Tokyo, Tokyo…. C’est, après Londres, la ville que je connais le mieux au monde. Plus que Paris, plus que Rennes, plus que Buenos Aires, plus que Montréal, plus que Sarajevo, des villes où j’ai pourtant aussi vécu. Mais j’ai vécu 5 mois à Tokyo et j’y suis allée trois fois en dehors de cela, en touriste ou en simple escale à Tokyo. J’ai surtout vécu dans de nombreux quartiers de la ville, allant de housesitting en housesitting, j’y ai été plein de personnes différentes et j’y ai fait plein d’activités et d’expériences. Tokyo, c’est une ville que j’aime et que je déteste à la fois. Tokyo, ce sont des contrastes et des émotions contrastées à la pelle. Et pourtant, j’ai peu écrit sur la ville. Elle est si familière, que je ne saurais trop quoi en dire. Elle est si étrangère, que j’aurai peur de ne pas savoir la raconter. Un jour peut-être m’attellerais-je à cette tâche que d’écrire Tokyo, raconter mon Tokyo, cette ville qui m’enchante et me laisse de marbre tout à la fois.

Takeshita Street à Harajuku à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

Il y a un an, je vous racontais cette escale à Tokyo qui m’avait réconciliée avec la capitale japonaise. Cette année, lors d’une collaboration avec la ville de Tokyo et avec la préfecture de Toyama, j’ai eu l’occasion de revenir une nouvelle fois à Tokyo et d’y rester un peu plus de 24h. J’y ai passé en fait trois nuits, en transit entre la France, Toyama et les Alpes Japonaises, mais si l’on ne compte que les temps de visite, je suis restée à peine plus de 24h. Alors, j’aimerais vous raconter cette escale à Tokyo, sous la forme d’un récit chronologique pour une fois, pour vous emmener à la découverte du Tokyo moderne cette fois-ci. C’est sans doute le Tokyo que j’aime le moins, et pourtant, dans le contraste, dans le ciment, dans la laideur, dans la modernité, se cache toujours au Japon quelque chose de touchant et de réconfortant. Lors de cette escale à Tokyo, j’ai l’impression d’avoir appris à me reconnecter avec ce Japon moderne que je connais si peu et peut-être que cela vous parlera à vous aussi, que vous soyez passionné du Japon moderne ou de ses traditions.

Takeshita Street à Harajuku à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

Il arrive parfois que l’on se retrouve en escale à Tokyo, en chemin vers la Polynésie, l’Australie ou la Nouvelle-Zélande. Il est très facile, depuis Haneda ou Narita, d’aller goûter au Japon, en se rendant dans un quartier ou un autre. Il est plus aisé de se rendre aux lieux connus depuis Haneda, mais soyez curieux, en fonction du temps que vous avez, car découvrir n’importe quel quartier de Tokyo peut être un voyage en lui-même. Le dépaysement est véritablement à chaque coin de rue à Tokyo. Peut-être trouverez-vous de l’inspiration dans cette escale à Tokyo, ou dans la précédente, mais je n’ai pas envie de vous proposer un itinéraire formaté, un modèle à reproduire à l’infini, qui que vous soyez. A vous de découvrir votre Tokyo, celui qui vous fait vibrer et qui vous enchante. En attendant, je vous propose un peu d’inspiration avec cet itinéraire de mon escale à Tokyo de 24h.

Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon

Mon vol Paris-Tokyo

Je n’aime pas trop les vols directs pour le Japon et je préfère faire escale pour me détendre les jambes, mais je sais que beaucoup préfèrent choisir un vol Paris-Tokyo direct pour arriver plus rapidement. Le temps de vol Paris-Tokyo de la France vers le Japon dure environ 12h… le temps de dormir, de regarder des films, de lire, de se préparer à son aventure japonaise et de méditer!

Vol Paris Tokyo avec ANA - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

Je ne fais qu’une petite sieste lors de ce vol, pour essayer de me caler rapidement au rythme local et éviter le décalage horaire. Il y a foule à Haneda, mais l’efficacité japonaise fait des miracles et je reçois mon 3e tampon japonais dans ce passeport. « Bienvenue au Japon », me dit l’agent en français, pour la première fois lors de mes séjours. Je connais l’aéroport par coeur et je prends le Monorail, pour me rendre à Tokyo. Je ne vais pas très loin cette fois-ci, et je regarde la banlieue de Tokyo et les zones portuaires défiler par la fenêtre. Il fait beau, il fait chaud en ce premier jour d’octobre, il fait humide. Cela sent encore l’été au Japon.

Je trouve rapidement mon hôtel à la station Hamamatsucho, près du fleuve Sumida et du Jardin Hama-Rikyu. Je fais le check-in, je me rafraîchis un peu et je sors profiter du coucher du soleil.

17h: coucher de soleil sur le fleuve Sumida

Je suis ravie de me trouver à l’Est de Tokyo et sur les berges du fleuve. Je suis particulièrement attachée à l’est de la ville, moins touristique et plus authentique, mais aussi à ce fleuve, près duquel j’ai habité et près duquel j’ai marché de longues heures, seule ou avec les chiens que je gardais. Au loin, j’aperçois même l’immeuble dans lequel j’ai vécu.

Coucher de soleil sur le fleuve Sumeda - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

J’explore les environs proches de l’hôtel, mais je vais surtout longer le fleuve, m’accouder à la balustrade et regarder la ville au rythme du fleuve. Le port marchand, le port des bateaux de croisières, Odaiba en face, l’île aux divertissements, la Tokyo Skytree au loin, la Tokyo Tower derrière, les ponts modernes, et les résidences qui s’alignent le long du fleuve. La lumière est chaude et dorée et les flashbacks de ma vie au Japon miroitent dans les rayons du soleil et les reflets du fleuve. La promenade est bétonnée et n’offre pas un véritable espace naturel, comme souvent les parcs et jardins de Tokyo, mais le fleuve est là, pour rappeler la force de la nature.

Coucher de soleil sur le fleuve Sumeda - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

Je contemple encore un peu la jolie lumière et je quitte enfin mon poste. Je serais bien restée à marcher encore longtemps, mais je dois travailler toute la semaine et la fatigue se fait sentir. Un repas made in konbini, un passage à l’ofuro de l’hôtel pour me détendre et je m’endors sereinement. 

Au matin, le ciel est bleu et la journée s’annonce belle et chaude. C’est parfait pour explorer la ville et la photographier sous son meilleur jour!

9h30: panorama sur Tokyo et réalité virtuelle à Ikebukuro!

Ikebukuro est un quartier très sympa à explorer, mais je conseillerai plutôt d’y aller en fin de journée. J’étais accompagnée de mes guides, et je n’ai donc pas pu choisir l’organisation de la journée. C’est un quartier avec de nombreuses boutiques indépendantes d’anime et de mangas et son parc est très connu des amateurs et amatrices de Cosplay.

Vue depuis le Sky Circus Sunshine 60 à Ikebukuro - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

Nous nous rendons au centre-commercial Sunshine City et nous dirigeons directement au 60e étage, pour aller à l’observatoire du Sky Circus Sunshine 60. Il s’agit à la base d’une plateforme d’observation sur la ville, située à 251m de hauteur, mais c’est aujourd’hui un parc à thème, avec des attractions de réalité virtuelle, d’illusions d’options et à sensations fortes.

Vue depuis le Sky Circus Sunshine 60 à Ikebukuro - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

Pour être honnête, j’aime les sensations fortes, mais il y a bien longtemps que les parcs d’attraction ne me font plus ressentir grand chose, ayant un peu trop goûté aux sports d’adrénaline, d’autant plus si cela est en réalité virtuelle. Toutefois, cela peut être amusant de venir en famille ou entre amis, pour les illusions d’optique ou expérimenter la réalité virtuelle et avoir une vision (parfois effrayante), de ce que seront l’adrénaline, le jeu et la vie du futur.

J’ai bien évidemment préféré admirer la vue sur la ville toujours aussi fascinante. Malheureusement, par cette belle matinée ensoleillée, la pollution stagnait en bas de la ville et la vue n’était pas incroyable. Toutefois, je ne connaissais pas ce point de vue et au coucher du soleil, à cette période, c’est apparemment un superbe endroit pour voir le Mont Fuji.

Vue depuis le Sky Circus Sunshine 60 à Ikebukuro - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

Après les illusions d’optique, j’ai testé trois jeux de réalité virtuelle. Le premier très gentillet était sur une balançoire à voler au-dessus du quartier. Un second dans un canon, un peu plus à sensations, à la découverte de la ville de Tokyo dans le futur et un troisième, en mode jeu vidéo, qui était un peu plus amusant car vraiment dans l’action! Et oui, j’ai eu peur de m’avancer sur une passerelle au-dessus du vide, comme si c’était réel…

Vue depuis le Sky Circus Sunshine 60 à Ikebukuro - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

12h: des sushis avec vue!

Nous descendons d’un étage, pour aller au restaurant. Nous savourons de délicieux sushis. J’avais oublié le goût des véritables sushis au Japon. La vue depuis le restaurant (Ginza Fukusuke) est tout aussi belle qu’un étage au-dessus. Une très bonne adresse pour savourer sushis et jolie vue simultanément!

Restaurant de sushis à Ikebukuro - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

Restaurant de sushis à Ikebukuro - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

14h : Akihabara, la « ville électrique »

Déjà, lors de mon escale à Tokyo précédente, mes guides m’avaient amenée à Akihabara. Akihabara n’a jamais été l’un de mes quartiers préférées, n’étant pas vraiment bercée par la culture manga. La dernière fois, j’avais pu découvrir le côté traditionnel à proximité du quartier, mais aussi des petites adresses historiques, design et foodie, pour une vision plus contrastée de Akihabara. C’est bien la preuve que chaque quartier a beaucoup à offrir à Tokyo si l’on est curieux, si l’on est bien conseillé et si l’on ouvre grand les yeux. Je vous laisse retourner lire mon article précédent (voir lien ci-dessus) pour mes découvertes de l’année dernière à Akihabara.

La quartier d'Akihabara à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

Cette année, j’étais en compagnie d’une excellente guide, Junko, qui m’a vraiment faite découvrir Akihabara en profondeur, au-delà des magasins d’électronique, des maid cafés, des centre de jeux et des magasins de mangas. Nous n’avions pas forcément beaucoup de temps, mais elle a su s’adapter à nos demandes et nous montrer des côtés que nous ne connaissions pas forcément d’Akihabara. Cela peut être une bonne idée de prendre une guide pour une journée ou une demie-journée pour comprendre un quartier en profondeur et découvrir de bonnes adresses.

Chabara dans le quartier d'Akihabara à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

Direction Chabara d’abord, comme lors de ma dernière escale à Tokyo, pour découvrir les différents produits et saveurs des régions du Japon. Comme toujours, je suis attirée, par les régions du Sud du Japon, notamment Okinawa, pour leurs saveurs exotiques. On en profite pour savourer un café au petit café de la boutique, Yanaka Coffee, du nom d’un de mes quartiers préférés à Tokyo.

Chabara dans le quartier d'Akihabara à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

Nous nous rendons ensuite dans différentes boutiques connues d’Akihabara, avant d’aller au dernier étage du magasin très connu Bic Camera, pour découvrir les produis merchandising pour les JO de Tokyo 2020 et les mascottes. J’avoue ne pas être trop fan du concept du bleu et du rose en couleurs principales, mais les mascottes sont mignonnes.

Les mascottes de JO Tokyo 2020 à Akihabara à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

Ensuite, nous allons au Radio Center d’Akihabara, un lieu véritablement iconique que je ne connaissais absolument pas et que j’ai adoré. Ce lieu prend ses origines en 1949, bien avant le développement de la culture Otaku. C’était déjà un paradis de l’électronique. Encore aujourd’hui, c’est l’endroit parfait pour trouver des objets électroniques très spécifiques ou faire un voyage dans le temps. Sur plusieurs étages, sous forme de tunnels, avec des petites boutiques individuelles à l’image des marchés d’Amérique du Sud, ce labyrinthe est un véritable bijou, pour remonter aux origines de la ville électrique. De la connectique, des résistances, des LED, des magnétoscopes, des vieux appareils photos et toutes les plus petites pièces électroniques imaginables sont à l’étalage. Même si vous ne cherchez rien, si vous aimez l’histoire, la nostalgie ou les formes et schémas répétitifs et la photographie, vous risquez de vous y plaire tout autant que moi! Construit sous les rails, l’entrée est plutôt petite, alors il serait facile de la rater, mais ouvrez l’oeil, rentrez et découvrez cet univers incroyable!

Radio Center à Akihabara à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée Radio Center à Akihabara à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

Radio Center à Akihabara à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée Radio Center à Akihabara à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

Nous sommes ensuite allés dans un magasins de statuettes d’anime pour conclure cette visite! J’ai découvert une autre vision de Akihabara ce jour-là et j’y retournerai avec plaisir, pour explorer le quartier un peu plus en profondeur, ce que je n’avais jamais encore pris le temps de faire!

Harry Potter à Akihabara à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

16h: Harajuku et Urahara

Harajuku est, un peu comme Akihabara, l’un de ces quartiers où je me suis rendue une ou deux fois quand je vivais à Tokyo, mais qui ne m’avait jamais vraiment parlé, car ce n’est pas ma culture, que c’est un peu jeune et que c’est un peu trop un paradis de la consommation pour moi. Une fois encore, avec une bonne guide et en allant au-delà de ce que l’on peut voir au premier abord, j’avais tort. Un grand merci encore une fois à ma guide Junko, qui m’a vraiment ouvert les yeux sur ces deux quartiers ce jour-là!

Takeshita Street à Harajuku à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée Takeshita Street à Harajuku à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

A 16h, Takeshita Street, la rue principale est en pleine effervescence, et il y a du monde. Les jeunes collégiens et lycéens japonais sortis de cours, les touristes et les curieux se promènent et font du lèche-vitrine. Pour moi, c’est un peu trop, mais je souris devant le fameux magasin de barbe-à-papa arc-en-ciel, les maquettes de crêpes et la boutique où Lady Gaga vient se fournir en costumes.

Takeshita Street à Harajuku à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée Takeshita Street à Harajuku à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée Takeshita Street à Harajuku à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée Takeshita Street à Harajuku à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

Nous passons rapidement, pour aller nous promener dans le quartier derrière Harjuku, Urahara. Le quartier est plus calme et se tourne plutôt vers des clients branchés entre vingt et trente ans. C’est à la fois un quartier résidentiel et un quartier un peu hipster, anciennement quartier des coiffeurs. J’y avais déjà mangé il y a quelques années, sur la suggestion et en compagnie d’Aala, dans un restaurant spécialisé dans l’avocat, Madosh Café… c’est délicieux et pas que pour les végés!

Madosh Café à Urahara à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée Urahara à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

J’ai adoré me promener dans ce quartier, en photographiant et observant les différentes boutiques, enseignes et vitrines. N’hésitez pas à aller y faire un tour.

Urahara à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée Urahara à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée Urahara à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée Urahara à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée Urahara à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée Urahara à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée Nous nous sommes arrêtés pour prendre un café, mais aussi pour admirer les oeuvres à la galerie Design Festa, une galerie sur plusieurs étages, qui comprend des espaces pour exposer et vendre ses oeuvres, du street art sur les murs, un café et un restaurant. C’est vraiment un super endroit et j’y ai vu de magnifiques oeuvres modernes! A ne pas manquer si vous passer dans le coin.

Design Festa Gallery à Urahara à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée Design Festa Gallery à Urahara à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée Design Festa Gallery à Urahara à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée Design Festa Gallery à Urahara à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée Design Festa Gallery à Urahara à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée Design Festa Gallery à Urahara à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

18h: la nuit tombe sur Cat Street

La nuit tombe et nous remontons Cat Street vers Shibuya. Les boutiques sont un peu plus modernes et conventionnelles, un peu moins indépendantes et un peu plus généralistes, mais c’est une rue agréable, surtout en fin de journée, où l’on aperçoit un peu de verdure et de vie locale dans les résidences alentours.

Cat street à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée Cat street à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée Cat street à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée Cat street à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée Cat street à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

C’est l’heure de rentrer du bureau, c’est l’heure du happy hour et la rue s’anime peu à peu. Une petite maison traditionnelle, recouverte de verdure, coincée entre deux immeubles attire mon regard. Des vendeurs ambulants de patate douce et de vêtements se sont posés dans la rue. La vie nocturne prend de plus en plus sa place… nous arrivons à Shibuya.

Cat street à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

19h: dîner de tempuras dans un Izakaya

Nous arrivons devant une façade grise qui ne paye pas de mine. Tout est écrit en japonais. Comme souvent à Tokyo, surtout si l’on ne parle pas la langue, on ne se retrouve pas dans ce type de restaurant par hasard. Pourtant, ce sont souvent les meilleures adresses.

Un court rideau blanc ouvre sur un escalier raide et étroit. En haut, l’ambiance est chaleureuse. L’espace de l’izakaya (Shibuya Tempura Bar Kakureya Shibuten) est petit, mais l’on s’y sent tout de suite bien. Le chef est déjà en cuisine et nous prépare notre menu de tempuras. On se régale de plats de tempura et de soba. Je goûte tout et à la fin de soirée, je suis repue! Après les sushis et les sashimis, les tempuras sont sans aucun doute l’une de mes nourritures préférées au Japon.

Restaurant de tempura à Shibuya à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée Restaurant de tempura à Shibuya à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

21h: le mythique carrefour de Shibuya, dernière étape de cette escale à Tokyo

Nous ne pouvions pas être si prêts de Shibuya sans aller rendre visite au mythique carrefour de Shibuya, le plus grand carrefour du monde.

Je connais un peu mieux ce quartier, que j’aime beaucoup, malgré la foule. J’y ai pris des cours de japonais pendant 15 jours dans une école et j’y ai pas mal expérimenté la vie nocturne. La statue du chien Hachiko est toujours un point de rencontre populaire.

Carrefour de Shibuya à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

Le carrefour de Shibuya est sans doute l’un des lieux de Tokyo qui fait vivre le plus l’imaginaire des voyageurs et des rêveurs de Japon. Quand on y réfléchit deux secondes, c’est quelque peu absurde, car il s’agit tout simplement d’un carrefour et d’un passage piéton, mais pour m’être amusée à le traverser de nombreuses fois, il y a quelque chose de véritablement magique à croiser ainsi sans se toucher, en se frôlant, des centaines et des milliers d’individus et de vies, qui s’activent pour partir vers d’autres horizons. Le paradis pour ceux qui ont un peu (beaucoup) d’imagination…

La circulation des voitures est arrêtée à ce carrefour pendant presque une minute pour laisser les piétons traverser dans tous les sens, et c’est un peu une marée humaine qui se lance sur le passage piéton à chaque fois! Un must à voir si vous êtes de passage à Tokyo.

Carrefour de Shibuya à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

Ce jour-là, à cette heure-ci, il n’y a pas tant de monde que cela, et il y a surtout beaucoup de touristes qui s’arrêtent en plein milieu pour prendre des photos, mais je ne peux m’empêcher de traverser trois fois… A l’époque, où je vivais à Tokyo, tout le monde se rendait en haut au Starbucks pour aller voir la vue sur le carrefour de Shibuya. Aujourd’hui, un nouvel espace d’observation, Mag’s Park, a ouvert en haut du bâtiment Magnet et pour 300 yens seulement, vous aurez une jolie vue sur le carrefour et tout le loisir de photographier. Il n’y avait pas grand monde quand je m’y suis rendue.

En novembre, ouvre le nouvel observatoire, Shibuya Scramble Square qui devrait donner une vue hallucinante sur le carrefour. Vous me raconterez?!

Carrefour de Shibuya à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

J’étais bien trop fatiguée pour continuer la soirée à Tokyo, surtout que je partais à 5h30 le lendemain matin pour Toyama, mais je terminais ma soirée avec un bon bain chaud à l’ofuro de l’hôtel.

Quelques jours plus tard, j’étais de retour à Tokyo pour une nuit et je dormais cette fois-ci près de la station Tokyo, avant de reprendre l’avion le lendemain matin. Trop fatiguée pour sortir à nouveau, je marchais un peu dans le quartier pour aller chercher à manger et savourer les derniers instants de l’automne chaud japonais, à la nuit tombée. Je ne sais pas quand je reviendrai et si je reviendrais (pour les JO peut-être?), mais comme toujours je savourais ces instants au présent, comme si c’était les derniers. La meilleure manière de vivre un voyage!

Où dormir en escale à Tokyo?

J’ai déjà écrit un guide complet sur Où dormir à Tokyo et tous mes conseils d’hébergements et d’hôtels à Tokyo y compris près des aéroports. Vous pouvez le retrouver par ici: Guide ultime pour savoir où dormir à Tokyo.

Toutefois, si vous venez en escale à Tokyo et que vous avez 24h devant vous, je vous conseille de choisir de dormir dans l’un des quartiers que vous avez prévu d’explorer et surtout, sur une ligne de métro facilement accessible pour l’aéroport.

Vous pouvez retrouver ma suggestion pour Où dormir dans le quartier de Roppongi? en bas de mon article escale à Tokyo précédent.

Où dormir sur la ligne du Monorail pour Haneda?

Si vous avez peu de temps et que vous ne souhaitez pas trop passer de temps dans les transports pour l’aéroport, l’hôtel où j’ai dormi à Hamamatsucho, Bayside Hotel Azur Takeshiba, était très bien placé pour avoir accès à l’aéroport. Je ne dirai pas par contre que c’est la meilleure localisation pour ce qui est du quartier, car ce n’est pas vraiment au coeur de l’action ou de quoi que ce soit, et qu’il faut marcher un peu pour sortir du quartier des bureaux.

Hôtel à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

Il était très confortable et très agréable et les chambres en hauteur doivent avoir une superbe vue. Pour ma part, j’avais vu sur le Monorail, ce qui en soit a beaucoup de charme pour les amateurs de train et d’imaginaire. Je n’aurai pas été contre passer du temps à la fenêtre, un thé à la main, à regarder le Monorail passer sans cesse.

Vue sur le Monorail depuis mon hôtel à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

L’ofuro situé au dernier étage est très agréable, mais il n’y a pas de vue spécifique. La localisation près du fleuve est agréable pour une petite promenade du soir.

Pour réserver cet hôtel, c’est sur Booking ou Agoda.

Pour découvrir mes autres bonnes adresses à Tokyo pour tous les budgets, c’est par ici.

Où dormir près de la Tokyo station?

Si vous arrivez à Tokyo station et que vous en repartez en Shinkansen, pour différentes destinations au Japon, comme c’était mon cas, cet hôtel est très bien placé, à deux pas de la station. C’est aussi vraiment le coeur de la ville et un bon endroit pour explorer toute la ville. Quant au soir, c’est un quartier sympa qui bouge bien et le fleuve est à environ une demie-heure à pied.

Hôtel à Tokyo - Escale à Tokyo: 24h dans la capitale du Japon - Tokyo en 24h - Récit et itinéraire pour visiter Tokyo en une journée

C’est un hôtel de chaîne basique (Keio Presso Inn Tokyo Station Yaesu), mais confortable, qui est une excellente option pour être bien placé et avoir un bon confort dans une chambre privée! Je recommande cette adresse!

Pour réserver cet hôtel, c’est sur Booking ou Agoda.

Pour découvrir mes autres bonnes adresses à Tokyo pour tous les budgets, c’est par ici.

Informations pratiques pour une escale à Tokyo de 24h

Aller au Japon

C’était la seconde fois que je me rendais au Japon avec vol direct Paris-Tokyo avec la compagnie All Nippon Airways. Je n’aime pas trop les vols direct, que je trouve trop longs, mais sur le dreamliner avec ANA, il y a quand même beaucoup d’espace pour les jambes, la nourriture est bonne, les hôtesses sont souriantes et il y a beaucoup de films à voir. Le temps passe donc un peu plus vite!

N’oubliez pas de jeter un oeil à l’offre spéciale ANA Experience Japan Fare, qui vous permet de bénéficier de vols domestiques au Japon à prix réduit si vous bénéficiez d’un vol aller-retour vers le Japon avec n’importe quelle compagnie. Cela peut être un bon plan pour visiter facilement et pour pas cher les préfectures les plus lointaines du Japon depuis Tokyo.

Pour trouver le vol le moins cher pour le Japon, je vous conseille d’utiliser Skyscanner. Dans mon guide complet sur Comment trouver un billet d’avion pas cher, j’explique en détails ma méthodologie sur comment trouver un billet d’avion pas cher pour le Japon.

Les transports en commun de l’aéroport d’Haneda à Hamamatsucho et à Tokyo Station

L’aéroport d’Haneda est le plus près de Tokyo et le plus pratique si vous ne venez que pour une courte période ou si vous souhaitez prendre des vols domestiques vers le reste du Japon. Utilisez Hyperdia et Google Maps pour planifier votre voyage, ce dernier vous indiquant la durée de trajet, mais aussi le prix que cela va coûter.

L’option la plus rapide, mais la plus coûteuse (490 yens) est de prendre le Monorail jusqu’à Hamamatsucho, puis la ligne de métro nécessaire. Même s’il faut changer de station, tout est bien indiqué et il y a maintenant du personnel à chaque station pour vous aider.

Si vous ne venez qu’en escale et que vous ne prenez pas beaucoup le métro, prenez des tickets à l’unité, mais le mieux est d’acheter une carte Pasmo, Icoca ou Suica et de la recharger pour ne pas avoir à faire la queue et acheter systématiquement des tickets, en essayant de comprendre le système de prix. Ces cartes sont valables dans quasiment tout le Japon et vous permettent même d’utiliser parfois des bus. Elles sont remboursables à votre départ et réutilisables pour votre prochain voyage au Japon.

Que faire et que visiter au Japon?

Après trois voyages au Japon, l’un d’un mois en tour du monde, l’un de dix mois en PVT, deux d’une semaine en touriste et un de deux semaines en touriste également, c’est aujourd’hui l’un des pays que je connais le mieux. Retrouvez tous mes articles sur le Japon par ici.

Bonne escale à Tokyo! N’hésitez pas à venir me raconter vos histoires d’escale dans la capitale japonaise et ce que vous avez penser de la ville en la visitant en une si courte journée! N’hésitez pas à me dire si vous avez aimé son côté moderne ou traditionnel et si vous avez testé l’une des adresses ou l’un des lieux que je recommande. Je serai ravie d’avoir votre avis!

J’ai été l’invitée de Tokyo Metropolitan Government pour ce voyage. Merci à Kazunari, Ophélie, mes guides, mes compagnons de voyage et toute l’équipe pour leur accueil chaleureux. Cependant, comme toujours, mes opinions et mes photos me sont propres.


Partage et épingle cet article sur Pinterest:

24h à Tokyo - Récit, photo et itinéraire d'une journée en escale à Tokyo, la capitale du Japon

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog