Visiter Cambridge

Si j’avais étudié à Cambridge, je serais peut-être devenue punteuse professionnelle. Enfin, connaissant mon adresse probablement pas.

Si j’avais étudié à Cambridge, j’aurais habité dans une chambre d’étudiante minuscule, mais meublée à la mode XVIIe.

Si j’avais étudié à Cambridge, j’aurais portée une tenue étrange pour passer mes examens et pour ma remise de diplôme.

Si j’avais étudié à Cambridge, ça aurait été quand même classe sur mon CV.

Si j’avais étudié à Cambridge, ma carrière, mon niveau d’anglais et mes relations auraient été tout autre. Mon endettement aussi d’ailleurs!

Si j’avais étudié à Cambridge, j’aurai sans doute été inspirée tous les jours par la magnificence qui m’entourait pour écrire des poèmes et autres odes… Ou bien je me serai lamentée tous les jours sur le Pont des soupirs, de ne rien comprendre au cours de philosophie et autres réjouissances.

Trinity College vu des Backs

Trinity College vu des Backs

Donc non, je ne suis pas Cambridgienne (j’aurais préféré Oxford ou Harvard de toute façon!), mais j’ai profité de la proximité de la ville et des promotions de bus pour passer une journée à la campagne. Parce que oui, quand on vient de Londres et que l’on va dans une petite ville de 111 000 habitants, où vous rencontrez des vaches au centre-ville, c’est ce que j’appelle la campagne.

Cambridge est une adorable petite ville qui respire le calme et la sérénité. L’endroit parfait pour tous les cerveaux bouillonnants qui y sont formés. Nombreux parcs et canaux, rues piétonnes au centre-ville, boutiques et restaurants chics, bâtiments chargés d’histoire, marchés de nourriture et d’artisanat, églises magistrales… Cambridge est une ville cossue qui semble surtout vivre de ses étudiants et de tourisme. A peine entrez-vous au centre-ville et levez-vous le nez en l’air pour observer un bâtiment qu’une troupe de jeunes se jette sur vous pour vous proposer une promenade en barque. Et même si vous l’avez déjà faite cette fichue balade, on vous la proposera encore et encore tout au long de la journée. Ce n’est franchement pas très agréable et pour l’éviter il faudrait ranger appareil-photo, cartes et guides et surtout ne pas lever le nez en l’air…

Dans une allée de Saint John's College

Dans une allée de Saint John’s College

L’attrait principal de cette ville est bien sûr les différents collèges composant l’Université de Cambridge, établie au XIIIe siècle. Les bâtiments sont tous plus majestueux les uns que les autres et se visitent librement ou pour quelques livres. Si vous voulez par contre observer les étudiants dans leur habitat naturel, il faudra vous faire tout petit et vous éloigner en toute illégalité de l' »itinéraire visiteurs »! Saint John’s College vaut particulièrement le détour pour sa taille, son parc, sa chapelle et parce qu’il abrite le fameux Pont des soupirs, une copie du pont vénitien. Après avoir visiter tous les collèges que vous souhaitez, rendez-vous dans les Backs, les parcs à l’arrière des collèges pour avoir une autre vue sur les bâtiments.

Punting et pont des Soupirs

Punting et pont des Soupirs

Pour les moins courageux, vous pouvez engagez un punter, qui vous servira de guide et vous racontera quelques  anecdotes croustillantes, notamment sur la famille royale. Ces balades durent entre 45 minutes et 1h et vous permettent de voir les collèges, de profiter de la rivière Cam et pourquoi pas de vous offrir un tête à tête romantique avec votre dulcinée!

Je vous conseillerai enfin d’éviter le Jardin Botanique Nénuphars au jardin botanique(malgré les conseils avisés du Routard), à moins que vous souhaitiez payer £4 pour voir des fleurs défraîchies et pour avoir le droit de vous balader dans un parc amélioré. Pour les amoureux d’histoire et les fans d’Universités, Cambridge vaut vraiment le détour, pour une journée au calme loin de Londres. N’hésitez pas à finir votre journée dans un pub local ou à prendre le soleil dans un parc en observant quelques étudiants jouer au Frisbee ou au cricket!

Le petit conseil en plus: Ne faites pas comme moi, n’y allez pas en période d’examens (généralement entre fin avril et fin juin), vous trouveriez alors porte close dans nombreux collèges et ne pourriez pas tout visiter… Il ne me reste plus qu’à y retourner…

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog