Un été nomade à Sarajevo: visiter la capitale de la Bosnie-Herzégovine

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Sommaire de l’article

(Cliquez sur les titres pour aller à la section qui vous intéresse ou lisez l’article en entier :))

1 – L’arrivée à Sarajevo
2 – Quelques mots d’histoire et de politique à Sarajevo
3 – Que faire et que visiter à Sarajevo?
4 – Où se rendre depuis Sarajevo?
5 – Informations pratiques pour visiter Sarajevo

Je me revois, quelques mois précédant ce voyage en Bosnie, dans le salon cosy d’une maison mitoyenne à York, les chats près de moi, explorant tous les appartements disponibles sur Airbnb dans les Balkans. Nous aurions pu atterrir sur la côte croate, dans les montagnes du Monténégro ou en Serbie, mais c’est finalement pour Sarajevo que nous nous sommes décidées. Quelques échanges d’emails et quelques clics plus tard, nous avions réservé un appartement pour deux mois à Sarajevo, pour y passer un été nomade et pour visiter la capitale de la Bosnie-Herzégovine.

On m’aurait dit il y a plus de 15 ans, alors que je lisais le Journal de Zlata, que j’irai un jour vivre à Sarajevo, je ne l’aurais pas cru. C’est d’ailleurs la même réaction que j’obtenais auprès de mon entourage lorsque j’annonçais que j’allais vivre à Sarajevo pour l’été… « Ah bon? » « Mais pourquoi? » « Mais, ce n’est pas la guerre là-bas!? » Sarajevo, son siège et la guerre en Bosnie nous ont marqués à jamais dans les années 90 et c’est les yeux rivés sur nos écrans de télévision, que nous avons vu la capitale de la Bosnie-Herzégovine détruite. Les images des Casques Bleus ont marqué à tout jamais ma génération et celle de mes parents.

Pourtant, ceux qui y étaient passés m’en avait dit énormément de bien et mon expérience du voyage, notamment en Amérique Latine, m’avait maintes fois apprises qu’il ne fallait faire confiance qu’à ceux qui connaissent vraiment un pays et non pas aux images des médias, ou plutôt à l’absence d’images à la télévision depuis 15 ans. Je n’avais pas un seul doute sur la sécurité en Bosnie et à Sarajevo, pas un seul soupçon d’inquiétude et je savais simplement que j’allais passer un fabuleux été nomade à Sarajevo, aux côtés de mon amie Nastasya de Valiz Storiz.

L’arrivée à Sarajevo

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

C’est ainsi que j’ai atterri par une chaude après-midi de juillet au petit aéroport de Sarajevo. Du Berry à la Bosnie en train et en avion, le voyage avait été lent et chaotique, mais en quelques heures, j’étais propulsée dans une autre Europe, que j’avais à peine aperçue lors d’un long week-end à Zagreb avant de partir en tour du monde.

De l’Europe de l’Est, je ne connaissais absolument rien, si ce n’est un bref aperçu par un long week-end à Bucarest et un autre à Zagreb. Je redécouvrais la simplicité et l’austérité des hubs de transport dans ce type de pays, où le gris et le blanc défraîchis décorent les murs et où l’on ne trouve pas les services auxquels l’on est un peu trop bien habitué. Les toilettes sont propres. Une autre voyageuse, assommée par la fatigue de son voyage, manque de me voler mon sac. Il n’y a pas de distributeur d’argent. Pas de WiFi non plus. J’attends Nastasya qui doit venir me récupérer, car elle a fait le chemin en voiture depuis le Sud de la France. Je l’attends quelques minutes, me demandant bien où j’ai débarqué, alors que commence le défilé des femmes en burqa et des hommes en qamis. Elle arrive enfin et c’est le temps des grandes effusions, des grandes embrassades. Elle me ramène à l’appartement et je découvre la banlieue de Sarajevo depuis la voiture. Je lui pose 1000 questions, alors qu’elle n’est là que depuis quelques heures. Nous dînons d’un délicieux kebab végétarien à la feta en bas de l’appartement et passons la soirée à papoter et à rire dans notre appartement confortable.

Je ne sais pas si c’est la présence de Nastasya, l’appartement tout équipé, mes années de vadrouille ou tout simplement Sarajevo, mais je me sens immédiatement chez moi dans cette ville, à l’aise, au bon endroit, au bon moment. L’été peut commencer. Deux mois, c’est long et court à la fois. Surtout lorsque l’on doit faire un aller-retour au Japon, que les visiteurs sont nombreux et que nous explorons la Bosnie quasiment tous les week-ends. Si j’avais su à quel point j’aimerais vivre à Sarajevo, je serais restée plus longtemps. Quoiqu’il en soit, visiter Sarajevo pendant deux mois a été une très belle opportunité et je ne regretterai jamais cet été nomade, qui me paraît déjà être un rêve très lointain. Pour ceux qui l’envisagent, je pense que visiter Sarajevo en une journée est un non-sens. Mieux vaut venir quand vous aurez du temps à accorder à la ville.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Quelques mots d’histoire et de politique sur Sarajevo

J’ai longtemps repoussé l’écriture de cet article sur Sarajevo, et de ceux sur la Bosnie, car je ne savais pas vraiment comment aborder ces questions d’histoire et de politique, qui me paraissent tout de même essentielles. Je ne voulais pas écrire un simple article expliquant « Que faire et que visiter à Sarajevo? » de manière touristique, oubliant la réalité de l’histoire et du présent. J’aurais l’occasion de mentionner d’autres éléments d’histoire dans les articles à venir sur la Bosnie-Herzégovine. Merci de noter que j’ai fait de mon mieux pour retranscrire les faits que j’ai collecté, mais que je ne suis pas historienne et que je suis une simple voyageuse cherchant à comprendre en profondeur la culture d’un pays, par son passé, son présent et son futur. Si vous remarquez des erreurs, merci de me les signaler de manière courtoise, en citant vos sources. Je n’ai pas l’habitude d’écrire de si longues parties historiques et politiques dans mes articles, mais cela me paraissait absolument nécessaire cette fois-ci.

La Bosnie, du XVe siècle à la fin du XXe siècle

Du XVe au XIXe siècle, la Bosnie est marquée par la période ottomane, avant de passer sous domination austro-hongroise jusqu’à la Première guerre mondiale, avec l’assassinat de François Ferdinand en 1914 à Sarajevo. C’est ensuite le temps de la Yougoslavie, de Tito et d’un communisme plus souple que dans d’autres nations. En 1968, l’identité bosno-musulmane (qui n’est pas forcément liée à la religion musulmane) est reconnue au même titre que les identités bosno-serbe ou bosno-croate. Tito met en place pour la Bosnie une nouvelle Constitution et une nouvelle organisation politique dans les années 1970, avec une présidence tripartite représentant les Serbes, les Croates et les Musulmans. A sa mort, des tensions commencent à apparaître en Yougoslavie. En janvier 1990, les premières élections multi-partites depuis 1945 sont organisées, ouvrant la voie à de nouveaux partis. C’est ainsi que trois partis nationalistes se retrouvent à la présidence collégiale en Bosnie en novembre 1990, le SDA musulman, le SDS serbe et le HDZ croate. En 1991, la Croatie et la Slovénie quittent la Fédération et déclarent leur indépendance. La Serbie est alors la seule à souhaiter le maintien de la Yougoslavie. Les Serbes de Bosnie forment alors des régions autonomes serbes, non reconnues par les autorités locales et des conflits éclatent, sans possibilité de négociations au sein du gouvernement. Une assemblée serbe au sein de la Bosnie-Herzégovine est créée, un référendum pour le maintien de la Fédération est organisé et la majorité approuve.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

L’éclatement de la Yougoslavie

Un référendum national ouvert à tous les groupes ethniques est ensuite organisé le 1er mars 1992. Boycotté par les serbes, le « oui » à l’indépendance l’emporte à 62%. Des groupes paramilitaires et des milices sont créées et des combats commencent à naître à Sarajevo au début du mois d’avril. La Bosnie-Herzégovine est déclarée indépendante le 6 avril. C’est alors que commence le siège de Sarajevo, marquant le début du conflit en Bosnie qui déchirera les Serbes contre les Musulmans et inversement, les Croates contre les Serbes et inversement et les Musulmans contre les Croates et inversement. Il y aura plus de 100 000 morts et 2 millions de déplacés.

Le Siège de Sarajevo durera d’avril 1992 à février 1996. Des policiers et groupes paramilitaires s’emparent de positions dans Sarajevo, alors que l’armée yougoslave s’établit sur les hauteurs de la ville. Ils se retirent face à la pression internationale, laissant tout de même chars et pièces d’artillerie à l’armée de la République Serbe de Bosnie (VRS), commandée par Ratko Mladic. Face à eux, la nouvelle armée de Bosnie-Herzégovine ne fait pas le poids, mais ils réussissent tout de même à tenir le siège. Ces longues années sont un véritable acharnement, comme pour détruire le symbole de cette ville, la plus multiculturelle de Yougoslavie. Malgré les Casques Bleus, la ville sera transformée en un champ de ruines, l’eau et l’électricité coupées, et plus de 300 obus s’abattront chaque jour sur la ville. Le siège durera encore plus de deux mois après les accords de Dayton.

En juillet 1995, a eu lieu à l’est de la Bosnie, dans le petit village de Srebenica, un génocide avec l’assassinat systématique de plus de 9 000 musulmans, le pire massacre en Europe commis depuis la Seconde Guerre mondiale. Commis par les Serbes, l’inaction de la communauté internationale, des Casques Bleus et de l’ONU est également à connaître et à prendre en compte.

La fin du conflit?

Les Accords de Dayton sont signés à Paris en décembre 1995, mettant fin à une guerre qui aura duré presque 4 ans. Le pays est totalement ruiné. Les frontières extérieures sont conservées, mais le pays est divisé en deux entités ayant une large autonomie: la Fédération croato-musulmane avec 51% du territoire et la Republika Srpska. Chacune possède son gouvernement, son armée, sa police et son système éducatif. Elles sont chapeautées par une présidence collégiale, comme précédemment, mais avec un pouvoir réduit, tous étant contrôlés par l’OHR (Office of the High Representative), créé par les Nations Unis, qui a mis en place les accords et disposent d’un pouvoir de veto et de destitution.

Depuis, le pays est en paix et tente de se reconstruire, mais il n’a pas encore retrouvé son niveau de vie d’auparavant et les rancoeurs, tensions et désaccords perdurent encore, d’autant que les communautés vivent de manière très séparée; la corruption n’aidant pas beaucoup ce pays à avancer économiquement parlant.

Le système politique est complexe, la répartition de la population l’est également, ainsi que les zones géographiques, car la République Sprska s’étend sur plusieurs zones de la Bosnie et l’on passe parfois de l’une à l’autre, sans s’en rendre compte, jusqu’à ce que l’on aperçoive un drapeau serbe, du cyrillique ou une église orthodoxe.

La répartition de la population actuelle donne 48% de Bosniaques (en majorité musulmans), 37,1% de Serbes (en majorité orthodoxes), 14,3% de Croates (en majorité catholiques) et 0,6% de Juifs, Turcs, Tziganes et autres.

Lorsque l’on a rencontré des habitants du pays, dans diverses régions et de diverses ethnicités, diverses générations ou milieux sociaux, ils ont tous, malgré la barrière de la langue, abordé d’une manière pudique le conflit très rapidement, évoquant cette période noire, le décès de leurs proches, leur tristesse, les tensions encore existantes. Il faut dire que 20 ans après la fin du conflit, nous avons rencontré les survivants et ceux qui ont vécu ces périodes d’horreur.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Alors pourquoi je vous raconte tout cela? Parce qu’il est important d’en savoir plus avant de s’y rendre, avant d’y vivre et pour savoir de quoi l’on vous parlera si vous rencontrez les habitants. Mais aussi pour vous dire que l’histoire est elle aussi subjective et qu’il faut savoir prendre du recul et de la hauteur. Enfin, car Sarajevo et la Bosnie-Herzégovine m’ont touchée, m’ont marquée au plus profond de mon être et que je voudrais que vous y alliez avec votre ouverture d’esprit et votre bienveillance dans les années à venir. Alors que l’Europe tombe depuis plusieurs années dans les extrémismes et nationalismes, alors que l’on diabolise l’islam et certaines communautés, je vous invite à prendre le temps de découvrir cette autre Europe, que l’on connaît si peu, ce pays majoritairement musulman, si chaleureux, accueillant et touchant et à vous rendre compte que l’Europe est multiple, multiculturelle et qu’il n’y pas qu’un visage de l’Europe. Je souhaite aussi que l’on se souvienne du génocide de Srebrenica, qui a touché la communauté musulmane il y a 24 ans. Cette histoire si proche, si douloureuse fait partie de l’histoire de l’Europe et il est important de la connaître, de l’appréhender et de s’en souvenir. L’Islam a sa place en Europe depuis plusieurs siècles et je vous invite à le découvrir, à travers un voyage unique et fabuleux en Bosnie-Herzégovine et à Sarajevo.

Après cette longue parenthèse, il est temps pour moi de vous parler de Sarajevo à travers les yeux d’une touriste, d’une nomade et de vous présenter la capitale de la Bosnie-Herzégovine, qui m’a faite chavirer le coeur il y a presque un an!

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine

Sarajevo est une capitale européenne moderne, tout ce qu’il y a de plus classique et, la plupart du temps, on n’a pas l’impression d’être ailleurs qu’en Europe. La ville est moderne, sûre, accessible en transports en commun et à pied et offre toutes les commodités d’une ville européenne classique. Avec moins de 400 000 habitants, c’est une petite capitale, mais nichée au coeur des montagnes, il y fait bon vivre en été.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Je suis tombée amoureuse de Sarajevo au premier regard, aux premières promenades, à ma première rencontre. Je ne pouvais m’empêcher de m’émerveiller de chaque chose, d’être curieuse de chaque fait, de vouloir tout voir et tout savoir sur la ville et je crois que Nastasya a ressenti la même chose. Sarajevo est envoûtante, et possède un charme irrésistible et original. Dans la banlieue, les immeubles soviétiques, qui portent les stigmates de la guerre, font face aux chalets et aux maisons d’alpage, accrochées aux versants des montagnes. Les ruelles serpentent jusqu’au centre-ville, où des bâtiments austro-hongrois majestueux et imposants, affichent leur couleurs et leur délabrement d’antan. On plonge alors dans les parcs et la verdure jusqu’au centre moderne, avant de glisser sans le faire exprès jusqu’au centre-ville oriental et se croire le temps de quelques instants, à Istanbul. Le souk, les mosquées, les bars à chichas, les ruelles pavées, les marchands de cuivre, les cafés cosy s’entremêlent aux marchands de souvenirs et de rêves, centrés autour de la place au Sebilj ou bordant la rivière Miljacka.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Sarajevo, c’est la perle de la Bosnie-Herzégovine, le phénix des Balkans, au carrefour des cultures, des architectures et des religions. Certains l’appellent aussi la Jérusalem de l’Europe. Sarajevo, c’est un joyeux bordel, un voyage à travers les cultures, l’histoire, les âges, l’architecture et les religions en marchant seulement quelques pas, une plongée au coeur d’une véritable ville multiculturelle, ouverte et tolérante, une danse dans une géographie mouvante et changeante. Un exemple, sans doute peut-être facile, est à trouver dans la mode chez les femmes, du voile coloré à la burqa, en passant par la mode slave des mini-jupes, maquillage à outrance et blond platine. On y boit beaucoup de café, on y fume la chicha, mais il y a aussi bars, pubs et clubs. Sarajevo, c’est tout cela et bien plus encore, et tout ce que je n’ai pas eu le temps d’y découvrir lors de ces deux mois sur place.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Nombreux sont les visiteurs qui viennent en Bosnie-Herzégovine et plus particulièrement à Sarajevo pour son passé tragique, pour y faire du tourisme de mémoire ou de guerre et pour y voir les stigmates de la guerre. C’est bien dommage, car la ville ne se résume pas qu’à cette histoire douloureuse. Si je ne devais citer qu’un seul point fort de Sarajevo, ce serait sans aucun doute la gentillesse et l’accueil de ses habitants et son multiculturalisme, mais ne vous inquiétez pas, je vous ai préparé un petit guide pour visiter Sarajevo en toute tranquillité.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Que faire et que visiter à Sarajevo en Bosnie-Herzégovine?

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Flâner dans les rues, les ruelles et le centre-ville de Sarajevo

Sarajevo a beau être une capitale, c’est une ville qui se visite très facilement à pied, d’autant plus si vous séjournez près du centre-ville. Pour notre part, nous logions dans la banlieue, entre le centre-ville et l’aéroport et nous pouvions être au centre à pied en une demi-heure en longeant la rivière sur un circuit piéton très vert et très agréable. Le tram et les bus permettent de se rendre dans les lieux les plus éloignés.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Une bonne partie du centre-ville est d’ailleurs piéton. Je ne peux que vous recommander de flâner et vous perdre dans les ruelles pavées du vieux centre-ville ottoman, entre mosquées, souks et arrières-cours, à prendre les chemins de traverse et à se retrouver dans des cours intérieures et des jardins, où se cachent des cafés, des boutiques, des boulangeries, des chats et des jolis petits coins. N’hésitez pas aussi à aller plus loin que le centre-ville, à prendre les ruelles qui montent sur les hauteurs, pour découvrir d’autres jolies rues, le quartier-austro-hongrois, la vue depuis les hauteurs et d’autres quartiers. Nous avons beaucoup marché à Sarajevo, mais je n’ai pas encore eu l’occasion d’explorer tous les coins et recoins de la ville et j’espère bien y retourner un jour pour le faire.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Sarajevo n’est pas le genre de ville qui se découvre par ses monuments, mais bien par son ambiance et son atmosphère et c’est seulement à pied et en prenant son temps que l’on peut en prendre la teneur.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Lors de vos vagabondages dans Sarajevo, vous passerez sans aucun doute sur la place de la fontaine Sebilj, où la ville s’anime tous les jours et tous les soirs. Les passants, les touristes et les locaux s’y retrouvent, en terrasse ou au pied de la fontaine, pour discuter, pour refaire le monde, pour se rafraîchir, pour boire un café, jouer et courir. Nous avons passé du temps nous aussi, assises sur les marches de la fontaine à regarder le monde tourner et à écouter l’appel à la prière, alors que le soleil se couchait derrière les montagnes.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Sur la place Trg Oslobodenja, les joueurs d’échec géant passent le temps, alors que les enfants courent et jouent.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Depuis le centre-ville moderne, l’entrée dans le centre historique, Baščaršija, le quartier turc de Sarajevo, est spectaculaire et presque incongrue. Dans le souk et dans les ruelles, on trouve des boutiques de produits artisanaux, des cafés, des restaurants, des mosquées, mais aussi l’imposant bâtiment qui abritait auparavant la bibliothèque nationale, le Vijećnica. Juste en face, de l’autre côté de la Miljacka, vous repérerez sans doute une mignonne petite maison. Sa jolie légende fait sourire… je vous laisse la découvrir. N’hésitez pas à continuer sur les hauteurs, pour aller voir la vue sur les montagnes.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Un peu plus bas sur la rivière, on découvre le pont latin, théâtre de l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand en 1914, qui a marqué l’histoire européenne. En longeant la rivière, du pont latin, jusqu’à la banlieue et ses immeubles ravagés par les obus, c’est toute l’histoire du pays qui se déroule sous nos yeux.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Les Roses de Sarajevo - Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la BosnieDans toute la ville, que ce soit au centre ou en banlieue, vous verrez sans doute au sol les Roses de Sarajevo, ces taches rouges peintes creusées, en forme de fleur, marquant l’endroit où un obus avait creusé le sol et où les habitants ont versé de la résine rouge, en mémoire des événements. Les impacts des obus sur les immeubles ont la même forme. D’ailleurs, notre immeuble de résidence était marqué de manière similaire, même si à l’intérieur, notre appartement était tout ce qu’il y a de plus confortable. Certains immeubles sont éventrés et n’ont jamais été reconstruits, mais la plupart de la ville est reconstruite et moderne.

Je regrette vraiment de ne pas avoir pris le temps de participer à une visite guidée politique et historique de la ville. Il paraît que les Free Tours sont fabuleux. Si vous souhaitez approfondir votre visite, n’hésitez pas aussi à réserver une visite guidée thématique à Sarajevo.

 

 

Les Roses de Sarajevo - Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Se promener sur les hauteurs de Sarajevo

Encerclée par les montagnes, Sarajevo s’étend sur les hauteurs. Depuis le 16e étage de mon appartement, nous avions une vue imprenable sur toute la ville, les montagnes alentours et sur les orages d’été. Mais si vous êtes de passage, n’hésitez pas à prendre de la hauteur et notamment à vous rendre à Žuta tabija, la forteresse jaune, l’incontournable belvédère de la ville, où vous pourrez admirer la ville d’en haut, boire un verre et voir le coucher du soleil.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Tourisme de mémoire à Sarajevo

Suite au siège de Sarajevo, on ne peut pas nier qu’il y a énormément de choses à voir à Sarajevo en ce qui concerne le tourisme de mémoire. Statues commémoratives, les roses rouges, cimetières, tunnel, lieux de bombardements et d’histoires de guerre, musées, visites guidées… il est parfois compliqué de s’y retrouver.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

En nous rendant à la forteresse jaune, nous avons plusieurs fois traversé l’un des cimetières de guerre qui s’étendent dans tous les quartiers de la ville, les pierres tombales et monuments blancs se dressant en rangs serrés à flanc de collines, tristes souvenirs des dernières années. Sur chaque tombe, l’âge du défunt, 18 ans, 19 ans ou 20 ans, fait froid dans le dos. En partant vers le nord, en s’enfonçant dans les montagnes, les cimetières blancs s’étendent à perte de vue, comme si, de ce côté de la ville, il n’y avait plus de place que pour les défunts.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

J’ai visité l’un des musées de Sarajevo, le Musée des Crimes contre l’Humanité et du Génocide, qui évoque principalement le génocide de Srebrenica, mais aussi dans une moindre mesure, le Siège de Sarajevo. Je ne vous cacherai pas que c’est l’un des musées les plus durs que j’ai visité dans ma vie, mais c’est une visite qui est, selon moi, essentielle si vous en avez la force. Il relate de manière claire les faits que j’ai évoqués plus haut, la muséographie y est moderne et l’histoire s’étale sans pudeur, ne cachant pas certains faits révoltants sur l’ONU par exemple. Vous pouvez visiter le musée sur deux jours différents ou revenir plusieurs fois dans la même journée, si vous voulez couper la visite.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Tourisme olympique à Sarajevo

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Sarajevo a été ville hôte des Jeux Olympiques d’hiver en 1984. Vous pourrez parfois apercevoir le logo des JO dans la ville, comme un symbole d’espoir et d’une époque que la ville aimerait retrouver. On peut visiter plusieurs lieux des JO, voir l’ancienne patinoire de l’extérieur, se rendre sur la piste olympique de bobsleigh (accessible facilement en téléphérique), parcourir l’ancien village olympique et à l’extérieur de la ville, aller voir la piste de saut à ski.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Ce sont ces pistes de sauts à ski, les tremplins d’Igman que nous avons décidé d’aller visiter. Situées à 30km de la ville, c’était l’occasion d’aller faire un tour dans les montagnes avoisinant la ville, tout en faisant un peu d’Urbex. Malheureusement, la première fois que nous nous y sommes rendues, nous sommes tombés en panne, mais nous avons retenté le coup quelques semaines plus tard et nous sommes ravies d’avoir pu visiter ce site.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Cette zone a été le théâtre de combats violents durant la guerre en Bosnie-Herzégovine et les sites olympiques ont été partiellement détruits. C’est aussi un lieu de tourisme de mémoire très prisé des visiteurs d’Arabie Saoudite. Nous avons commencé par visiter un ancien hôtel olympique entièrement détruit et envahi par les herbes sauvages. Imaginer ce qui a pu s’y passer ne peut que faire froid dans le dos. Après cela, nous nous sommes rendues aux pistes de ski. Le podium est encore là et les tremplins aussi, même s’ils ont été partiellement détruits. Le site est impressionnant, autant pour les férus d’histoire que les fans de Jeux Olympiques. Il est possible de monter jusqu’en bas des tremplins avec les escaliers sur les côtés. Si vous avez accès à une voiture, n’hésitez pas à vous y rendre, c’est une visite très intéressante.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Les festivals de l’été à Sarajevo

Comme toute capitale européenne, les festivals sont nombreux en été. N’hésitez pas à vous renseigner sur le programme pour planifier votre visite. Nous avons ainsi eu la chance de voir un concert de musique hispano-tzigane lors de concerts gratuits organisés tout l’été au centre-ville, mais nous avons aussi participé au Festival du Film de Sarajevo, Sarajevo Film Festival. Si le festival n’est plus aussi réputé qu’auparavant, c’est un vrai bonheur que de voir des films en plein air ou dans les salles de Sarajevo à bas coût. Nous avons vu trois films, mais je crois qu’on y aurait bien passé tout notre temps! Il y avait aussi une expo photo très sympa à ce moment-là!

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Sortir de Sarajevo pour prendre un bol d’air frais

Il fait chaud l’été à Sarajevo, et même si la ville n’est pas particulièrement étouffante et qu’il y a de nombreux espaces verts et la rivière Miljacka, il est toujours agréable de sortir un peu de la ville et d’aller prendre l’air à la montagne.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Très accessible, notamment en tramway, vous pouvez vous rendre au parc Vrelo Bosne, un très joli parc à l’extérieur de la ville sur les berges de la rivière Bosna.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Sinon, nous avons randonné jusqu’à la cascade de Skakavac. D’une hauteur de 98m, elle est la plus haute cascade de Bosnie. Il faut se rendre au point de départ en voiture, mais notez que la pente est rude et que la fin de la route est plus un chemin de cailloux qu’une route. Nous avons garé notre voiture en bord de route, plutôt qu’au parking et avons fait une plus longue distance à pied, tout simplement parce que la route nous paraissait mauvaise et vu la crevaison racontée par un autre touriste, je pense que nous avons eu raison. La rando, principalement dans les bois est très agréable, la cascade impressionnante et les vues sur les montagnes alentours valent le détour.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la BosnieIl peut parfois être compliqué de randonner en Bosnie-Herzégovine sans guide, en raison des mines encore présentes dans de nombreuses régions, mais il n’y a aucun problème sur ce parcours, si vous suivez la route et le chemin.

Aller à la piscine à Sarajevo

Quand on est nomade, on fait parfois des activités assez improbables pour un touriste. C’est ainsi que nous avons été deux fois à la piscine. Une fois à la piscine olympique, qui était vraiment bondée, et une fois aux Thermes, les Terme Ilidza. Ce n’est rien de fou ou spécialement luxueux, mais c’est bien agréable pour s’amuser, se détendre et se rafraîchir par une chaude journée d’été.

Sortir, boire, manger ou siroter un café à Sarajevo

Sarajevo ne se visite pas, Sarajevo se vit. Et cela passe d’abord par faire comme les locaux, s’attabler à une terrasse, fumer une chicha, boire un café, papoter, refaire le monde, regarder les gens passer, manger et passer une journée à se détendre. S’il y a bien une chose étonnante en Bosnie, c’est à quel point la vie se passe en terrasse, tout du moins en été, et bien évidemment, l’alcool n’a généralement pas sa place sur les tables. On prend vite l’habitude de se poser pour siroter un délicieux café bosnien, accompagné de son loukoum, pour déguster un cevapcici, un burek, pour fumer la chicha, pour manger un gâteau ou pour occasionnellement boire une rakia.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Si la nourriture bosniaque n’est pas idéale pour les végétariens, nous avons tout de même fait de belles découvertes gastronomiques au cours de cet été à Sarajevo. Nous avons principalement cuisiné, surtout que les fruits et légumes que l’on pouvait acheter étaient absolument savoureux et peu chers, mais pâtes et pizzas étaient souvent à l’honneur pour les végétariennes comme nous dans les restaurants. Je ne pourrais malheureusement pas vous recommander le meilleur Cevpacici de Sarajevo, mais attention aux arnaques et aux prix élevés pour les touristes au centre-ville. Le mieux est de connaître une bonne adresse ou de manger en dehors du centre-ville si vous ne savez pas où aller.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Laissez-moi vous partager ici quelques-unes de mes adresses préférées à Sarajevo:

  • Pour de délicieux bureks au fromage, au épinards et aux pommes de terre, notre adresse préférée à Sarajevo est Buregdzinica bosna.
  • Nous avons aussi adoré savourer le trilece, un gâteau aux trois laits, qui conclut toujours parfaitement une soirée gourmande: Slatiscarna Cream Shop.
  • Pour de la nourriture bosniaque de qualité, dans un superbe restaurant, pour une jolie ambiance et une belle vue sur la ville, c’est au Kibe Mahala.
  • Pour un burger végétarien, c’est au Burger Bar.
  • Pour une ambiance pub tranquille sympa, c’est le Charlie Chaplin.
  • Pour un resto très sympa au centre-ville, avec de bonnes options végétariennes et des serveurs sympas, c’est chez Klopa.
  • Pour des cafés sympas et un peu plus modernes, pour bosser pour les nomades digitaux: Talks and Giggles (avec mention spéciale pour les pancakes), Manolo Café (et sa grande terrasse), Espresso Lab (pour du bon café) et Ministry of Ćejf (pour un café froid et une ambiance d’Australie).
  • Pour un bar sympa, où rencontrer des expats et voir des films sur écran géant (ou des matchs de la Coupe du Monde de Foot, comme c’était notre cas à l’été 2018), le Café Meeting Point.
  • Pour un café bosnien en terrasse dans une ambiance traditionnelle et sympa, rendez-vous au Morica Han, ancien caravansérail.
  • Pour une ambiance déjantée et cosy et de très bons cocktails, rendez-vous au Bar Zlatna Ribica. Si vous n’avez qu’une adresse à tester à Sarajevo, je vous conseille celle-ci!

Il y a de nombreuses adresses que je n’ai pas pris le temps de noter. N’hésitez pas à flâner et à vous arrêter au hasard de vos envies et à partager les bonnes adresses que vous découvrirez!

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Que visiter en Bosnie depuis Sarajevo?

Si comme Nastasya et moi, vous atterrissez en mode nomade digital à Sarajevo, peut-être aurez-vous envie de vous échapper le temps d’un week-end ou d’une semaine en-dehors de la ville pour découvrir la Bosnie et les pays environnants?!

Nous avons fait en sorte de prendre le temps de visiter un coin de la Bosnie tous les week-ends et je suis restée quelques semaines de plus pour prendre le temps d’explorer une partie des Balkans. Je vous recommande vraiment de prendre le temps d’explorer la Bosnie et les pays environnants. Les découvertes sont nombreuses et variées. Voici quelques-uns des escapades et voyages que nous avons fait dans la région et que vous pourrez aussi faire (j’ajouterai les liens vers les articles afférents lorsque je les aurai écrits):

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Informations pratiques pour visiter Sarajevo

Se rendre à Sarajevo

Il n’y a pas de vols directs entre la France et Sarajevo. J’ai personnellement fait escale à Vienne à chaque fois que j’ai dû prendre l’avion depuis et vers Sarajevo. Il y a une liaison directe entre Mulhouse et Tuzla, avec la compagnie low cost Wizz Air, mais il faudra ensuite faire le reste du trajet en bus ou en train (avec changement).

Depuis l’aéroport, je vous conseille de prendre les bus de ville ou la navette qui fait la liaison entre l’aéroport et le centre-ville, mais d’éviter les taxis, qui ne sont pas très fiables, surtout si vous ne parlez pas la langue.

Mon amie Nastasya a fait l’aller-retour depuis la France en voiture et cela se fait très bien, même si les routes bosniaques sont quelque peu intenses.

Pour ma part, j’ai quitté Sarajevo en prenant un bus pour Trebinje, depuis la gare d’Istocno dans le quartier de l’aéroport.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Se déplacer à Sarajevo

Des trams et des bus sillonnent la ville. Google Maps sera un très bon allié pour vous orienter dans la ville et sur les horaires. Il est possible de marcher en ville, même s’il vaut mieux éviter de le faire tard le soir dans certains quartiers. Nous avons pris le taxi une fois et malgré nos inquiétudes, nous ne nous sommes pas faites arnaquer… comme quoi!

Achetez vos tickets de tram aux kiosques par 5 pour les payer un peu moins cher, mais il est tout à fait possible de les acheter à l’unité au chauffeur. N’oubliez pas de les composter pour éviter les amendes!

Nous avons conduit une fois au centre-ville à l’heure de pointe et nous ne l’avons plus jamais fait. La conduite était plus que sportive et dangereuse…

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

La sécurité à Sarajevo

Même si on peut avoir une image quelque peu biaisée de Sarajevo et de la Bosnie-Herzégovine, il est tout à fait sécuritaire d’y voyager, seule ou à plusieurs. Je ne m’y suis jamais sentie pas en sécurité, bien au contraire. Il faut principalement faire attention sur la route, dans la montagne avec les mines et aux chiens, mais ce n’est pas vraiment le cas à Sarajevo. Vous pouvez y aller les yeux fermés, en voyage en solo ou non! Pour toutes les informations actualisées sur la Bosnie, c’est sur diplomatie.gouv.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Attention, la Bonsie-Herzégovine ne fait pas partie de l’Union Européenne. Pensez à la durée de votre séjour et à l’assurance voyage, car vous ne serez pas couvert par la carte européenne d’assurance maladie.

J’ai organisé mon voyage en Bosnie de manière indépendante. Toutefois, si vous préférez passer par une agence locale et prévoir avec eux un circuit sur mesure, je ne peux que vous conseiller Evaneos. Retrouvez des informations pratiques, des idées d’itinéraire ou faites une demande de devis gratuite chez Evaneos ici.

Où dormir à Sarajevo?

Nous avons loué un appartement sur Airbnb pour toute la durée de notre séjour (400€ par mois pour 2), mais il y a de nombreux logements à petit budget sur Booking, Agoda ou Hostelworld.

Quand aller à Sarajevo?

Je ne connais Sarajevo qu’en juillet et août. Sarajevo est une ville de montagne et il est évident que le climat est meilleur en été. Si c’était à refaire, j’y serai allée de mai à octobre, pour mieux connaître la ville, profiter du climat clément et y être également en-dehors des vacances scolaires.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Le budget nomade pour vivre à Sarajevo

Le coût de la vie à Sarajevo et en Bosnie-Herzégovine est raisonnable et un mois en mode nomade, en faisant attention, en cuisinant, mais aussi en faisant quelques escapades vous reviendra à 600€ environ, loyer compris. Il faut compter environ des prix moitié moins cher qu’en France pour la plupart des denrées, sorties et activités. Seule l’essence avait un coût similaire à la France.

Pensez à changer tous vos BAM avant de repartir, car vous ne pourrez que les changer en Croatie ou au Monténégro aux frontières, mais pas ailleurs en Europe.

Pour une carte SIM pour les touristes, c’est chez BH Telecom.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Quelques éléments en plus à prendre en compte en vivant à Sarajevo

Ville multiculturelle, il est important de ne pas blesser les habitants des différentes communautés que vous rencontrerez. Laissez vos amis et connaissances aborder le sujet de la guerre eux-mêmes, même s’il y a de fortes chances qu’ils ne manqueront pas de le faire rapidement. Il ne s’agit pas de votre histoire, alors soyez humble, hochez de la tête, soyez à l’écoute et faites preuve d’empathie, mais ne prenez pas parti devant eux ou ne donnez pas votre opinion contraire, le sujet étant encore bien trop sensible.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

Dans la langue parlée, dans les signes de main, dans les manières de saluer, il peut y avoir des symboles cachés, des insultes, des significations auxquelles vous n’auriez pas pensé. Ne soyez pas étonnés de certaines réactions, même si, comme vous êtes étrangers, vous recevrez un accueil bienveillant, même si vous faites des erreurs.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

N’hésitez pas à parler aux gens dans la rue, dans les marchés, dans les cafés, car vous rencontrerez certainement des gens qui auront envie de discuter. Vous remarquerez vite que vous rencontrez plus de gens plus âgés que de la vingtaine ou trentaine. Peu de personnes parlent anglais et j’ai plus souvent fait usage de mon allemand que de mon anglais. N’hésitez pas à apprendre quelques mots de la langue locale et même si le croate, le serbe et le bosniaque se ressemblent très fortement, il y a quelques variantes. N’oubliez pas Google Traduction qui vous sauvera dans bien des situations.

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie

La Bosnie-Herzégovine est un pays fabuleux, encore peu touristique, aux infrastructures peu développées, qui méritent pourtant qu’on le découvre. On ne vient pas en Bosnie pour une journée ou un week-end, on vient pour s’imprégner d’une culture, d’une histoire et d’un héritage fort et un tel pays mérite que l’on y passe plusieurs semaines ou mois. Alors Sarajevo en nomade digitale? Testé et approuvé! Cela a été l’une de mes plus belles destinations nomades et j’espère y retourner très bientôt! Sarajevo, I love you!

Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie Visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine: un été nomade à Sarajevo, un coup de coeur! Que faire et que visiter à Sarajevo? Le guide pratique complet pour découvrir Sarajevo et la Bosnie


Partage et épingle cet article sur Pinterest:

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog