Visiter le Berry entre amies: mais pourquoi ce projet de road-trip?

Parfois (souvent?), on a des idées saugrenues dans des endroits improbables. Si je me souviens bien, j’étais en train de marcher dans une rue de Chiang Mai en Thaïlande, lorsque je me suis dis qu’il serait vraiment chouette de visiter le Berry avec ma pote Gwen. 6 mois plus tard, nous étions toutes les deux sur les routes du Berry à sillonner la province en long, en large et en travers. Parfois, les idées les plus folles sont les meilleures. Moi qui croyais que si je retournais un jour dans le Berry, ce serait pour aller au Printemps de Bourges! Mais derrière cette simple idée de road-trip en Berry, il y a toute une genèse… Laissez-moi vous la conter.

Visiter le Berry entre amies: un road-trip en France de retour aux sources

D’un côté, mon amie Gwen. Je l’ai rencontrée à Londres. Nous étions d’abord collègues, puis amies, puis colocs, et les trois à la fois. Autant dire que nous étions inséparables et que nous avons passé beaucoup de temps ensemble, au boulot, en sorties et en escapades en Angleterre. Je suis allée la voir plusieurs fois à Londres après mon tour du monde et elle est venue me voir également en Gironde juste après mon tour du monde. Nous ne nous étions plus vues depuis trois ans. Il faut savoir que la demoiselle est originaire du Berry, du Cher plus précisément, mais qu’elle est expatriée à Londres, puis Amsterdam depuis plusieurs années. De ce fait, elle a peu l’occasion de revenir en France ou de visiter sa région natale.

Visiter le Berry entre amies: un road-trip en France de retour aux sources

Gwen, ma co-équipière de ce road-trip en Berry

De l’autre côté, moi et mes voyages nomades autour de la planète. J’ai vécu dans un petit village du Berry quand j’avais 4 ou 5 ans, avant de repartir en migration postale, en raison du métier de mes parents. Je suis repassée une fois brièvement, mais j’ai peu de souvenirs de la région. Je suis surtout nomade déracinée, en mal d’identité et d’attaches. Je n’ai pas vécu en France de manière durable depuis 8 ans et je me reconnais assez peu dans mon pays. Pourtant, j’ai décidé de revenir vivre en France cette année et même si je suis en plein débat avec moi-même sur cette décision, voyager en France et découvrir et comprendre mon pays a toujours été au coeur de mes préoccupations. Souvenez-vous de mon projet PickFrance ou bien de mon mini-tour de France il y a quelques années que cela.

Visiter le Berry entre amies: un road-trip en France de retour aux sources

Cela me semblait donc génial de partir ensemble sur les routes de la province du Berry, de se retrouver, de voyager ensemble, mais surtout de faire un petit retour aux sources, pour elle comme pour moi! Ni une, ni deux, Gwen était partante et nous nous lancions dans l’organisation de notre road-trip à travers le Berry!

Mais je m’emballe peut-être un peu! Le Berry, c’est quoi, c’est où? Y ayant vécu, j’ai toujours connu l’existence de cette province, mais peut-être ne vous est-elle pas familière? Je me souviendrais toujours de la manière comment Gwen expliquait d’où elle venait en France aux Londoniens: Take a map of France. Find the middle. I come from right here, in the middle! Située dans la région Centre (et donc au Centre de la France), la province du Berry regroupe les département de l’Indre et du Cher, avec les villes de Châteauroux et Bourges, de nombreuses régions naturelles, une grande diversité et une richesse gastronomique, architecturale, traditionnelle et patrimoniale. Cette région assez méconnue en France est encore très sauvage, malgré sa proximité avec Paris (que l’on atteint en 2h de train), ce qui en fait l’endroit parfait pour des vacances reposantes, une déconnexion ou un retour aux sources.

Visiter le Berry entre amies: un road-trip en France de retour aux sources

Découvrez des idées de week-end insolite, nature et déconnexion en Berry dans cet article

Visiter le Berry: retour aux sources et identité 

Pour un voyageur au long cours, tout comme pour un expat, la France devient rapidement lointaine, mystérieuse, une sorte de lieu à la fois familier, mais étrange, proche, mais incompréhensible. On aime y retourner pour la nourriture, les amis et la famille et les avantages certains du pays, mais le retour est souvent compliqué. Le choc culturel inversé, l’exacerbation de points négatifs devenus encore plus noirs en comparaison avec d’autres pays d’adoption, le métro parisien, les gens qui râlent… on a tous nos bêtes noires au retour d’un long voyage ou d’une expatriation. Si ces derniers durent, l’incompréhension devient encore plus marquée et peu à peu on se retrouve loin de son pays, physiquement, mais aussi mentalement et culturellement. On se retrouve parfois même sans véritable identité, sans attaches, flottant au hasard des voyages, sans avoir de port d’ancrage. C’est une problématique à laquelle je fais face depuis quelques années et j’en ai déjà beaucoup parlé dans ces articles: Identité et nomadisme, Je suis nomade ou encore Entre déracinement et inspiration.

Visiter le Berry entre amies: un road-trip en France de retour aux sources

Mais alors, comment faire quand l’on entretient une relation d’amour/haine avec son propre pays et que l’on souhaite apprendre à revenir ou à y vivre? Comment partir à la recherche de son identité, de son petit côté français, de son ancrage? Comment comprendre un pays que l’on ne connaît plus vraiment, que l’on a quitté depuis si longtemps et qui nous semble si abstrait? Comment se préparer au retour? Comment s’ouvrir à la France et à ses habitants? En prenant la route tout simplement, en voyageant en France, en repartant sur les chemins de l’enfance, en la voyant à travers le regard d’une autre, en rencontrant ses habitants, en partant à la découverte de ses beautés et de ses secrets…

Visiter le Berry entre amies: un road-trip en France de retour aux sources

C’est en cela que le Berry me paraissait le meilleur choix pour un premier nouveau voyage en France, avant un possible retour. Mes liens avec la région étaient bien réels, mais pas si marqués qu’ils m’auraient fait fuir. Ma méconnaissance du coin était un atout et le découvrir à travers les yeux de Gwen était une plus grande force. C’est pour dire, j’avais autant hâte de visiter le Berry que de partir vivre à Sarajevo juste après!

En prenant les trains qui m’emmenaient de Jonzac, à Bordeaux, à Limoges, puis à Châteauroux, j’étais prête à faire un voyage intérieur, un retour aux sources et à découvrir le Berry à travers la vision de Gwen. Quelque chose me dit que de son côté, elle pensait quelque chose de similaire dans le train depuis Amsterdam…

Visiter le Berry entre amies: un road-trip en France de retour aux sources

L’avis de Gwen:

Souvent, à tort, nous attachons peu d’importance à ce qui nous entoure et préférons aller voir toujours plus loin… J’en suis un bon exemple après ces sept années d’expatriation !

En quelques secondes, je me suis réappropriée ce territoire qui m’a vu grandir… et je ne parle pas seulement de la galette aux pommes de terre, une de mes spécialités locales préférées et du fameux quart d’heure berrichon ! Je me suis sentie si bien dans ma campagne, que me promener au bord des falaises de la Creuse ne m’a même pas rendu nerveuse, moi qui ai normalement le vertige.

Retourner dans des endroits que j’aime comme les marais de Bourges, découvrir l’histoire de villes que je fréquentais régulièrement, rencontrer des locaux et les écouter parler de leur passion autour d’un bon repas concocté avec les produits du jardin et le vin du pays ou encore explorer ses coins de paradis créés par mère nature qui ont inspiré bon nombre d’artistes peintre m’ont donné du baume au cœur.

J’aime mon Berry et sa manière de s’ouvrir à vous. Il a conservé les valeurs qu’il m’a inculqué – entraide et convivialité – et a su évoluer et se diversifier. Après ce séjour passé à vitesse grand V, dans ma valise, j’ai ramené de la nostalgie, mais aussi une leçon inspirée du peintre bolivien qui a redécoré l’église du Menoux, Jorge Carrasco : « Il ne faut pas avoir peur de vivre ».

Partir faire un road-trip en Berry entre amies

Dans les trains qui m’emmenaient vers Châteauroux, j’avais l’impression de faire un voyage dans le passé. Bordeaux d’abord, cette ville que je ne connais pas vraiment, mais où je ne cesse de me rendre pour des questions administratives ou pour voir des amis. Limoges ensuite, là où j’avais passé un mois à vendre des livres dans une librairie de la ville. Châteauroux enfin, cette ville dont le nom avait sans douté été prononcé 100 fois, lorsque je grandissais loin du Berry.

Visiter le Berry entre amies: un road-trip en France de retour aux sources

En marchant dans les rues de Châteauroux, en attendant mon amie qui devait arriver le lendemain, surprise par son centre médiévale labyrinthique, je me demandais bien ce que nous allions trouver dans ce voyage en Berry. Ce que je ne savais pas encore, c’est que nous allions aller de surprises en surprises, de découvertes en coups de coeur et exclamations de joie!

En une semaine de road-trip en Berry, nous avons parcouru une bonne partie des départements de l’Indre et du Cher et avons vu beaucoup de choses, mais la liste de choses qui nous restent à voir et à faire pour un prochain voyage est exponentielle.

Visiter le Berry entre amies: un road-trip en France de retour aux sources

La ville de Châteauroux nous a surprises par sa richesse patrimoniale, architecturale et naturelle. La Brenne et la Vallée de la Creuse nous ont émerveillées. Nous avons trouvé des richesses insoupçonnées dans des coins de campagne qui semblaient peu vivants. Bourges m’a enchantée par sa nature et son animation. Les régions de vignobles de Sancerre et Menetou-Salon sont à couper le souffle et se prêtent bien au format de voyage road-trip. Les habitants sont tous plus accueillants les uns que les autres et se font toujours un plaisir de nous faire découvrir des secrets de la région, de partager des connaissances, une blague ou même tout simplement leur amour pour cette belle région.

Visiter le Berry entre amies: un road-trip en France de retour aux sources

En Berry, nous nous sommes retrouvées. Nous en avons appris l’une sur l’autre et sur cette belle région. Nous avons rencontrés de nombreux locaux, amoureux et passionnés de la région. Nous nous sommes déconnectées, nous nous sommes détendues, nous avons profité de l’instant présent, sans penser au lendemain. Nous avons oublié les conflits, les points négatifs de la vie en France, la coupe du monde de football pour nous concentrer sur l’essentiel et sur la simplicité, sur l’amitié, les rencontres, la campagne, la nature, les animaux, le soleil, le temps qui passe, les petits gestes simples, la route, la marche, les délices gastronomiques et les délices du voyage.

Visiter le Berry entre amies: un road-trip en France de retour aux sources

En Berry, en voyageant en France, j’ai retrouvé une part de celle que j’étais, cette activiste et idéaliste, prête à se battre pour des combats comme les réfugiés, les initiatives locales ou l’environnement. En Berry, j’ai pris le temps de ne rien faire, celui de prendre le temps. En Berry, j’ai renoué avec mes amours littéraires et historiques en partant à la rencontre des fantômes d’Alain Fournier et de George Sand (dont les trois vrais prénoms sont les mêmes que les miens!). Gwen, je crois, a retrouvé les pains au chocolat, un art de vivre à la Française, un attachement et un amour de son territoire qu’elle ne soupçonnait peut-être pas et une idée d’un futur en France peut-être aussi… Qui sait, peut-être que ce voyage sera à l’origine d’un retour, au-delà d’un retour aux sources, pour nous deux?

Visiter le Berry entre amies: un road-trip en France de retour aux sources

En Berry, nous avons savouré du fromage de chèvre, chanté à tue-tête des chansons locales ou du Printemps de Bourges, dégusté des vins et jus de fruits plus délicieux les uns que les autres, nous nous sommes baignées au soleil couchant, profitant de la fraîcheur du soir, nous avons marché des kilomètres durant sous le soleil, nous avons observé biches et chevaux au soleil couchant depuis notre cabane dans les arbres, nous avons roulé fenêtres ouvertes et cheveux au vent sans penser au lendemain, nous avons trinqué au futur et au bon vieux temps, nous avons babillé pendant des heures entières, nous avons renoué avec la campagne et le chant des oiseaux et des insectes.

Visiter le Berry entre amies: un road-trip en France de retour aux sources

En Berry, nous avons pagayé en canoë sur l’Indre à Châteauroux. Nous avons profité d’un jacuzzi jusqu’au bout de la nuit dans une cabane dans les arbres. Nous avons randonné sous le soleil écrasant de juillet dans les vignes. Gwen a travaillé sur son vertige en montant dormir dans une cabane dans les arbres. Bref, c’était de vraies retrouvailles, des vacances entre copines comme il se doit, avec un soupçon d’entraide, beaucoup de rires et de bonne humeur, pas mal de nostalgie, beaucoup d’apprentissage, de rencontres et de découvertes.

Visiter le Berry entre amies: un road-trip en France de retour aux sources

L’odeur de l’herbe coupée, le blé qui frétille sous le vent, le soleil écrasant dans les chemins de pierre des vignes, les hautes herbes folles, les rivières et canaux, les vallons et coteaux, les jaunes, les bleus et les verts, le roulis de l’eau sous nos pagaies, le bourdonnement des insectes et le chant des oiseaux, les couchers de soleils et leurs lumières douces, des sourires et des rires, c’est tout ça le Berry pour moi aujourd’hui.

Visiter le Berry entre amies: un road-trip en France de retour aux sources

Moments nostalgies en Berry

Nous avons profité de ce road-trip en Berry pour faire quelques arrêts nostalgiques et pousser la thématique du retour aux sources encore plus loin. Nous sommes passées par le village de Cuzion, dans la Vallée de la Creuse, juste à côté d’Eguzon, pour voir mon ancienne maison (l’ancienne poste).

La maison abandonnée n’avait pas vraiment changé et le portail de mes photos d’enfance était toujours là. J’ai reconnu le quartier autour de la maison, une rue qui descendait vers le gîte et pas grand chose de plus. J’ai parlé à une voisine, pour savoir si elle était là il y a 25 ans et connaîssait l’ancien facteur, mais malheureusement non.

Et puis Gwen m’a emmenée dans sa campagne, à Chezal-Benoît, à côté de Lignières, voir sa maison, sa chambre. J’ai rencontré son papa et son chien et j’ai vu Gwen à l’aise dans sa région. De Londres aux champs de blé, en passant par Amsterdam, il n’y a qu’un pas!

Visiter le Berry entre amies: un road-trip en France de retour aux sources

Mission retour aux sources accomplie!

Notre road-trip en Berry: un véritable coup de coeur

Je ne vous le cache pas et vous avez déjà dû vous en rendre compte, mais j’ai adoré ce road-trip en Berry entre amies. J’ai adoré la région bien sûr, sa diversité et sa richesse et la beauté de ses paysages, mais j’ai surtout aimé découvrir une région de France à travers les yeux d’une locale. Je crois que bien des fois, Gwen a été un peu comme mon émissaire et ma porte d’entrée pour pouvoir parler plus aux locaux! (même si en parlant à deux femmes à Argenton, il s’est avéré que l’une venait de juste à côté de chez moi en Charente-Maritime… le monde est bien petit!).

Visiter le Berry entre amies: un road-trip en France de retour aux sources

J’ai aimé la voir découvrir et redécouvrir sa région. J’ai aimé la voir s’enthousiasmer à chaque nouvelle découverte ou surprise. J’ai adoré la voir changer d’opinion sur sa région et se ré-approprier ses origines et son territoire. J’ai aimé toucher à une petite parcelle de mon histoire à moi, de mieux comprendre mon pays, de découvrir les initiatives qui y avaient lieu. J’ai aimé apprendre à aimer la campagne, moi qui était surtout citadine. J’ai aimé montrer à mon amie ma manière de voyager et d’envisager le nomadisme lors de cette courte semaine. J’ai aimé voyager entre amies pour une fois, plutôt que d’être seule, et partager cela avec quelqu’un qui ne connaît pas forcément le milieu du blogging ou du nomadisme. J’ai apprécié que nous soyons deux pour partager ces moments riches et passionnants. Une chose est sûre, nous nous souviendrons de ce road-trip et en parlerons encore pendant longtemps!

Ce voyage m’a donné envie de découvrir ou redécouvrir la France et ses régions, de donner une chance à la France et à la campagne, de la comprendre plus en profondeur, loin des clichés et des critiques, de partir à la rencontre de ses habitants, de sa modernité, de ses engagements et de ses valeurs présentes et de retrouver peut-être un jour mon petit bout d’identité française. J’aimerais beaucoup retourner en Berry dans les mois ou années à venir, sans doute pour marcher un bout du chemin de Saint-Jacques de Compostelle ou pour tout simplement faire tout ce que je n’ai pas eu le temps de faire. Ou pour le Printemps de Bourges. Ou pour aller voir Gwen. Bref, le Berry et moi c’est une belle histoire qui commence tout juste!

Nous sommes beaucoup aujourd’hui, jeunes ou moins jeunes à ne pas trouver la beauté et la richesse de nos régions natales ou de nos campagnes de l’enfance. Nous sommes beaucoup à voir le négatif, à dénigrer ces lieux dont nous venons sans vraiment les connaître ou les comprendre. Cela a beau être un cliché, la vie à 100 à l’heure nous a fait oublier le bonheur des choses simples et tout ce que la campagne a à offrir. Pourtant, nos campagnes ont du style et il suffit juste d’ouvrir les yeux et le coeur pour les voir dans toute leur beauté et authenticité. Alors comme moi et Gwen, partez en Berry, partez en France, partez à la découverte ou à la redécouverte de votre région, ouvrez-vous aux possibilités qu’offrent notre beau pays et croyez-moi, vous ne serez pas déçus! Et pourquoi ne pas partir sur les routes de la France entre amis? La richesse de ce voyage à plusieurs pourrait vous apporter beaucoup.

Et vous, connaissez-vous bien et êtes-vous attachés à votre territoire natal ou celui où vous avez grandi? Seriez-vous prêt à le découvrir ou à en voir une nouvelle facette? Un road-trip en France entre amis, ça vous dit?

Visiter le Berry entre amies: un road-trip en France de retour aux sources

Ce road-trip en Berry a été réalisé en collaboration avec Berry Province. Cependant, toutes opinions et photographies me sont propres.


Partage et épingle cet article sur Pinterest:

Opt In Image
Abonne-toi à la Newsletter
Ne manque jamais les nouveaux articles et les actualités du blog