Visiter l’île de Komodo et voir les dragons de Komodo: le guide pratique complet

Sommaire de l’article

(Cliquez sur les titres pour aller à la section qui vous intéresse ou lisez l’article en entier :))

1 – Comment aller à Komodo?
2 – Où dormir à Labuan Bajo?
3 – Où manger à Labuan Bajo?
4 – Quand aller voir les dragons de Komodo?
5 – Santé et sécurité
6 – Organiser votre excursion à Komodo
7 – Que voir, que faire et que visiter dans le Parc National de Komodo?
8 – Problèmes environnementaux
8 – Les conseils en plus

Les îles de Komodo en Indonésie font partie de ces lieux que l’on ne pense jamais voir dans une vie, de ces endroits magiques et mystérieux dont l’on rêve secrètement en regardant un documentaire du National Geographic. Des îles, des plages paradisiaques, des volcans, des animaux sauvages, des spots de plongée incroyables, des possibilités de faire de la randonnée, de voir les dragons de Komodo en vrai, d’être seuls au monde sur une plage… un tel lieu existe-t-il vraiment? et de toute manière, il doit sans doute être difficilement accessible, non?

Découvrir le parc national de Komodo et voir les dragons de Komodo en vrai, un guide pratique complet

Et pourtant, je reviens tout juste d’un voyage à Komodo, et ce pour la deuxième fois en deux ans. Et quelque chose me dit que ce ne sera pas la dernière fois… J’y suis d’abord en effet allée lors de mon premier voyage en Indonésie, lors de mon tour du monde, un arrêt entre l’Australie et Hong-Kong, et ce mois-ci, lors d’un nouveau voyage d’un mois en Indonésie, à la découverte de Bali, Komodo et Flores. Je ne reviens toujours pas de la chance que j’ai, car Komodo reste encore aujourd’hui, après plus de trois ans de nomadisme, l’une de mes plus belles expériences de voyage.

Grâce à ces deux visites à Komodo, j’ai pu explorer pas mal d’endroits et je vous livre ici un guide pratique complet pour organiser votre voyage sur l’île de Komodo et alentours et vivre l’expérience d’une vie de rencontrer des dragons de Komodo en vrai!

L’île de Komodo fait partie des Petites îles de la Sonde et se situe à l’Ouest de l’île de Flores. Elle fait partie du Parc National de Komodo, créé en 1980 pour protéger les dragons de Komodo et étendu en 1984 à la zone maritime. Le Parc National de Komodo comprend les îles de Komodo, de Rinca, de Padar et 26 autres plus petites îles. Il a été classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco et fait partie des 7 nouvelles merveilles de la nature.

Alors, prêts à embarquer pour l’aventure Komodo ?

Conseils pratiques pour visiter Komodo et voir les dragons de Komodo

Comment aller à Komodo et voir un dragon de Komodo?

Première question primordiale, comment se rendre sur l’île de Komodo et voir les fameux dragons de Komodo?

En bus + ferry + bus + bus+ ferry +…

Sur le ferry entre Sumbawa et Flores, le guide pratique pour visiter Komodo

Mauvaise planificatrice que je suis (disons, voyageuse spontanée pour rester positive), je ne prévois jamais comment me rendre d’un point à un autre avant d’arriver dans un pays et cela pose parfois quelques soucis ou mène à des itinéraires rocambolesques. Ce fût le cas lors de mon premier voyage en Indonésie. J’avais passé quelques jours à Bali, avant de rejoindre mon amie Sarah à Lombok et que nous décidions de partir découvrir ensemble Komodo. Sauf qu’il n’y avait pas de vols directs de Lombok à Labuan Bajo et que cela revenait un peu cher avec des changements. Qu’à cela ne tienne, nous n’allions pas nous décourager pour si peu et nous choisissons l’option voie terrestre/maritime.

Voyage de Lombok à Labuan Bajo par voie terrestre et maritime

Ce voyage en ferry me rend folle

Il est tout à fait possible d’acheter les tickets un par un et de faire des pauses dans le voyage, mais nous avions peu de temps et pensions qu’il était plus sûr de prendre un ticket combiné. Cela n’est pas forcément beaucoup plus cher et il vous en coûtera environ 350 000 IDR l’aller (soit environ 24€) (prix négociable). Nous avons acheté notre ticket à l’agence Perama à Mataram, mais c’est possible à la station de bus également (l’histoire est plus compliquée et rocambolesque que cela et vous pouvez la lire dans mon article sur mes pires moments en tour du monde). C’était le début d’un de mes pires voyages en bus, mais aussi d’une sacrée aventure. Imaginez 500 km sur de mauvaises routes sinueuses dans des bus douteux, avec des chauffeurs excités, du karaoké indonésien en musique de fond, deux bus, un minibus et deux ferry, 40 heures de voyage et vous commencez à peu près à voir à quoi cela ressemble. Les détails du trajet:

Mataram (Mandalika Terminal) – Bima: A Mataram, on va essayer de vous faire payer un droit d’entrée dans le terminal, refusez comme nous ou simplement rentrez à pied et non en taxi. Ensuite, évitez tous les gens qui essayent de vous emmener je ne sais pas où, donnez votre ticket au bon monsieur et ne vous inquiétez pas s’il part loin de vous pour contrôler le billet. (Il va revenir, mais je ne lui faisais pas confiance alors je l’ai suivi). Ce trajet est couvert par un seul bus qui ira dans le ferry et vous n’aurez pas besoin de sortir vos affaires du bus et il va jusqu’à Bima, sur l’île de Sumbawa.

Bima – Sape : vous serez réveillé en pleine nuit pour faire un changement vers un bemo (un mini-bus). Vous ne comprendrez sans doute rien, mais essayez de vous renseigner et attendez le départ qui prend quelques heures. C’est la partie la plus inconfortable sur des sièges minuscules, avec trop de monde, des animaux et plein de bagages de toutes sortes.

Sape – Labuan Bajo: en ferry!

Conseils pour faire le trajet Lombok-Flores en bus et ferry: prévoyez à boire et à manger, mais aussi qu’il y a peu d’arrêts pipi; les boules quiès pour bloquer le son du karaoké; prévoyez de ne pas arriver à l’heure dite; des cachets contre le mal des transports si vous y êtes sujet; mettez-vous sur le pont supérieur des ferrys s’il fait beau, c’est le plus sûr en cas de naufrage, c’est là où l’air est le meilleur et où l’on n’entend pas le karaoké et un endroit sympa pour rencontrer du monde, jouer au Uno, discuter, faire sécher son linge, etc.; si c’était à refaire, je prendrais sans doute les tickets séparés, en cas de problèmes ou de retards, mais préparez-vous à bien affûter vos armes de marchandage; enfin, soyez vigilants, un naufrage peut vite arriver, préparez-vous à sauter à l’eau.

D’ailleurs, on était tellement motivées qu’après trois jours à Labuan Bajo, on a refait les 40h de voyage dans le sens inverse…. Si vous avez un peu de temps, prenez le temps de découvrir l’île de Flores, l’Indonésie hors des sentiers battus!

De Bali et Lombok à Flores et Komodo en bus et ferry, le guide pour le faire par vous-même

En bateau

Un bateau Perama propose de faire une croisière de Lombok à Labuan Bajo en passant par plein d’endroits sympas et ce pendant 4 jours. Sauf que, c’est un trajet où la mer est dangereuse, les bateaux sont en mauvais état et l’équipage ne sait pas franchement ce qu’elle fait. Il y a déjà eu plusieurs naufrages, des morts et une blogueuse américaine raconte d’ailleurs leur naufrage au large de Komodo dans cet article.

Se rendre à Komodo en avion

Le guide complet pour préparer son voyage à Komodo et voir les dragons de Komodo

Sans doute la manière la plus sûre de se rendre à Komodo, si ce n’est la moins chère. Ne faites pas comme moi, réservez à l’avance, planifiez bien votre voyage en Indonésie et vous pourrez choisir l’option avion. Une fois encore, attention, de nombreuses compagnies aériennes indonésiennes se trouvent sur la liste noire, mais vous pourrez trouver la liste ici de celles qui posent problème. L’aéroport Komodo, situé à Labuan Bajo, est desservi par plusieurs compagnies aériennes et vous pouvez vous y rendre entres autres depuis Bali (Denpasar), Ende, Jakarta, Bima, Maumere et Kupang.

Bali – Labuan Bajo en avion: Après, une rapide recherche un aller-retour Bali-Labuan Bajo coûte environ 90€ en prix de dernière minute (avec un départ demain) et pour la saison prochaine également (à partir d’avril) avec une compagnie comme Wings Air. Le vol ne dure qu’une heure! Pour vous aussi trouver tous les meilleurs prix et planifier votre voyage à Komodo, veuillez cliquez sur ce lien.

Je me suis rendue en avion lors de mon second voyage à Komodo et je ne l’ai pas regretté. Choisissez le hublot, car la vue depuis l’avion est splendide, entre le passage devant les volcans de Lombok et Sumbawa et l’atterrissage à Flores avec la couleur bleue turquoise des coraux. Un must! En plus l’aéroport est tout neuf et juste à côté du centre-ville!

Le guide complet pour préparer son voyage à Komodo et voir les dragons de Komodo

Où dormir à Labuan Bajo?

Que vous soyez venus en avion ou en bus et ferry, vous allez avoir besoin de vous reposer au moins une nuit à Labuan Bajo avant de partir en expédition pour Komodo (peut-être un peu plus si vous avez choisi l’option bus-ferry, croyez moi!).

A éviter : La première fois, en arrivant en ferry avec un retard de plus de 5h et donc vers 21h, les logements dans notre budget étaient tous pleins. Nous nous sommes rabattues sur Komodo Indah et je vous conseille d’éviter ce logement (seul le lit est propre, l’endroit est bruyant, le personnel peu sympathique et nous a menti sur la présence d’Internet, toilettes squat et douches au baquet).

Bon plan logement à Labuan Bajo: Dès le lendemain, nous avons trouvé une autre chambre un peu plus chère au Pagi Hotel et cela a été notre petit havre de paix avant et après notre voyage à Komodo: Internet stable, chambres propres et confortables, personnel très sympathique. Le seul point noir est que la mosquée est très proche et que les appels se font entendre très forts, notamment au milieu de la nuit.

Un resort à petit prix: Pour 40€ la nuit environ, je vous propose le Sylvia Resort Komodo, isolé dans une jolie crique, où vous pourrez profiter d’une mignonne plage privée, de tranquillité, de jolies vues sur les environs, de chambres confortables, d’une piscine infinie avec vue sur la mer, de bons repas, d’un joli coucher du soleil et du meilleur Internet que j’ai eu sur l’île de Flores! Attention, vous êtes par contre loin du centre, mais vous pouvez partir de leur embarcadère directement en bateau pour Komodo.

Petit-déjeuner avec vue à l'hôtel Le Pirate à Labuan Bajo, Flores

Un hôtel jeune, sympa et central: Le Pirate est mon hôtel coup de coeur à Labuan Bajo. Il est situé au centre et vous pourrez facilement accéder à tous les restaurants et boutiques de la ville, ainsi qu’au port et au marché. Ils ont un bar-restaurant, où il servent de très bons petits- déjeuners, un bar lounge avec une piscine avec vue sur le port et des chambres (doubles, familiales, dortoirs privés) dans d’adorables petits cottages. La déco est top, le personnel est adorable et l’ambiance y est sympa. Le wifi laisse cependant à désirer. Les prix commencent à partir de 20€ pour deux dans des lits superposés, mais toujours en chambre privée. Ils organisent également des croisières qui ont l’air top, mais pas à Komodo!

Cliquez sur l’image ci-dessous pour trouver les bons plans et les meilleurs prix d’hôtels à Labuan Bajo

Mon cottage à l'hôtel Le Pirate à Labuan Bajo, Flores

Où manger à Labuan Bajo?

On a beau être au bout du monde, j’aime beaucoup Labuan Bajo et son atmosphère. Le tourisme s’y développe de plus en plus, mais cela reste bien tranquille comparé à Bali ou Lombok et la ville garde encore ses airs authentiques et bordéliques. Les rues boueuses, le port et ses grands ferrys, le trafic chaotique, les maisons en taule… c’est véritablement une autre ambiance. Toutefois, l’offre touristique est très développée et côté restaurants, vous ne risquez pas de mourir de faim!

N’hésitez pas à manger au marché local, notamment pour déguster de délicieux poissons. Suivez les locaux et vous n’aurez pas de mauvaises surprises. Choisissez au hasard un warung dans le centre-ville pour déguster les plats typiques indonésiens comme le Nasi Goreng, le Bakso, les bananes frites, etc.

Les délices de la mer à Labuan Bajo, Flores

Côté nourriture étrangère, il y a aussi de quoi se régaler. Mentions spéciales pour le Artomoro et son festin de poisson, le Mediterraneo et sa nourriture italienne et fusion (la nourriture italienne est souvent délicieuse en Indonésie et notamment à Labuan Bajo) et enfin l’Atlantis  et son festin de poissons, ses délicieux cocktails et le coucher de soleil sur sa plage privée.

Dream. Breathe. Go.

Une photo publiée par Lucie Aidart 🌍✈☕😺 (@vvagabondages) le

Sarah profite de son petit-déjeuner à la Bajo BakeryCoup de coeur: Je dois absolument vous parler de mon coup de cœur à Labuan Bajo, la Bajo Bakery, une boulangerie-café française absolument délicieuse. C’était notre endroit pour nous détendre lors de mon premier voyage là-bas et notre point Internet et je n’ai pas pu m’empêcher d’y retourner cette fois-ci. La Bajo Bakery a déménagé, s’est agrandie et offre maintenant des tacos et le tout avec vue sur le port et sur la baie. Les petits-déjeuners de pains frais, confiture maison, croissants et muffins sont toujours aussi délicieux. A ne pas manquer!

(Toutes les adresses ont été reportées sur la carte plus bas, allez y jeter un œil!)

Quand aller voir les dragons de Komodo?

Pour éviter la saison des pluies, il est conseillé de venir visiter Komodo entre avril et décembre, mais il fait toutefois chaud (environ 40°C) et humide pendant de longs mois. Juin semble être un bon mois, ainsi qu’Octobre et Novembre pour éviter la foule. J’y ai été au début du mois de Juillet et à la fin du mois de Septembre et j’ai trouvé les deux périodes très bien pour voir les dragons de Komodo et tout le reste des activités.

Attention, il y a beaucoup de monde en juillet et août, mais on est loin des chiffres de Bali. C’est aussi la période de reproduction des komodos, donc il est moins facile de voir les dragons de Komodo, à part en pleine action (et je vous préviens, c’est lent!) et il n’y a normalement pas de raies manta, même si je les ai personnellement vues en juillet et pas en septembre. C’est aussi une question de marée, donc précisez bien à votre guide quelles sont vos priorités à l’avance. Attention durant le Ramadan, il est possible que vous ne puissiez pas boire ou manger devant certains rangers (mais les nôtres étaient très sympathiques et ouverts!).

Pour voir les dragons de Komodo, le mieux est de venir tôt le matin et en fin d’après-midi, sinon les dragons seront moins actifs et peut-être en pleine sieste.

Visiter Komodo et voir les dragons de Komodo: le guide pratique complet

Santé et sécurité

Les recommandations habituelles de santé et de sécurité sont à appliquer: ne buvez pas l’eau et filtrez ou purifiez toujours votre eau, ne mangez pas de crudités dans certains lieux, évitez les glaçons, vérifiez l’état des cuisines…

Il y a un fort risque de paludisme et de dengue, donc prenez également vos précautions habituelles. Attention également aux morsures de chiens et à la rage.

Globalement, je trouve la région très sécuritaire côté délinquance et je ne m’inquiète vraiment pas.

Un des gros problèmes sont les bateaux et les naufrages, surtout si vous dormez à bord, donc renseignez-vous bien sur leurs mesures de sécurité, les gilets de sauvetage, l’état du bateau etc. Renseignez-vous également sur l’activité des volcans et les éruptions dans la zone que vous compter visiter.

Est-il dangereux de visiter Komodo?

Quant aux dragons de Komodo… c’est une autre histoire! Il y a déjà eu des accidents et ce sont des animaux sauvages potentiellement dangereux. En effet, leur salive contient de nombreuses bactéries et leur morsure peut être mortelle. Par ailleurs, ils mesurent jusqu’à trois mètres de long, pèsent 150kg et peuvent courir à plus de 20 km/h. Généralement cela ne donne pas trop envie de s’y frotter.

Cependant, si vous écoutez bien les instructions et ne faites pas n’importe quoi, tout devrait bien se passer. Ecoutez les rangers, restez en groupe et en fil indienne, ne faites pas de bruit ou de mouvement brusque, restez à distance du Komodo (5 mètres semble approprié) et tout se passera bien. Si vous saignez ou avez vos règles, il semblerait qu’il faille le déclarer. Quelle sont les mesures prises ensuite… absolument aucune idée! Il est impossible de se promener seul et sans ranger.

Randonnée pour aller découvrir et voir les dragons de Komodo sur l'île de Komodo

N’oubliez pas de prendre une assurance voyage, cela peut être utile en cas de morsure de Komodos… ou de singes! 🙂

Organiser votre excursion à Komodo

Il y a de très nombreuses agences à Labuan Bajo et toutes vous aideront à réaliser vos rêves à Komodo et à vous croire dans Jurassic Park… ou presque! Il est possible de partir pour une longue journée, pour deux jours et une nuit ou pour plus longtemps, pour une excursion spéciale plongée. J’ai testé les deux premières options!

Planifier et organiser votre excursion pour voir les dragons de Komodo

Expédition 2 jours et 1 nuit à Komodo

Débarquées tard du ferry, épuisées, nous n’avons fait nos recherches que le lendemain. Nous n’étions que deux, ce qui n’aide pas pour la négociation, mais avons suivi les conseils d’autres voyageurs et d’une agence sur les prix. Rendez vous dans différentes agences, décidez du programme précis que vous souhaitez, si vous êtes assez nombreux pour remplir un bateau, négociez, renseignez-vous bien sur la sécurité et faites votre choix en connaissance de cause.

Nous sommes parties avec Kencana Tour and Travel qui nous a finalement convaincues pour le prix de 600,000 IDR (environ 40 euros) par personne, prix du parc et équipement de snorkeling non inclus, mais avec la nourriture. Je ne sais pas si je le recommanderais. Tout s’est bien passé, la nourriture était délicieuse, le pêcheur (et capitaine) et ses deux fils étaient très gentils, mais le bateau n’était pas dans le meilleur état, il y avait un gilet de sauvetage pour 11 personnes et ils ont ancrés là où c’était interdit, sur du corail protégé. Pour information, nous étions sur le bateau avec deux Russes et trois touristes Indonésiens et nous avons payé le moins cher de tous. Comme quoi, nous avons su négocier! Pour information, pour ce genre de prix, vous n’aurez pas les meilleurs bateaux, ni les plus sûrs, ni le meilleur service.

Sarah et moi sur le bateau, lors de notre excursion au Parc National de Komodo Sarah et moi sur le bateau, lors de notre excursion au Parc National de Komodo

La vie quotidienne sur le bateau, y voir le coucher du soleil et le lever du soleil, les étoiles, les vers luisants, dormir à la belle étoile à même le pont, toute cela a rendu pour moi l’expérience mémorable et si vous pouvez le faire, n’avez pas le mal de mer et êtes prêt à ne pas avoir tous les conforts, je vous le recommande vraiment.

Une journée à Komodo

Pour ce deuxième voyage, je suis partie à la journée sur un bateau beaucoup plus moderne et rassurant. Nous avons tout de même pu voir beaucoup de choses en une journée et cela peut aussi être une très bonne option si vous avez peu de temps ou pas l’envie de dormir sur le pont, même si c’est une longue journée.

Excursion à la journée à Komodo

Le mieux est de se mettre à plusieurs et de louer un bateau, directement sur le port ou en passant par l’aide d’un guide (je vous recommande un excellent guide plus bas). Un bateau comme celui que nous avions,  moderne avec des toilettes européennes coûte environ 12-15 millions de roupies, mais tout dépend du nombre de personnes et de la destination. Pour un bateau basique en bois, pour 1 à 4 personnes, nourriture et équipement de snorkeling inclus, il faudra compter environ 2 à 3 millions de roupies, soit entre 140 à 150 euros et en partant tôt et en revenant tard (les bateaux en bois sont plus lents) pour l’excursion typique: Padar, Komodo, Pink Beach, Manta Point et Bats island.

N’hésitez pas à contacter Rommy, notre guide très sympathique durant tout notre séjour à Labuan Bajo, qui pourra vous organiser votre excursion et vous aider pour les prix etc: gorzie27@gmail.com

Prix d’entrée Parc National pour le tarif étranger, incluant la prise de photos et le droit de snorkeling est de 225,000 IDR le week-end et les jours fériés et 150,000 IDR la semaine. Il faut ajouter à cela le prix du ranger (80,000 IDR par groupe de 5 pour Komodo et idem pour Rinca) et ensuite un droit de plongée.

Si ces prix ne sont pas compris dans le tour, il faudra vous en acquitter à Rinca ou Komodo, selon où vous allez en premier et en cash. Prévoyez de quoi donner un pourboire aux rangers également et pour acheter sodas ou autres boissons dans les parcs ou sur les bateaux (il y a des gens qui passent en barque et vendent des boissons et des souvenirs!)

Komodo ou Rinca, quelle île visiter?

Vous allez devoir choisir de visiter ces deux îles, de n’en faire qu’une… bref, comment choisir? L’île de Rinca est plus petite et se trouve à seulement deux heures de bateau de Labuan Bajo. Komodo est plus grande et à environ 4 heures de bateau.

Visiter Rinca dans le Parc National de Komodo

Rinca est plus petite, plus sauvage, moins visitée, a beaucoup de charme et plus de dragons que l’île de

Attention, komodos sauvages à l'horizon

Attention, komodos sauvages à l’horizon

Komodo. Attention, il paraît que les dragons les plus sauvages sont déplacés à Rinca et que c’est donc plus dangereux. Komodo est plus touristique (mais à chaque fois c’était très tranquille tout de même pour moi), un peu plus sûre et permet de voir d’autres animaux en liberté. Les deux offrent de jolis points de vue sur les îles, si vous prenez les options collines. Pour les deux îles, j’ai choisi les options Medium treks, qui durent une heure et demie environ et permettent d’avoir un bon aperçu de l’île et de voir plein de dragons (si, si!). Le short trek sur Komodo est une promenade de santé, n’emmène pas très loin et n’est à mon avis pas suffisant!

Il n’y a aucune garantie de voir les dragons de Komodo lors de vos randonnées, mais ils seront sans doute près des maisons des rangers à la fin de votre promenade, car ils se nourrissent des poubelles. Pas de garantie, mais je suis presque sûre que vous en verrez!

N’hésitez pas à poser plein de questions aux rangers, qui vous expliqueront tout ce que vous souhaitez savoir sur les Varans de Komodo, leurs habitats et plein de faits bizarres sur ces drôles de bêtes!

Voir les dragons de Komodo à Komodo et Rinca

Que voir, que faire et que visiter dans le parc national de Komodo?

(Cette partie est un savant mélange de mes deux voyages, lors desquels j’ai eu l’occasion de faire différentes activités et différentes découvertes. Les deux ont été des expériences extraordinaires et s’entremêlent dans un joyeux mélange pour vous montrer le meilleur de Komodo! J’espère ne pas vous embrouiller l’esprit…)

Nous voilà, tous les trois seulement, en haut d’une colline, à quelques kilomètres de Labuan Bajo. Nous avons escaladé en 15 minutes et voilà que nous avons une vue splendide sur les îles. Le soleil se couche dans un ballet de nuages menaçants et au loin, nous savons que se cachent les dragons de Komodo. C’est presque comme si nous entendions leurs cris. Demain, nous y serons.

Je crois qu’il n’y a rien que j’aime plus que d’être sur l’eau, sur un bateau. De ma croisière en Antarctique à la traversée Japon-Chine en ferry en passant par ma croisière dans les fjords du Chili, certains de mes plus beaux souvenirs sont sur l’eau, en contemplation. Alors, dès que je mets le pied sur le bateau pour partir à Komodo, évidemment j’ai un grand sourire et je suis heureuse! Les embarcations sont sommaires, mais disposent de toilettes rustiques et de quoi nous cuisiner de bons petits plats. Des bancs, des matelas, un peu d’espace pour mettre nos affaires et s’asseoir, rien de plus. Le ciel est bleu, le temps est magnifique et les vents marins permettent de respirer. La vue sur les îles est incroyable. L’Indonésie possède plus de 17 500 îles et nous en avons un joli aperçu lors de cette première navigation matinale. L’on se croirait vraiment dans un autre monde ou dans Jurassic Park. La topographie est très intéressante et des volcans et montagnes se dessinent. La végétation est sèche et aride. L’eau est bleu profond et nous apercevons parfois du corail et des bleus turquoises. Nous croisons des dauphins et même une tortue, qui nagent dans le courant de notre bateau. Nous naviguons quelques heures, les cheveux au vent et le soleil sur le visage, profitant de ce paradis, seulement troublé par le bruit du moteur.

Le bateau en direction de Komodo et Rinca

Le bateau en direction de Komodo et Rinca

L’Île de Rinca et ses dragons de Komodo

Premier arrêt de ce premier voyage, la fameuse île de Rinca, au village de Loh Buaya, et sesAccouplement de dragons de Komodo sur l'île de Rinca mythiques dragons de Komodo. Nous passons par l’entrée officielle, marchons un peu et allons nous enregistrer près des rangers. Nous avons deux rangers pour notre groupe et pour faire la randonnée moyenne. Ils sont armés d’espèces de fourches en bois, mais cela semble assez peu rassurant. Qu’à cela ne tienne, nous prenons le chemin, sans se rendre vraiment compte du danger et en une minute… nous tombons déjà sur deux dragons en pleine session d’accouplement. Ils ne bougent pas et semblent être empilés l’un sur l’autre, sans aucune raison. Il faut dire que le processus peut prendre plusieurs heures… d’ailleurs, saviez-vous qu’une femelle komodo peut se reproduire sans mâle?

Accouplement de dragons de Komodo sur l'île de Rinca

Voir un bébé komodo sur l'île de RincaNous observons le phénomène, espérant voir un peu d’action, mais en vain. Nous continuons notre randonnée en forêt et croisons un buffalo et quelques oiseaux. Et puis, nos rangers repèrent plusieurs bébés komodo, dans les arbres. Waouh, ils sont petits, mais ont l’air tout aussi effrayants que leurs parents. J’espère qu’ils ne vont pas nous tomber dessus… Il faut savoir que les bébés komodos vivent dans les arbres leurs trois premières années, parce que les Komodos sont carnivores et mangent leur progéniture. Mais ils sont trop gros pour monter dans les arbres… (Bon à savoir, si jamais vous avez besoin de vous enfuir: montez dans un arbre ou courez en zig-zag sont les conseils de sécurité que vous recevrez de la part des rangers!)

Nous terminons la promenade près des maisons des rangers où d’autres Komodos un peu plus actifs nous attendent! Ce sont vraiment des animaux impressionnants et je préfère me tenir éloignée. Ils semblent tout droit sortie d’une autre époque ou d’un film… de vrais dragons en fait ou des animaux préhistoriques. Au choix. Je ne suis plus très rassurée. Les dragons existent et pas de Khaleesi à l’horizon pour nous sauver…

L'île de Rinca, dans le parc national de Komodo

Voir les dragons de komodo et les bébés komodo sur l'île de Rinca dans le Parc National de Komodo

Pink Beach ou le paradis rose

On vient en voyage à Komodo pour voir les grands lézards, sans savoir que c’est toute une aventure et de nombreuses merveilles qui nous attendent au tournant. Le parc national de Komodo, c’est aussi de la randonnée, des plages paradisiaques, du snorkeling et de la plongée.

Corail rose à Pink Beach, Komodo

Je n’ai fait du snorkeling que trois fois dans ma vie (sans compter la nage avec les dauphins) et à chaque fois, c’était à Komodo. La première fois, c’était à Pink Beach. J’avais un peu peur, je ne savais pas trop comment j’allais respirer avec le tuba, ni voir avec le masque, mais je me suis jetée à l’eau, littéralement. Finalement, c’était beaucoup plus facile que je pensais, même si j’étais un peu paniquée d’être ainsi sous l’eau en permanence. J’ai par contre vraiment paniquée lorsque j’ai approché un « trou noir » et j’ai fait demi-tour vite fait, bien fait. Même chose lorsque qu’une énorme tortue s’est approchée. Je suis restée à la fois figée et paniquée, surtout lorsqu’elle est passée sous moi. Mais ouf, c’est une tortue donc pas de problèmes!

Découvrir la plage rose, Pink Beach à Komodo en Indonésie

Faire du snorkeling à Pink Beach, à Komodo

Les poissons et tortues que l’on peut apercevoir en faisant du snorkeling à Pink Beach sont vraiment magnifiques et impressionnants. Par contre, une grande partie du corail est malheureusement mort. La plage en elle-même est un vrai bijou et si vous y restez un peu de temps (demandez à votre guide d’y passer plusieurs heures), il y a de fortes chances que vous y soyez seuls, pour profiter de sa beauté. Imaginez une plage déserte de sable blanc et rose, une eau de deux bleus turquoises, des bateaux de pêcheurs et la nature tout autour. Ma troisième fois en snorkeling était à Pink Beach également et nous y sommes restés longtemps, de quoi profiter de la plage, du soleil et du snorkeling. Cette fois-ci, j’étais beaucoup plus à l’aise et j’ai plongé en apnée et me suis éclatée!!!

Faire du snorkeling à Pink Beach, à Komodo en Indonésie Faire du snorkeling à Pink Beach, à Komodo en Indonésie Faire du snorkeling à Pink Beach, à Komodo en Indonésie

C’est un endroit touristique et il y a beaucoup d’autres plages roses à Komodo, mais ce serait vraiment dommage de passer à côté de ce beau paradis rose.

Une nuit à Kalong Island

Après une telle journée, il est bien agréable de naviguer tranquillement au fil de l’eau, en faisant la sieste, en dégustant de délicieuses Pisang Goreng (bananes frites), en jouant au Uno ou en bavardant. Nous faisons route vers Kalong Island pour voir le coucher de soleil et ses nuages de chauves-souris. Le coucher de soleil est magnifique, les chauves-souris sont bien là, ainsi que des vers luisants dans l’eau. Il est temps de se coucher, en rang d’oignon sur le pont. On se tient chaud au moins et la vue sur les étoiles m’endort doucement…

Vie quotidienne sur le bateau à Komodo Vie quotidienne sur le bateau à Komodo

Vie quotidienne sur le bateau à Komodo Coucher de soleil à Komodo, depuis le bateau Coucher de soleil à Komodo, depuis le bateau

L’île de Komodo

Après le lever du soleil, il est temps de faire route vers l’île de Komodo et le village de Loh Liang. Nous ne verrons les villages que de loin, mais l’entrée du parc se trouve dans le village et les rangers en proviennent également. Saviez-vous que les habitants sont les descendants de prisonniers envoyés sur l’île? Il fût un temps où il était possible de dormir à Komodo, donc cela vaut sans doute la peine de se renseigner. Il y a eu des accidents mortels ou non avec les habitants et les touristes au fil des ans.

Village sur l'île de Komodo

Là encore, nous partons pour un trek moyen (j’ai fait le court la seconde fois) et je vous recommande vraiment le moyen, où vous aurez le temps de discuter avec les rangers et ils pourront vous apprendre beaucoup de choses sur la vie dans le village, sur la faune et la flore etc. Ils nous ont montré différentes plantes et mêmes des lézards volants. Le trek moyen vous permet aussi d’accéder à un joli point de vue et de voir des komodos sauvages.

Lézard volant à Komodo Point de vue sur l'île de Komodo Rencontre avec un dragon de Komodo sur l'île de Komodo

Voir les dragons de Komodo sur l'île de Komodo Faune sur l'île de Komodo (ou nourriture pour dragon de Komodo)

Le trek court vous fait faire seulement un petit tour, avant de vous ramener près de l’entrée, où vous êtes quasi-sûrs de rencontrer les grosses bêtes. Et oui, là encore ils font les poubelles. Parfois, des dignitaires payent beaucoup d’argent pour assister à leur alimentation et c’est deux semaines après que nous en avons trouvé certains, se reposant et digérant sous un arbre, le ventre encore plein. Ils ne bougent pas, ils sont paresseux après la digestion et les touristes s’approchent très près pour se faire tirer le portrait.

« Tu veux que je te prenne en photo avec un Komodo, comme si tu le caressais? » me demande mon guide. « Non, merci, je préfère le regarder dans les yeux »

Pourquoi embêter la bête à la prendre en photos sous toutes les coutures quand on peut l’observer de si près, vraiment l’observer et le regarder les yeux dans les yeux. Il ne bronche pas, ses écailles brillent au soleil et la créature est plus effrayante que jamais. Ses yeux sont jaunes et petits et je n’y lis rien. Son ventre, ses griffes, ses plissures, on ne peut pas dire qu’il soit beau. Mais il est réel, bien vivant et le danger est là, menaçant. Un fait encore plus fascinant est que la première mention des Komodos date de 1910… avant ça mystère! Il tire la langue, hisse, menace et commence à bouger. Le manège des photos l’a lassé, il repart dans un autre coin plus tranquille.

Regarder un dragon de Komodo dans les yeux Regarder un dragon de Komodo dans les yeux Regarder un dragon de Komodo dans les yeux

J’ai eu beaucoup de chance, surtout lors de mon premier voyage à Komodo et j’ai encore beaucoup de mal à croire que ces moments magiques et uniques furent bien réels. Une rencontre avec un tel animal est quelque chose de précieux, qu’il faut chérir et respecter à sa juste valeur.

Faire du snorkeling avec des Raies Manta à Komodo

Après toutes ces belles rencontres, toutes ces émotions, l’aventure n’était pas terminée et le meilleur restait encore à venir. Nous partons à la recherche de raies manta, à Manta Point pour faire du snorkeling avec elles. On ne peut pas ancrer, alors il faut se tenir prêt à sauter, palmes aux pieds, dès que nous apercevons les mantas. Et elles apparaissent! Pas le temps de réfléchir, je saute à l’eau et je nage avec les raies manta. Elles sont immenses, gracieuses et nagent à une vitesse folle. Autant vous dire que cette deuxième séance de snorkeling de ma vie, avec des raies manta, en pleine mer m’a impressionnée dans les deux sens du terme. C’est toute tremblante que je suis remontée sur le bateau. L’émotion ou la peur, je ne sais pas…

Faire du snorkeling avec des raies manta à Manta Point, à Komodo Faire du snorkeling avec des raies manta à Manta Point, à Komodo

L’île Bidadari

Dernier arrêt avant le retour, l’île Bidadari pour un peu de snorkeling et les dernières photos. L’île est tranquille et c’est un bon moyen de dire adieu aux lieux. Jusqu’à la prochaine fois…

Visiter la plage de Bidadari

Bonus: randonner à Padar et profiter d’une île déserte à Mawan

Deux lieux auxquels je n’avais pas été lors de mon premier voyage à Komodo et qui valent vraiment le détour, que j’ai eu l’occasion de visiter lors de mon excursion d’une journée à Komodo. Padar était notre premier arrêt ce jour-là et quel arrêt! Montagnes, plages et randonnée au programme pour un point de vue absolument splendide sur les îles alentours, les montagnes de l’île et surtout trois plages de trois couleurs différentes, rose, noire et blanche. La montée se fait bien en une heure, mais attention cela glisse en descendant, prenez votre temps! Les Komodos se trouvaient sur Padar auparavant, mais ce n’est normalement plus le cas. Faites tout de même attention et restez en groupe. Pour moi, Padar est l’un des endroits à ne pas manquer lors d’un voyage à Komodo. Essayez de le caser!

L'île de Padar à Komodo L'île de Padar à Komodo L'île de Padar à Komodo

La journée se termine et je suis sur le toit du bateau, avec mon amie Ami, à profiter du soleil, du vent et de la vue. C’est la meilleure place sur le bateau et un vent de liberté danse dans mes cheveux. Un arrêt pipi forcé pour l’un d’entre nous, et nous voilà à nouveau au paradis. Mawan, une île déserte, une colline, une crique et une plage de sable blanc et rose. L’eau est turquoise et nous refaisons du snorkeling. Nous découvrons des poissons multi-colores, un corail bien vivant, des étoiles de mer bleu et nous apercevons au loin des raies pastenagues. Cette fois-ci mieux vaut se tenir éloignés. J’escalade la colline pour découvrir un beau point de vue sur notre îlot paradisiaque… Mawan est définitivement un secret à protéger… chut!

L'île déserte et secrète de Mawan, à Komodo L'île déserte et secrète de Mawan, à Komodo L'île déserte et secrète de Mawan, à Komodo L'île déserte et secrète de Mawan, à Komodo

Snorkeling sur Mawan Snorkeling sur Mawan

Découvrez en vidéo ce que les plongeurs du groupe, et notamment la talentueuse Kiersten de The Blonde Abroad, ont pu voir en plongeant à Komodo.

Nous reprenons la mer et admirons le coucher du soleil. Le silence s’est fait dans le groupe et nous contemplons avec bonheur et nostalgie, la lumière et les îles qui s’éloignent. Comme si l’on se réveillait d’un rêve enchanteur, nous débarquons à Labuan Bajo, des étoiles plein les yeux et des souvenirs plein la tête. C’est autour d’une bonne Bintang bien fraîche que nous partagerons les souvenirs de ce beau voyage. Selamat Jalan Komodo, je reviendrais.

Problèmes environnementaux

Je n’ai pas encore creusé la question, mais il y clairement des enjeux environnementaux atour du parc national de Komodo et il est important d’en être conscient et de partager l’information. Les bouteilles en plastique et déchets qui flottent sont chose commune en Indonésie et Komodo ne fait pas exception. Les déchets ne sont pas bien gérés en Indonésie, alors par exmeple, n’achetez pas de bouteilles en plastique et purifiez votre eau, ne faites pas partie du problème!

Certains pêcheurs pêchent illégalement avec de la dynamite ou ancrent là où il ne faut pas en tuant la faune et le corail. Ne fermez pas les yeux si votre guide fait n’importe quoi!

Les conseils en plus

  • Emmenez chaussures de randonnée, tongs et chaussures de marche étanches
  • Emmenez un t-shirt pour le snorkeling et une tenue fraîche et sèche pour dormir la nuit
  • Emmenez un sac étanche pour sécuriser votre matériel électronique et vos affaires de valeur
  • Procurez-vous un appareil photo caméra qui va sous l’eau, comme une Go Pro ou une Kodak Pix Pro, ce serait dommage de passer à côté d’une telle opportunité
  • N’oubliez pas votre paéro, de la crème solaire, écran total et de l’anti-moustiques.
  • Les habitants de Komodo sont principalement musulmans. Évitez de vous balader en bikini et mini-shorts dans le parc national et ne mangez pas devant les rangers en période de ramadan.
  • Emmenez de l’eau et buvez beaucoup, il fait chaud et le soleil tape fort.
  • Mesdemoiselles, faites en sorte de ne pas avoir vos règles pendant le voyage, les Komodos peuvent le sentir.
  • Ne faites pas de bruit, restez en groupe et en vue des rangers.
  • Ne vous approchez pas des komodos, même pour faire le super selfie de la mort qui tue… (ça risque de devenir littéral).
  • Ne venez pas pendant la saison des pluies, c’est moins sûr pour les bateaux.

Et surtout, profitez à fond de ce voyage unique à la découverte des dragons de Komodo. J’ai déjà hâte d’y retourner pour y tester la plongée!

Alors, toi aussi, chère lectrice, cher lecteur, tu veux vivre une aventure magique sur l’île de Komodo? Tu veux voir des dragons de Komodo en vrai? Tu peux trouver les vols les moins chers pour l’Indonésie sur le site de Skyscanner (en dernière minute et pour la saison prochaine d’avril à septembre) et également des vols domestiques entre Bali et Labuan Bajo.
Un mois de voyage en Indonésie, dont Bali, Komodo et Flores

Préparer son voyage en Indonésie: informations pratiques
Aller en Indonésie: Il est possible de se rendre en Indonésie depuis de nombreuses villes de France et atterrir dans de nombreux aéroports d’Indonésie, mais les ports d’entrée habituels sont Bali (DPS) et Jakarta, avec des prix commençant à 400€ l’aller-retour en dernière minute ou à la saison prochaine.
Se déplacer en Indonésie: L’Indonésie est un immense pays et vous pouvez vous déplacer dans le pays en bus, avion, fast-boats, ferrys, croisières, en scooter, en taxi, en voiture avec chauffeur, etc. Tout dépend de votre parcours et de votre destination et je vous conseille vraiment d’étudier cela à l’avance pour obtenir les meilleurs prix et faire attention aux questions de sécurité, que ce soit sur la route, en mer ou dans l’air! Il est très difficile d’obtenir des renseignements sur place, alors réservez vos billets d’avion domestiques à l’avance ou bien rendez-vous sur place auprès de Perama ou les stations de bus et de ferrys pour en discuter en direct, plutôt qu’en passant par des agences ou hôtels qui prennent des commissions.
Logement: Il y en a pour tous les prix et toutes les envies, de l’auberge de jeunesse à la villa, en passant par le logement en famille ou la chambre simple. La chambre double basique avec salle de bain privée coûte normalement 200,000IDR en fonction de la destination. Il est possible de ne pas réserver à l’avance, même en haute saison, mais j’utilise différents moteurs de recherche pour trouver les meilleurs affaires: les hôtels sur Skyscanner, Booking, Agoda et Airbnb.
Budget pour un voyage en Indonésie:Il est très facile de voyager à petit budget en Indonésie, en prenant des chambres simples ou dortoirs, en voyageant en bus et en ferry et en mangeant dans la rue. Il est aussi très facile de se permettre du luxe à tout petits prix! Pour un voyage en routard classique à petit budget, comptez 20€/jour.
Combien de temps rester en Indonésie: L’Indonésie est un pays immense et une vie ne suffirait pas pour le visiter. Une bonne moyenne est de compter un mois par île, pour ne pas être épuisé, même si c’est faisable plus rapidement. Ne prévoyez pas trop de choses, les transports sont aléatoires et chaque région a énormément de choses à découvrir.
Inspiration pour préparer votre prochain voyage en Indonésie (quelques articles sur l’Indonésie à découvrir):
Voyager en Indonésie hors des sentiers battues l’île de Flores et Komodo
Voyager à Bali: à la quête de la beauté sur l’île des Dieux
– Temples et volcans en Indonésie: 5 levers du soleil pour s’émerveiller à Java, Komodo et Flores
Borobudur, Prambanan et les temples cachés de Yogyakarta
Des palais au street art… que faire et que visiter à Yogyakarta?
Voir des volcans en Indonésie: le mont Bromo et le cratère Ijen

Mon premier voyage à Komodo a été fait dans le cadre de mon tour du monde. Le deuxième voyage à Komodo a été réalisé en partenariat avec Skyscanner. Cependant, toutes photos et opinions me sont propres.


Partage et épingle cet article sur Pinterest:

Guide pratique et inspiration pour visiter l'île de Komodo, voir les dragons de Komodo et voyager dans ce lieu paradisiaque: conseils pratiques, récit, photos et vidéos

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog