Lucie devant les Nations UniesGenève et la Suisse n’ont jamais été en haut de ma Bucket List. Pourtant, cet étrange pays et ses habitants peuvent faire rêver. Montagnes, paysages sublimes, fromage, ski, chocolat et j’en passe… Si je me suis offert un week-end à Genève, c’était surtout pour rendre visite à une très bonne amie suisse, mais aussi prendre un peu le pouls du pays et revenir pour plus longtemps plus tard.

Novembre à Genève n’est peut-être pas la plus brillante idée que j’ai eu et le brouillard et le froid étaient bien présents lors de mon week-end. Tant pis, ce n’est pas le temps qui gâchera mon séjour! Je n’ai pas eu à préparé mon escapade et Sophie a été une guide hors-pair. Le samedi, nous avons commencé par aller dans le quartier des institutions mondiales, pour jeter d’abord un coup d’œil aux Nations Unies. Juste à côté, se trouve un assez grand jardin botanique, où nous avons eu la surprise de croiser flamants roses et cerfs.

Après cette petit ballade, nous nous sommes approchées du Lac Léman. Le Lac Léman, c’était un peu le clou duIls sont fous ces Suisses! voyage, ce dont on a toujours entendu parler et que l’on attend de voir avec impatience. Le Lac est immense. Cela donne envie de prendre un vélo et d’en faire le tour pour découvrir les environs. L’eau était transparente et vraiment propre, tout comme l’air était pur. Nous nous sommes baladées un petit moment au bord du lac, admirant l’air mystérieux qu’il avait pris avec le brouillard. Au centre ville, nous avons repérés quelques gens qui sautaient à l’eau, alors que l’eau devait être à à peine 10°C. Sophie m’expliqua alors qu’ils s’entraînent pour la Coupe de Noël qui a lieu en décembre. Un sacré défi que tout le monde peut relever, si le cœur vous en dit. J’avoue que l’eau donnait vraiment envie de sauter, mais je reviendrai l’été pour le faire. Ils sont fous ces Suisses! Et ils sont surtout déterminés et s’entraînent régulièrement. Cela m’étonnera aussi beaucoup de voir durant ce week-end tout le monde faire son footing dans la ville… Mais Sophie me glissa alors à l’oreille qu’ils s’entraînent tous pour la Course de l’Escalade qui aura aussi lieu en décembre… Bien sûr, je suis bête…

Après avoir mangé chinois aux Pâquis (le quartier « chaud » de Genève), nous longeons le Rhône, jusqu’à la jonction du Rhône et de l’Arve. Un point de vue intéressant sur un pont en hauteur permet de voir les deux couleurs différentes des  rivières et le Rhône dominant l’Arve et l' »avalant » complètement…

La Jonction

La Jonction

Nous ferons ensuite un tour au Cimetière des Rois, où sont enterrés les notables de Genève et vous pourrez trouver notamment les tombes de Calvin et de Luis Borgès. Sur une note différente, nous finirons notre journée au « quartier des Scthroumpfs ». Il s’agit vraiment d’un étrange quartier (Quartier des Grottes de son vrai nom) qui dénote vraiment avec l’architecture de Genève. Une curiosité qui vaut le détour. Toute proportion gardée, les immeubles font penser à Gaudi. Baladez-vous dans le quartier et repérez toutes les curiosités: bâtiments arrondis, sculptures étranges, escaliers en spirales, fenêtres multicolores, tags… on se croirait sur le décor d’un film! Pourtant il s’agit d’un quartier habité tout à fait normal. Nous finirons cette première journée par une bonne fondue Suisse chez Sophie. Je m’en lèche encore les babines…

Le lendemain, la ville est encore plus paisible que la veille. Nous faisons un tour à Carouge, un quartier aux habitations

Un crack, une petite douceur suisse

Un carack, une petite douceur suisse

colorées, qui regorge de petites boutiques, restaurants et cafés. Probablement un des quartiers les plus sympas de Genève. Nous croiserons peu de monde ce matin-là, en dehors de petits vieux matinaux et d’un groupe de supporters suisses (de hockey?) chantant à tue-tête… Nous allons ensuite dans la vieille ville, située en hauteur qui est très jolie, sans oublié de passer par le Parc des Bastions pour découvrir l’impressionnant Mur des Réformateurs et jouer une partie de dames géantes.

Ensuite, direction la cathédrale, qui est surtout intéressante pour son point de vue sur la ville. Escaladez quelques 400 marches et vous aurez une vue imprenable sur Genève, les montagnes alentours et le Lac Léman, le tout pour 4CHF. Le soleil a enfin fait une petite apparition et donne un joli aperçu de la ville par beau-temps. Au loin, on entraperçoit le Mont-Blanc et d’autres sommets. Nous terminerons le week-end par une autre petite ballade au bord du lac et sur le lac (à bord d’une Mouette, les bateaux-transport en commun, qui vous emmènent d’un bord à l’autre du lac. Vous pouvez prendre ces bateaux avec votre pass transport à la journée (8CHF)) et en allant faire un petit coucou à Jean-Jacques Rousseau sur l‘Ile Rousseau.

Vue sur Genève et le Lac Léman

Genève est une petite vie tranquille qui a su m’intriguer. Cela ne semble pas être une destination favorite des voyageurs et touristes, mais c’est une escale sympathique si vous comptez partir explorer la Suisse. Pour ma part, je reviendrai par beau temps pour explorer un peu plus le pays.

Et vous, connaissez-vous Genève et la Suisse?

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog