éléments: la pluie, la saleté, mais aussi les mains baladeuses! C’est une protection en plus contre l’accès trop facile aux poches latérales. Attention à ne pas la mettre dans l’avion, car il y a de fortes chances qu’elle se perde ou s’abîme (c’est du vécu!). Vous pouvez acheter un sursac, sac de transport pour l’avion, dans ce cas. Je ne l’ai jamais fait, mais cela paraît bien utile.

Les petits trucs à ne pas oublier dans votre valise

Evidemment, il y a besoin de nombreuses choses pour partir en voyage, mais voici quelques petits trucs à ne pas oublier dans votre valise. Des petits objets qui changent la vie une fois sur place!

  • Un savon type savon de Marseille pour lessives, cheveux, visage et corps. Ecolo et zéro déchet!
  • Une trousse de toilettes qui se suspend, plus pratique dans les auberges de jeunesse, que ce soit dans la salle de bain ou dans le dortoir.
  • Un baume du tigre, remède magique en cas de douleurs, d’odeurs, d’irritations, de piqûres de moustiques et plein d’autres usages que je ne connais sans doute pas!
  • Un jean! On aura beau vous dire qu’un jean est lourd et pas pratique, si vous aimez porter un jean dans votre quotidien, vous ne le regretterez pas en voyage. J’en ai toujours un avec moi et je suis très souvent en jean!
  • La lampe frontale, pour les randos au lever du soleil, le camping, lire en auberge de jeunesse ou tout simplement pour ne pas déranger ses voisins de dortoir!
  • Un paréo/sarong pour tout usage: serviette de bain, oreiller, jupe, foulard, chapeau, couverture…
  • Un petit tuperware avec sel, poivre, épices, thés, etc. pour constituer une petite cuisine portative partout avec vous!
  • La chaussette à café made in Argentina. Pour les accros au café, qui ne veulent pas transporter un truc trop lourd et éviter le café instantané. Cela fait du café filtre basique et promis, ce n’est pas plus jus de chaussette qu’à la cafetière.
  • Un rouleau de papier toilettes. Croyez-moi ça peut servir!
  • Une paire de tongs pour aller dans les douches douteuses!

Préparer son sac cabine pour l’avion

Préparer son sac cabine pour l’avion est tout un art. Il faut y caser toutes les affaires de valeur, quelques objets pour s’occuper, des affaires de confort pour être à l’aise, des snacks, etc. Mais surtout, n’oubliez pas d’y glisser un T-shirt de rechange et des sous-vêtements. Si votre sac est perdu ou que vous êtes bloqués des heures en escale, vous vous remercierez d’avoir ce petit confort! 

Rouler ses vêtements

Rouler ses vêtements dans des sacs de rangement ou directement dans le sac à dos est l’astuce parfaite pour gagner de la place, être bien organisé et éviter que les vêtements ne se froissent. Je ne sais plus faire une valise autrement d’ailleurs! 🙂

Ajouter une petite touché déco à votre sac à dos

Même si vous n’avez pas opté pour la valise noire classique, il peut arriver que quelqu’un ait le même sac que vous. Je vous assure que le sac à dos Décathlon vert anis ou bleu turquoise n’est pas si rare que cela et vous le croiserez souvent sur les routes du monde, dans les aéroports et les gares. J’y mets toujours un petit fil de décoration pour être sûre de le distinguer, même si je le reconnaîtrais entre mille… Les tâches de voyage et l’usure, ça marque! Mais j’ai bien fait de le démarquer, car arrivée en Bosnie, une fille peu réveillée a failli partir avec mon sac à dos. Heureusement que je lui ai couru après!

Quelques applications utiles en voyage

Ce n’est qu’en voyageant beaucoup et à l’usage que je me suis rendue compte de l’utilité d’un smartphone et de ses applications en voyage. Je ne suis pas accro, et je pourrais très bien voyager sans, mais je reconnais que certaines applications parfois méconnues sont très utiles en voyage! Voici mes applications de voyage préférées, au-delà des classiques Google Maps, Uber et autres Facebook:

  • Maps.me est mon application préférée en voyage. Elle permet d’avoir cartes, GPS et chemins de randonnée hors ligne, dans le monde entier, à condition d’avoir télécharger le pays ou la zone concernée à l’avance. Et c’est gratuit! Je m’en sers même comme guide touristique parfois, grâce aux icônes représentent les sites d’intérêt, les cascades, etc.
  • Google Translate: n’oubliez pas de télécharger les langues nécessaires pour les avoir hors ligne, sans oublier la langue d’origine et vous aurez ainsi un traducteur gratuit disponible sans Internet. Si vous disposez d’une carte sim locale, en ligne vous pouvez obtenir des traductions directes des idéogrammes chinois ou japonais grâce à l’appareil photo. Pratique pour aller au supermarché par exemple!
  • Happy Cow pour trouver des bonnes adresses végé et vegan dans le monde entier.
  • Tricount pour faire vos comptes entre amis en voyage. Cette application est hallucinante, je vous laisse la tester!
  • Podcast Addict pour écouter des podcasts dans le monde entier hors ligne ou en ligne et passer de super heures divertissantes dans les transports.

Quelques astuces de voyage à tester une fois sur place

Les astuces de voyage ne se limitent pas qu’aux préparatifs et à la préparation du voyage et quelques-unes de ces idées pourront vous aider sur place.

Visites guidées gratuites des villes

En arrivant dans une nouvelle ville, n’hésitez pas à profiter du concept des Free tours, maintenant très répandu dans le monde entier, pour une visite gratuite de la ville (contre pourboire). Cela permet de prendre le pouls de la ville et de prendre ses marques, ainsi que d’en apprendre un peu plus sur l’histoire du lieu. J’aime aussi en profiter pour trouver un point de vue en hauteur sur la ville et mieux comprendre sa géographie et son infrastructure. Une bonne manière douce de développer son sens de l’orientation!

Santo Domingo à Medellin

Pour rencontrer du monde

Pour rencontrer du monde, que ce soit des locaux ou des voyageurs en voyage, il n’y a rien de mieux que les sites de rencontres dédiés comme Couchsurfing ou Meetup. J’utilisais déjà Couchsurfing il y a 10 ans, non pas pour aller dormir chez les gens, mais pour aller boire un verre et rencontrer du monde. Nombreux de mes amis internationaux ont été rencontrés par ce biais. Aujourd’hui, les groupes Facebook de voyageurs, de locaux, d’expats, par centre d’intérêts sont de véritables ressources pour organiser un voyage, rencontrer du monde, connaître les événements du coin, réseauter, participer à différentes activités… Dans n’importe quel domaine, une recherche Facebook peut mener à de nombreuses surprises!

Petit bonus: si vous aimez les concerts et la musique live, je ne peux que vous conseiller Songkick, qui permet de savoir quand il y a des concerts de vos artistes préférés dans n’importe quelle ville du monde. C’est super pratique!

Concert de M au Koko, 5 mars 2013

Astuces de sécurité en voyage

Je vous ai déjà beaucoup parlé de la sécurité en voyage, ici, mais également dans d’autres articles du blog, mais voici quelques astuces de sécurité en voyage bonus que j’avais envie de mentionner dans cet article:

  • N’hésitez pas à glisser une clé usb avec vos documents importants et vos cartes SD dans votre pochette ventrale de sécurité lorsque vous êtes en transit, pour ne pas perdre les photos que vous n’avez pas encore sauvegardées. C’est surtout valable pour des zones un peu plus craignos comme l’Amérique Latine.
  • En Colombie, lors de longs voyages en bus dans des zones moyennes, je glissais quelques billets dans un ziplock dans ma chaussure, pour ne pas être complètement dépourvue si j’étais agressée.
  • Faites en sorte le plus possible de trouver des auberges de jeunesse avec casier à l’avance sur Booking ou Hostelworld ou en les visitant, cela vous épargnera quelques frayeurs.
  • Faites comme les locaux niveau sacs. Si à Bogota, tout le monde met son sac à dos à l’avant, à Buenos Aires, on sort sans sac et sans rien sur soi. Faites comme les locaux, ils savent ce qu’ils font et vous vous fondrez plus facilement dans la masse.

Côté argent

Ayant toujours un peu d’argent sur vous en liquide, que ce soit en euros ou en dollars, au cas où. Ca peut servir, croyez moi!

Les toilettes en voyage

Ca peut être parfois galère, surtout dans les bus indonésiens ou chinois qui ne s’arrêtent pas alors malheureusement, je n’ai pas d’astuce miracle si ce n’est de peu boire, de se retenir et de s’habituer. En ville, vous pouvez repérer les toilettes publiques sur Maps.me ou bien essayer de vous rendre dans les hôtels de luxe, Starbucks, musées, bibliothèques etc. Il y a toujours une solution!

Utilisez Igraal sur de nombreux sites en ligne pour préparer votre voyage, ainsi que sur place pour recevoir du cashback sur tous vos achats en ligne. Recevez 3 ou 5 euros de cashback en s’inscrivant sur ce lien!

Retrouvez plein de trucs et astuces de voyage, ainsi que tous les conseils aux voyageurs dans La Bible du Grand Voyageur

Pour conclure, je souhaite simplement vous dire de construire votre propre répertoire de trucs et astuces de voyage. A chacun sa manière de voyager, à chacun ses trucs et astuces et ses petites combines. Je trouve toujours drôle de voir qu’au fil des ans, on a tous nos petites habitudes, nos astuces préférées que l’on ressort en voyage ou en France. Et comme toujours, le meilleure conseil à donner à un voyageur ou une voyageuse est de suivre son instinct, de puiser au fond de soi, d’apprendre, de tester et d’avancer. On a tous quelqu’un de débrouillard et d’aventureux au fond de nous, il suffit d’aller le chercher. Si vous m’aviez connu comme une adolescente rêveuse, vous seriez bien épaté de me voir aujourd’hui débrouillarde sur les routes du monde! Et puis si vous n’êtes pas organisé pour un sou et préférez laisser le destin faire, c’est aussi bien également, on a toujours de très belles surprises!

Certains de liens de cet article sont des liens d’affiliation. En passant par ces liens pour vos achats, vous ne paierez pas plus cher, mais je toucherai une petite commission et vous aiderez à la vie et à la tenue du blog. Merci d’avance pour votre soutien et votre coup de pouce.


Partage et épingle cet article sur Pinterest:

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog