Carrousel du Louvres Un de mes passe-temps favoris de voyageuse et de citadine est d’observer les gens.Ne vous inquiétez pas, je ne suis pas une serial-killeuse. Je trouve juste que c’est reposant, amusant et tellement intéressant d’inventer des vies imaginaires à certaines des personnes croisées.

Assise seule à la terrasse d’un café, un bouquin ennuyeux me tombant des mains, je me laisse souvent distraire et observer la vie qui se passe autour de moi.

Assise sur un banc sur un quai de gare, attendant un train qui a déjà 40 minutes de retard, il n’y a parfois rien de mieux à faire que d’observer la vie trépidante d’une gare.

Lors de mon dernier voyage à Paris, j’ai trouvé un autre coin sympa, idéal pour pratiquer l’art du « people-watching » en toute tranquillité. Je venais d’arpenter le Louvre pendant quelques heures et le musée fermait ses portes. Traînant une valise derrière moi et la fatigue dans les jambes, je devais attendre pendant une heure ou deux qu’une amie termine sa journée de travail. J’ai donc décidé de m’assoir et de bouquiner tranquillement au chaud au Carrousel du Louvre. Mon livre a vite retrouvé le confort de la poche avant de ma valise, pendant que j’observais à loisir les passants, sans m’ennuyer une seconde.

Il y avait un photographe, qui est resté pendant plus d’une heure à prendre en photo la pyramide sous tous les angles. Il aidait aussi les touristes à prendre la photo idéale si besoin.

Les touristes sortant du Louvre défilent et d’aucuns ne peut s’empêcher de prendre la photo typique avec la pyramide. Il y a la pose sexy des jeunes filles se tenant à distance respectable, la pose familiale où la famille entière est étalée sur la pyramide en un amas confus, la pause amoureuse où le couple joint les mains sous la pyramide, la pause blague où le photographié pose le doigt en haut de la pyramide… tout un art.

Il y a là aussi les Parisiens, qui n’ont que faire de la beauté et de l’étrangeté de la pyramide et vaquent à leurs occupations dans ce lieu qui est aussi un centre commercial. Hop hop, un paquet de macarons Ladurée pour l’anniversaire de belle-maman; hop hop hop, le nouveau I-pad pour le fils qui a eu une bonne note… D’autres sont plus endimanchés et viennent, l’invitation en main, pour un vernissage spécial qui a lieu au Louvre ce soir-là.

Des groupes de touristes défilent, des gens se perdent et se retrouvent, des enfants pleurent et rient, les vigiles scrutent l’espace sans trop faire attention et moi je continue d’observer encore quelques instants. La pyramide soudain s’éclaire pour la nuit et le carrousel se vide peu à peu. Les magasins ferment et les gens se pressent pour rentrer chez eux. Il est temps, pour moi aussi de partir…

Et vous, vous adonnez-vous à l’art du « people-watching »? Quel est votre lieu favori pour cette activité?

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog