Voter à Londres

Voter Alors que le second tour bat son plein, j’avais envie de vous parler un peu de mon expérience de dimanche dernier : voter à l’étranger. Car, oui ce fut toute une expérience! Vous n’avez pas vu la queue de français devant le lycée français de Londres à la télé? Ben, oui, j’y étais.

Lorsque j’ai décroché un boulot stable à Londres, j’ai eu l' »excellente idée » de m’inscrire sur les listes électorales des français de l’étranger, afin de voter en vrai et d’arrêter d’embêter mon papa avec des procurations… Quelle riche idée, j’ai eu! Non seulement je me suis fait spammée tout le long de la campagne du premier tour par des emails de tous les candidats et je me suis bloquée un week-end férié à Londres (ben oui, le second tour tombe sur un des rares week-end de trois jours en Angleterre), mais je n’avais pas imaginé que je mettrais plusieurs heures pour voter.

Dimanche, 13h. Toute fringante à l’idée d’aller voter au lycée français de Londres (ben, oui, la classe quand même!), je profite d’une éclaircie (équipée toutefois de mon indispensable parapluie) pour me rendre à South Kensington. A peine sortie du métro, je reste bouche bée. Il est 13h30 et la queue fait le tour du lycée… Une longue attente en perspective. Râââ, ça va être juste, je dois aller faire la queue (oui, à croire que j’aime ça) à 15h30 à Hammersmith pour être dans le public d’une émission télévisée. Ce n’est pas grave, voter est important et je prends mon mal en patience. J’en profite pour observer ce qui se passe autour de moi. Surprennamment, les français présents sont civilisés et ne râlent pas trop. Tout le monde est sagement en rang d’oignons et reste calme.  On scrute le ciel avec avidité, espérant que le ciel ne nous tombe pas sur la tête, on papote avec les voisins, on profite de la vue du quartier de South Kensignton (ben oui le National History Museum est très beau), on regarde les passants, on fait une pause pain au chocolat ou crêpe dans une des boulangeries françaises du coin… Bref, je me croirais presque assise à la terrasse d’un café un dimanche après-midi à Paris à regarder les passants. Presque.

Les touristes en haut des bus nous lancent des regards amusés et prennent des photos, certains s’arrêtent pour nous demander ce que l’on fait. « French elections », je réponds. « Ah really? But you are all very patriotic then ». A croire que oui… on peut dire que ça met de l’animation dans le quartier et plus d’un ont vraiment dû se dire « Ils sont fous ces gaulois! » Un Français, un petit malin, passe dans les rangs pour vendre sa marchandise à la sauvette : « Bonbons, boissons fraîches! » crie-t-il… on se croirait à la plage maintenant!

J’observe en catimini les expats et cette queue est véritablement une petite France. Les bourgeois et leurs enfants endimanchés, les bobos, les djeuns stylés, les baba-cool… tout le monde est là. Et tout ce beau monde s’est mis sur son 31. Converses, sacs Eastpack, lunettes de soleil Prada, robes du dimanche, écharpes chics et autres accessoires… Ah les Français ont vraiment le sens du style! Moi, un dimanche, j’avoue que je suis moyennement motivée, surtout pour aller voter!

Une heure et demie plus tard, j’avais enfin accompli mon devoir (et j’ai été à l’heure pour la queue suivante pour l’émission). A la sortie, les gens sont plus énervés et crient au téléphone ou râlent entre eux. Chassez le naturel, il revient au galop. Un français est râleur avant tout. Certes, ce n’est pas normal que l’on fasse des heures de queue et qu’il n’y ait que deux bureaux de vote à Londres pour la « sixième ville française », mais deux heures de queue, cela n’a jamais tué personne.

Bref, toute une expérience qui change bien du bureau de vote de mon petit village d’origine. Suspense, suspense, combien d’heures de queue ferais-je au second tour? A suivre…

Lucie Aidart

Serial-expat, tour-du-mondiste et voyageuse en solo, Lucie a vécu en Suède, au Canada, ainsi qu'à Londres pendant plus de trois ans. Après un tour du monde en solo de 15 mois sans itinéraire, Lucie est maintenant nomade et parcourt les routes du monde en partageant sa passion du voyage, de l'évasion, de l'aventure et de la culture, ses découvertes et ses rêves sur le blog Voyages et Vagabondages. Pour en savoir plus>>

24 thoughts on “Voter à Londres

  1. Ah oui quand même… De mon côté, je pensais être inscrite sur les listes du Consulat (vu que j’en avais fait la demande) pour découvrir à une semaine des élections qu’on m’avait oublié… Pas bien dramatique non plus, j’ai pu faire mes procurations à temps et ma maman a pu voter pour moi… ce qui est parfait, puisque dimanche dernier, mon avion pour Madrid partait à 6h du matin… autant dire que le Consulat à Amsterdam n’ouvre pas si tôt :)

    J’espère quand même que ce sera un peu mieux organisé pour toi au second tour!
    Mili Article récent Ménage de printemps #2

    1. Ah oui quand même! Bien galère aussi! On verra au second tour! Du coup, c’est cool que tu aies pu profiter de ton voyage à Madrid au lieu d’aller faire la queue!

    1. Ta deuxième queue c’était pour quoi si ce n’est pas indiscret? Clair pour les élections législatives, je vote par internet!

  2. J’ai fait deux heures de queue à l’autre bureau de vote à Kentish Town. C’est une honte! Mais c’est à l’image de l’administration française malheureusement…
    C’était la 1ère fois que j’allais voter, je m’en rappellerai. Surtout qu’avec ce temps pourri (pluis soleil pluie soleil) j’ai attrapé un gros rhume à attendre dehors que j’ai traîné tout cette semaine.En tout cas pour le second tour j’irais tôt pour éviter la queue.
    Alex – Un Francais à Londres Article récent LA PHOTOGRAPHIE DU JEUDI

    1. Ah pareil à Knetish Town… Je ne sais pas si y aller tôt est une bonne idée. Tout le monde va avoir cette idée là! Je ne me suis pas encore décidée pour l’heure!

  3. Il paraît que le lycée français est très joli, c’est vrai? J’ai une procuration cette année vu que je ne savais pas où je serai, c’était plus pratique! Tu as eu de la chance avec le temps, j’image pas vraiment faire la queue pendant 2 heures sous la pluie londonienne!
    Lucie Article récent Wat Arun: le Temple de l’Aube

    1. Euh d’extérieur oui. De l’intérieur, c’est juste un lycée, quoique très grand. Par contre, le quartier est sympa et les allées de derrière avec les garages (pour les profs j’imagine) sont très jolies! Oui, j’ai eu de la chance niveau temps. Pas sûre que ce soit la même chose dimanche prochain. Tu es rentrée?

  4. Certes ça te prend plus de temps que la procuration pour ton père mais là tu es dans la vie d’une vraie expat’ 😀

    Tu sais ce qu’on donnait les résultats au niveau de Londres? Je suis un expat’ thaïlandais et je suis effarée des résultats à Bangkok alors si tu as l’info ça m’intéresse :)

    Dimanche prochain, c’est la tête dans le cul en ayant fait un concert la veille à une centaine de kilomètres et peut être en ayant dormi dans la voiture que j’irai voter. Je te laisse imaginer ma gueule dépeignée, la maquillage de la veille collé sur les yeux… La grande classe! ^^
    Nelfe Article récent "Les Mange-Rêve: Le miroir du rat" de Jean-Luc Le Pogam

    1. Ah oui, oui, je ne me plains pas vraiment de la queue! C’est une expérience comme une autre! Je n’ai plus les chiffres exacts, mais je crois bien que c’était Sarkoze en tête, comme les français de l’étranger en faits.
      Hahaha si tu es fatiguée dimanche prochain, essaye de ne pas te tromper de bulletin à mettre dans l’enveloppe si tu n’as pas les yeux en face des trous! 😉 Moi je ne sais pas à quelle heure je dois y aller pour avoir moins de queue. Ils ont ajouté deux bureaux de vote et rallonger d’une heure donc ça devrait être un peu mieux, mais à voir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge