Voter en voyage et en expatriation

Cette semaine, je vote deux fois. Dimanche, je vais voter comme des millions de français partout dans le monde pour le second tour des élections présidentielles françaises. Et jeudi, j’ai voté à Londres pour le maire de Londres, le Council et London Assembly. Deux pays, deux votes. Il était vraiment important pour moi de voter lors de ces deux élections. Mon pays d’adoption, pour influencer ce qui se passe dans ma ville et ma région, et mon pays d’origine, car je ne suis pas partie pour toujours et que ce qui s’y passe me concerne.

Alors amis voyageurs et expatriés, n’oubliez pas que vous pouvez voter où que vous soyez dans le monde et qu’il y a de nombreuses solutions adaptées à votre cas. Voter est un acte important et ce serait dommage d’oublier votre devoir de citoyen parce que vous êtes sur la route. Je n’ai pas été souvent en France lors des récentes élections, mais je n’ai pas raté une seule fois un vote. Et vous?

Voter par procuration

Que vous soyez en vacances, en voyage au long cours ou en expatriation temporaire, il s’agit de raisons valables pour pouvoir faire établir une procuration. Ainsi, quelqu’un pourra voter à votre place en votre absence et vous n’aurez pas à renoncer à votre voyage!

Quelles démarches faire?

La première chose à faire est de trouver quelqu’un inscrit sur les listes électorales dans la même commune que vous et qui accepte de voter pour vous.

Ensuite, rendez-vous au commissariat de police ou à la gendarmerie de votre lieu de résidence ou de travail avec une pièce d’identité valide. Vous devrez ensuite remplir un formulaire indiquant les informations sur la personne votant à votre place (nom, prénom et date et lieu de naissance).

Vous pouvez choisir de faire une procuration pour une période donnée, pour un tour ou les deux. La procuration sera ensuite envoyée à votre bureau de vote et votre mandataire pourra voter pour vous à la date dite.

Pensez à faire votre procuration aux moins deux semaines avant les élections!

Si vous êtes déjà en voyage et ne pouvez vous faire votre procuration en France, vous pourrez la faire dans un consulat ou une ambassade de France partout dans le monde entier. Renseignez-vous en avance sur les horaires d’ouverture (généralement restreintes) ou s’il y a besoin de prendre rendez-vous. J’ai testé à Copenhague et j’ai pu faire ma procuration très rapidement. Le seul problème est de pouvoir se déplacer à l’ambassade ou au consulat le plus proche pour faire la démarche.

Voter dans votre pays de résidence

ConsulatVous vivez à l’étranger de manière plus permanente? Le plus simple est alors de vous inscrire sur les listes consulaires de votre pays de résidence en contactant votre ambassade. A partir de là, on vous enverra un formulaire à remplir pour savoir à quels scrutins vous souhaitez participer. On vous enverra ensuite des lettres d’information pour savoir comment et où voter.

Pour les élections législatives, les Français de l’étranger inscrits sur les listes consulaires auront l’occasion de voter cette année par Internet. Pratique et offrant beaucoup plus de liberté, cette manière de voter est simple et révolutionnaire. Les votants disposent d’une semaine pour voter pour chaque tour. Je pourrais tester cette technique dans quelques semaines. Mon seul souci est la sécurisation du vote, mais tout semble bien organisé pour l’instant.

Les ressortissants européens et le vote

Elections angleterreEn tant que ressortissant européen, vous pouvez voter dans votre pays de résidence (membre de l’Union Européenne), même si vous n’en êtes pas ressortissant pour les élections municipales et européennes. Une bonne manière de vous intégrer et de participer activement à la vie quotidienne de votre pays d’adoption. Les démarches sont spécifiques à chaque pays, mais pour vous donner l’exemple de l’Angleterre, il m’a suffit de m’inscrire sur les listes de mon conseil municipal pour pouvoir voter! Renseignez-vous!

En tout cas, voter pour deux pays différents est une expérience assez étrange et différente. En Angleterre, les bureaux de votes sont dans des églises, il n’y a pas besoin de carte d’identité (cela n’est vraiment pas sécurisé), il n’y a pas de rideau cachant les isoloirs ou d’enveloppe protégeant le secret du vote… C’est également très intéressant pour prendre le pouls du pays côté politique. On peut dire que les français et anglais n’abordent pas la politique de la même manière. Je ne veux pas généraliser, mais dans mon entourage beaucoup d’anglais se désintéressent complètement de la politique ou n’ont même aucune idée  de comment ou quand voter! Beaucoup ne connaissent pas les partis et ce qu’ils représentent et votent pour une personnalité plus que pour des idées…

Si vous avez des questions, n’hésitez pas! Et vous, avez-vous pensé à faire votre procuration?

Lucie Aidart

Voyageuse et rêveuse, Lucie a vécu en Suède, au Canada, ainsi qu'à Londres pendant plus de trois ans. Elle vient de rentrer d'un tour du monde en solo de 15 mois sans itinéraire. Elle partage sa passion du voyage, de l'évasion, de l'aventure et de la culture, ses découvertes et ses rêves sur le blog Voyages et Vagabondages. Pour en savoir plus>>

13 thoughts on “Voter en voyage et en expatriation

  1. En effet, cette semaine j’ai pu voter pour le fait d’avoir à Bristol un maire élu par les résidents ou non.
    Et hier soir justement, je me demandais avec des amis si un ressortissant européen qui vivait en France pouvait voter aux municipales comme on vient de le faire en Angleterre… On pensait que non, mais d’après ton article la réponse serait positive. Tu confirmes?
    Merci et bon week-end!
    My Little Discoveries Article récent New York #4: les musées

    1. Je confirme, par contre les étrangers non-européens résidant en France n’y sont pas autorisés. C’est là que se situe le débat en France.

    1. Le fossé n’est pas que politique!!! Des petites différences mais qui témoigne en fait d’une grande différence culturelle! Merci!

  2. Cette année, pour la première fois, je n’ai pas voté. Je ne me sentais absolument pas concernée par ce scrutin. Je ne me reconnaissais absolument pas dans ce vote, les candidats, la décision à prendre…

    Ce choix m’a travaillé quelques temps, il était pour moi une évidence sans que je puisse définir précisément pourquoi. Et finalement, j’ai compris que c’était mon moyen de protester, de dire que qu’elle qu’en soit l’issue cette élection n’apporterait jamais ce que j’en attendais, que je ne me sentais pas du tout concernée. J’aurais pu voter blanc, mais c’était reconnaitre une légitimité à ce scrutin, ce qu’, encore une fois, au fond de moi je ne reconnais pas.
    Méloë Article récent BECKETT Bernard, Genesis

  3. La procuration est faite, je ne savais pas comment ça fonctionnait pour les élections européennes et municipales en Angleterre, donc merci! J’ai entendu dire que c’est assez différent la façon dont ils organisent les élections ici, je n’ai pas eu l’occasion de parler politique avec des anglais ici par contre…
    Lucie Article récent Singapour: une simple escale

    1. Mais de rien! Pas l’occasion peut-être parce que c’est dur de trouver quelqu’un de vraiment intéressé?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge