Voyages et Vagabondages sur la route

Forteresse de Jajce, Bosnie-Herzégovine

Itinéraire de voyage en août et septembre 2018

Mon bel été en Bosnie se poursuivit tout le long du mois d’août et au début du mois de septembre. Après maintes tergiversations et recherches, j’avais finalement décidé de retrouver mon papa en Croatie, à Split plus précisément et mon itinéraire se dessina très facilement à partir de là. Une petite incursion visites et repos au Monténégro, un passage par Dubrovnik avant de remonter à Split. Je terminais mon mois de septembre par une conférence à Belfast et en Manchester. Le 30 septembre, j’atterrissais à Paris, de retour en France, après un printemps et un été riches en découvertes.

  • Sarajevo – 26 jours
  • Jajce, Travnik, Visoko, Neum, Trebinje en Bosnie – 8 jours
  • Kotor, Monténégro– 7 jours
  • Croatie – 14 jours
  • Belfast, UK – 5 jours
  • Manchester et Lake District, UK – 4 jours

Mes lieux préférés en août et septembre

Voilà encore une fois un choix difficile pour moi face à tant de belles découvertes. En août, en un mois complet en Bosnie, je ne peux que nommer Sarajevo comme mon coup de coeur et j’espère y retourner très bientôt.

Pour septembre le choix est encore plus cornélien je crois, mais je tire mon chapeau à la Baie de Kotor au Monténégro, aussi splendide que je l’imaginais et que l’on m’avait contée.

Perast, Baie de Kotor

De la Bosnie à l’Irlande du Nord

Quels points communs y’a-t-il entre la Bosnie-Herzégovine et l’Irlande du Nord? Les conflits récents bien sûr, qui prennent leurs racines dans des différents et haines religieuses, mes coups de coeur surprenants pour ces deux pays, l’année dernière et cette année, des événements politiques actuels qui pourraient faire basculer les choses rapidement et la volonté des populations de vivre en paix. Je me surprends moi-même à être tombée amoureuse de ces deux pays, moi qui fuit la religion autant que je le peux. Mais je crois, que la vulnérabilité touchante des habitants, l’histoire de pays qui se reconstruisent du mieux qu’ils peuvent ne pouvaient que me toucher.

Passer tout le mois d’août en Bosnie, en vivant à Sarajevo, mais aussi en passant quelques week-ends à visiter le pays et d’autres à explorer la capitale, a été salvateur. Après les précédents mois mouvementés, j’avais besoin de repos, d’une base stable pour travailler et surtout l’envie et le besoin d’apprendre à connaître un pays un peu plus. J’aimerais beaucoup lire des ouvrages sur la Bosnie ou voir des films, mais je me suis contentée pour le moment d’y voyager, de suivre l’actualité, mais également de visiter le musée du génocide à Sarajevo. Je vous en dirais plus très rapidement.

Quelques chats à Jajce en Bosnie-Herzégovine

Cela faisait bien longtemps en fait, que je n’avais pas eu l’occasion d’approfondir ma connaissance d’un pays méconnu pour moi. Bien sûr, je retourne et j’apprends de plus en plus à connaître certains pays comme le Royaume-Uni, le Japon, l’Argentine et l’Indonésie, mais ce sont des pays que je connais déjà bien. La Bosnie évoquait peu de choses pour moi avant d’y partir et ce fût vraiment passionnant d’apprendre à connaître un pays sans préjugé, sans idée préconçue façonnées par blogs, guides ou articles. Juste moi, mon ressenti et mes recherches.

Quel plaisir également que de passer plus de temps avec Nastasya et de vivre à fond cette coloc, en apprenant à mieux nous connaître, mais aussi en travaillant ensemble, en s’aidant et en brainstormant. Nastasya n’est clairement pas pour rien dans ma décision de finir le livre et sans elle, je ne suis pas sûre que je me serai lancée. Mais ça c’est une autre histoire… Août a également marqué le mois des blogueurs. Corinne est passée en coup de vent chez nous en Bosnie, Michael est passé quelques jours, en chemin à vélo vers l’Iran et nous avons même improvisé un road-trip avec Emma sur la côte bosniaque! Encore et toujours, mes amis blogueurs font de plus en plus partie de ma vie et c’est génial!

Découverte du Lake district au Royaume-Uni

Après cela, je me suis laissée surprendre par le Monténégro, sur lequel je n’avais non plus aucune notion préconçue, et par la Croatie, sur laquelle j’en avais beaucoup. Je m’attendais à de l’insupportable tourisme de masse et oui, d’une certaine manière je l’ai trouvé, mais j’ai aussi vu qu’il était facile d’en sortir et que le pays était absolument magnifique et méritait bien sa réputation!

Les murs de la vieille ville de Dubrovnik en Croatie

J’ai passé quasiment tout mon séjour en Croatie avec mon papa et je crois qu’il a beaucoup aimé ce voyage, même si c’était sans doute moins dépaysant et trépidant que notre voyage en Thaïlande l’année dernière. Pour ma part, j’aurais aimé avoir plus de temps, y randonner plus et tout simplement y vivre à l’automne, dans l’une des villes côtières ou sur une île. Une prochaine fois peut-être…

Zadar en Croatie

Et puis, après ce fabuleux été dans les Balkans, je me suis envolée vers le froid et vers l’Irlande du Nord pour une conférence de blogging voyage. Mon séjour était court et je ne vous cache pas que mes retrouvailles avec l’Irlande du Nord ont été quelque peu décevantes, car trop courtes. Toutefois, j’ai apprécié passé du temps avec des amis blogueurs, nouveaux ou anciens. J’ai aussi découvert avec plaisir la ville de Manchester, que je ne connaissais pas du tout et j’ai eu un tout petit aperçu du Lake District, le plus grand parc national d’Angleterre. Une chose est sûre, je reviendrai.

Découverte du Lake district au Royaume-Uni

Doutes et difficultés

Le 30 septembre 2018, j’atterrissais à Paris, où j’allais passer les prochaines semaines. Pour la première fois depuis 5 ans de nomadisme, je n’avais aucun billet d’avion, ni aucun voyage de réservé. Je n’avais pas non plus de projets de voyage pour les mois à venir, même si j’avais des centaines d’idées.

Alors que je relis le bilan précédent, si enjoué, si positif, si confiant en l’avenir, j’ai du mal à croire que j’en suis arrivée là. Je ne vous cache pas que le moral n’est pas au beau fixe et que je n’ai absolument aucune idée de ce que je vais faire dans les semaines ou mois à venir. J’ai peu écrit ici ou même sur les réseaux sociaux et je me rends compte que c’est parce que j’ai l’habitude d’écrire ma vérité ici, de ne rien vous cacher. Sauf qu’actuellement, je ne suis pas prête à le faire. Je ne sais même plus quelle est ma vérité, je crois. Alors, dans les jours et semaines à venir, je vais mettre en pause les articles de réflexion et me concentrer sur le pratique, le plus factuel, le plus simple, afin de remettre de l’ordre dans mes idées et de savoir où j’en suis pour enfin partager avec vous mes réflexions après 5 ans sur les routes.

Le mois d’août a été spectaculaire, et puis dès que j’ai quitté Sarajevo, et Nastasya, les doutes se sont à nouveau immiscés en moi. Il y a eu une grande décision de prise, dont je ne suis pas prête à parler, sur laquelle je suis revenue très rapidement, paniquée. Après cela, quelque chose était comme brisé et j’ai continué d’avancer en mode pilote automatique, même si je n’attendais qu’une chose: être posée à Paris, respirer et prendre le temps d’y voir plus clair. C’est de là où je vous écris aujourd’hui et il n’y a pas grand chose de plus clair, mais au moins je me repose, je prends le temps et j’essaye de lâcher prise.

Suis-je en train de débuter une pause dans ma vie nomade? Pour être honnête, je n’en ai aucune idée, mais quoiqu’il en soit, je n’envisage pas de nouveaux voyages avant Noël. Je me concentre sur l’écriture du livre, je vais voir des amis, me reposer, marcher et prendre le temps. D’ici là, vous m’excuserez également de faire une pause dans ces bilans mensuels, qui n’auront plus grand sens dans les semaines à venir.

En septembre, j’ai fêté mes 5 ans sur les routes, mes 5 ans de nomadisme et je crois que je suis plus paumée que jamais…

Coucher de soleil à Dubrovnik

Le prochain bilan mensuel sera plus joyeux, promis! A dans quelques mois!

Sur le blog

L’article le plus lu en août-septembre

Escale à Tokyo: immersion et souvenirs dans la capitale japonaise

Les autres articles

Road-trip au Nouveau-Brunswick

Visiter Kyushu: découverte et immersion dans la préfecture de Fukuoka

Test de la carte sim internationale Explod en voyage

Où dormir à Paris?

Instagram du mois

 

View this post on Instagram

 

5 ANS DE NOMADISME 🎉🎊 Et comme cela, presque en un claquement de doigt, voilà 5 ans que je suis nomade et que je voyage en solo sur les routes du monde! Le 7 septembre 2013, je partais avec mon sac à dos, un passeport presque flambant neuf et quelques billets d’avion pour Londres, l’Islande, les USA et la Colombie pour le début de mon tour du monde. 5 ans plus tard, j’ai laissé passer la date (oups!), alors que je nageais au soleil couchant au Monténégro! Qui aurait cru que je resterais ainsi cinq ans sur les routes, à vadrouiller de-ci, de là? En 5 ans, j’ai rempli un passeport, j’ai vagabondé sur presque tous les continents, je crois avoir été dans une quarantaine de pays, je suis retournée maintes fois dans des lieux qui m’étaient chers, j’ai rencontré des gens adorables, j’ai vécu des moments extraordinaires, je me suis dépassée, j’ai vécu à 100 à l’heure, je me suis créée un métier de nomade digitale, bref, j’ai vécu mon rêve à fond. 5 ans de nomadisme, c’est 1 tour du monde, 2 PVT, 3 mois en Thaïlande, 2 autres à Sarajevo, du stop, des auberges de jeunesse et transports par centaines, du Couchsurfing, des centaines de milliers de pas, 2 passeports, 2 sacs à dos, 2 paires de chaussures de rando, des rencontres, une dizaine de chats et chiens gardés autour de la planète, des volontariats, des couchers et levers de soleil magiques, des instants mémorables, hors du temps, des paysages à couper le souffle et surtout beaucoup d’apprentissage… Je ne vous le cacherai pas, il n’est pas toujours facile de vivre ainsi sur les routes, sans port d’attaches, mais je ne regrette rien et ces 5 dernières années ont été les plus belles, les plus riches et les plus intenses qu’il m’ait été donné de vivre. Alors si vous en rêvez vous aussi, partez, prenez la route et ne vous retournez pas! • • • • • #voyage #asie #indonésie #flores #komodo #padar #femaledigitalnomads #nomadisme #nomade #digitalnomadgirls #digitalnomads #digitalnomadlife #blogvoyage #travelinspiration #travelexperience #solotraveler #instatravelgram #travelpicsdaily #roamtheworld #InstagramFR #living_destinations #thetravellersedition #voyagerseule #wegosolo

A post shared by Lucie 📷 😺 ☕ Nomade en solo (@vvagabondages) on

Le point écriture / Le point blogging

En août, j’ai continué de beaucoup écrire sur le blog, comme vous pouvez le voir plus haut. Je n’ai à l’époque rien écrit pour le livre, mais je planifiais de m’y remettre le 1er octobre, ce qui a été fait sans faute et de manière quotidienne depuis. Je suis en bonne voie et le livre est ce sur quoi je me concentre absolument dans les prochaines semaines.

Pour suivre le projet du livre sur le voyage en solo, l’avancement de l’écriture ou si vous êtes intéressés par la démarche d’écriture, je vous invite à suivre mon nouveau compte Instagram @lucie.aidart, entièrement dédié à l’écriture et l’écriture de voyage!

Voyages et Vagabondages, le off

Sur mon écran

J’ai eu la chance d’assister au festival du film de Sarajevo et d’y voir trois films dont deux en plein air. Je ne vous parlerai que de celui qui est moins connu et mérite pourtant d’être vu. Teatro de guerra de Lola Arias par de la guerre des Malouines vu par les anciens combattants argentins et britanniques, sous forme de documentaire / pièce de théâtre / projet artistique et politique. Fort, bouleversant et essentiel, notamment pour mieux comprendre l’Argentine et son passé.

A lire

Je n’aurais jamais cru cela possible, mais Stephen King m’a remise à la lecture assidue. Et non, ce n’est pas avec un de ses bouquins les plus connus, mais avec On writing, un essai-mémoire passionnant sur le processus d’écriture. Si c’est quelque chose qui vous intéresse, je vous le recommande fortement, et en VO si possible!

Et la santé et la forme

Chat à Kotor au MonténégroLa santé va bien, je marche beaucoup, je reperds du poids et clairement la routine m’a beaucoup aidé à reprendre un rythme de vie sain.

A venir sur Voyages et Vagabondages en août

L’aventure nomade de Voyages et Vagabondages est en pause jusqu’à nouvel ordre, si ce n’est pour des escapades françaises. Après tout, le point de vue d’une nomade en son pays, à la redécouverte d’un pays qu’elle ne connaît plus depuis une dizaine d’années, cela peut être intéressant non?

Pour suivre le voyage au quotidien, cela se passe sur Instagram (pour le voyage et les belles photos!) et sur Instagram à nouveau (pour l’écriture).


Partage et épingle cet article sur Pinterest:

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog