Nouvelle étape néo-zélandaise: Kaikoura

Les semaines s’écoulaient lentement en Nouvelle-Zélande, au fil de découvertes et beautés insoupçonnées. Je me demandais quelles surprises me réservaient encore l’Ile du Sud, convaincue que j’avais déjà vu des choses si splendides que j’aurais du mal à être encore envoûtée par un nouveau lieu, après Wanaka, Queenstown, Fox Glacier et tout le reste. Et pourtant, il faut croire que j’avais tort et que je ne m’attendais à ce que l’expérience de nager avec des dauphins sauvages soit si forte et intense.

Sur la plage de Kaikoura

Une brève nuit à Christchurch car les correspondances en bus ne fonctionnaient pas et je débarquais à Kaikoura, un nom aux consonances exotiques qui en ferait rêver plus d’un. Kaikoura est une petite ville de pêcheurs tranquille. Je tombais dans une auberge de jeunesse sympathique, à l’âme artistique. Je n’avais que quelques nuits pour me reposer avant d’entamer une nouvelle aventure. Le premier soir, accueillie par un magnifique coucher de soleil, je suis déjà charmée par le coin.

Coucher de soleil à Kaikoura

Nager avec des dauphins sauvages en Nouvelle-Zélande

Le lendemain matin, tôt, je m’embarque donc dans une de mes aventures les plus folles, avec Dolphin Encounters : nager avec des dauphins sauvages. Ici pas de dauphins dressés, maltraités, enfermés, mais la possibilité de se retrouver avec des dauphins obscurs sauvages dans leur milieu naturel. Bien sûr, dans ce type d’activités rien n’est certain et le caractère sauvage des animaux rend l’aventure un peu plus dangereuse, attirante et excitante. Je n’en menais pas large en signant les formulaires de responsabilité, en écoutant les explications et en enfilant ma combinaison de plongée. Première combi de ma vie, premier snorkeling aussi, c’est une journée de premières !

Nager avec des dauphins sauvages en Nouvelle-Zélande

Nous sommes deux petits bateaux, un bon petit groupe sans être trop nombreux et nous embarquons à bord. Les bateaux se lancent à l’eau et nous partons à la recherche des dauphins. Et oui, pour nager avec des dauphins sauvages, il faut d’abord les trouver. Heureusement, les dauphins obscurs de Kaikoura ont leurs petites habitudes et nous les trouvons rapidement. Des dizaines de dauphins sauvages nous accueillent en sautant et en nageant à toute vitesse. Ils sont même peut-être 100, voire plus. Il est temps de sauter à l’eau, comme en plongée, en arrière, palmes au pied. Je ne sais même pas me servir du tuba, mais hop c’est parti ! Le choc de l’eau froide, rentrant dans les interstices de ma combi, est rude. Pourtant, je suis habituée au plongeon polaire, mais là, j’ai le souffle coupé. Je commence à paniquer, je n’arrive pas à respirer et m’apprête à lancer le signal de détresse, poing en l’air. Je me souviens enfin de ce que l’on nous a expliqué, que c’est tout à fait normal et qu’il faut inspirer profondément et respirer normalement. J’applique à la lettre les conseils, je me concentre sur ma respiration, je mets le tuba et je me jette à l’eau, métaphoriquement cette fois-ci, en plongeant la tête sous l’eau. J’ouvre grand les yeux de surprise. Les dauphins sont bien là et nagent à toute vitesse autour de nous. Ils nagent, ils filent, ils plongent, ils dansent, ils sautent, ils jouent. Les dauphins sont ravis de notre présence et veulent jouer. Pour ce faire, il faut les attirer de trois manières, faisant comme si nous étions des leurs : hurler, chanter ou faire des bruits à tue-tête, nager en rond ou plonger soudainement en profondeur. Je me contente de hurler et de tourner en rond.

Nager avec des dauphins sauvages en Nouvelle-Zélande

J’ai l’air maline, là, à m’époumoner seule dans un tuba, à me démener pour nager en rond et globalement à m’épuiser dans de l’eau glaciale. Les autres nageurs sont loin, je suis seule au monde avec des dizaines de dauphins qui s’approchent, jouent avec moi et repartent. Ils ne me touchent pas, ils m’évitent, mais sont si proches. C’est pour moi un moment extraordinaire et terrifiant à la fois. Je n’ai pas de clichés à vous montrer, je n’avais pas de GoPro, mais je crois que cela aurait été un truc en plus, compliqué à gérer. Le temps passe à une vitesse incroyable dans des moments si intenses et la « corne » sonne. Il est temps de remonter sur le bateau. Le courant m’a éloignée et je nage de toutes mes forces pour revenir. J’ai beaucoup de mal à retourner sur l’embarcation, je me hisse et savoure enfin un peu de chaleur et un thé. Ouf, que d’émotions, j’en tremble encore. Nous terminons cette magnifique excursion de snorkeling avec les dauphins par une promenade en bateau, avec les dauphins qui continuent à jouer avec nos bateaux, à surfer sur le courant formé par les moteurs et à sauter. Wahou, je n’avais jamais vu autant de dauphins en même temps, ni si actifs. Mon appareil photo crépite et je profite de la balade, plus tranquille, à la découverte des dauphins.

Nager avec des dauphins sauvages en Nouvelle-Zélande

Je vous laisse découvrir cette vidéo que j’ai faite avec des dauphins qui s’éclatent! 🙂

Nager avec des dauphins sauvages est selon moi l’une des aventures les plus folles que j’ai vécue, sans doute la plus terrifiante jusqu’à ce jour, mais l’une des plus exaltantes aussi. Je vous la recommande chaleureusement et je retenterai l’expérience, en espérant être moins stressée la prochaine fois. N’oubliez pas, ne faites pas l’expérience avec des dauphins domestiqués, ne vous prenez pas en photo avec des dauphins en parc aquatique, renseignez-vous toujours sur la manière dont les dauphins sont traités là où vous vous rendez. Si vous aimez les dauphins, traitez-les avec respect ; cet article vous éclairera d’ailleurs à ce sujet.

Nager avec des dauphins sauvages et obscurs en Nouvelle-Zélande

Quoi de mieux pour se remettre de ses émotions qu’une promenade nocturne sur la plage, pour voir les étoiles. Il fait un froid glacial, je ne sais pas prendre ce type de photos, mais je contemple, médusée les étoiles qui se donnent en spectacle devant moi. Les étoiles et la voie lactée, que je vois pour la première fois. Quelle vue sur l’immensité, quel sentiment d’infini et d’ignorance face à ce monde fascinant. Moi qui adore parcourir le monde, mon plus grand rêve serait de parcourir les étoiles et je me vois déjà, là-bas, au bout du bout, au-delà.

Randonner à Kaikoura

Randonnée à Kaikoura à la découverte des phoques et des plages

Je redescends sur terre le lendemain, en longeant la baie, à la découverte des phoques. La route est accessible en voiture et il y a du monde qui observe les phoques se prélassant sur la plage, les bébés jouant facétieusement et la vue sur la baie. La brume s’est levée et enveloppe les paysages d’un somptueux manteau. Je continue la promenade le long de la Kaikoura Peninsula Walkway, avec une randonnée en boucle (d’une durée de trois heures, 12 km, vous pouvez la faire en boucle ou faire un aller-retour de la durée et longueur que vous souhaitez) qui longe la côte, à la découverte de plages, de champs, de sublimes paysages, d’oiseaux de mer et des phoques. Entre ferme et plages, entre vaches et phoques, entre brume et soleil, c’est vraiment une randonnée qui en vaut la peine pour découvrir l’essence même de la Nouvelle-Zélande et elle est aussi très accessible. A la fin, des panneaux nous indiquaient de ne pas poursuivre, de faire demi-tour, mais après plus de deux heures de marche, si proche du but, nous avons pris le risque de passer. C’était un peu glissant, mais cela allait. Renseignez-vous bien avant de partir, surtout si vous venez à l’automne comme moi.

Randonnée à Kaikoura à la découverte des phoques et des plages Randonnée à Kaikoura à la découverte des phoques et des plages Randonnée à Kaikoura à la découverte des phoques et des plages

Kaikoura est un petit coin de paradis au bout du monde et j’espère revenir un jour, nager avec les dauphins sauvages, marcher sur les plages et découvrir plus cette région qui semble abriter bien des mystères.

Réservez votre hébergement à Kaikoura en Nouvelle-Zélande

Randonnée à Kaikoura à la découverte des phoques et des plages

Avez-vous envie de nager avec des dauphins sauvages ? Connaissez-vous le coin ?


Épingle cet article sur Pinterest:

Nager avec des dauphins sauvages en Nouvelle-Zélande à Kaikoura: réaliser un rêve par Voyages et Vagabondages

Je tiens remercier Dolphin Encounter pour la réduction offerte. Cependant, toutes opinions et photographies me sont propres.

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog